Le gouvernement du Canada présente la Stratégie en matière de biofabrication et de sciences de la vie

Communiqué de presse

Les investissements soutiendront le développement et la compétitivité d’un secteur de biofabrication et science de la vie dynamique au Canada, tout en protégeant les Canadiens contre de futures épidémies et pandémies

Le 28 juillet 2021 – Vancouver (Colombie-Britannique)

Le Canada possède une feuille de route exceptionnelle en biofabrication et en sciences de la vie, que l’on pense à la découverte de l’insuline il y a un siècle, au rôle fondamental joué par des scientifiques canadiens dans la mise au point des vaccins contre la polio et l’Ebola, ou au vétérinaire qui a découvert le premier anticoagulant sanguin.

Ce secteur a toutefois subi un déclin au cours des 40 dernières années. Lorsque la pandémie de COVID-19 s’est abattue, le Canada s’est retrouvé sans une capacité de biofabrication souple et à grande échelle, et n’était pas en mesure de produire un vaccin rapidement. Le gouvernement travaille sans relâche pour rebâtir l’industrie nationale de la biofabrication, en adoptant des solutions stratégiques à court terme ainsi qu’une vision à long terme. Le gouvernement a déjà investi plus de 1,2 milliard de dollars pour rebâtir la capacité de production de vaccins et de thérapeutiques, ainsi que pour relancer les activités de biofabrication. 

Les Canadiens ont déjà le regard tourné vers l’avenir postpandémique, et le gouvernement du Canada aborde la reprise en prenant de nouvelles mesures pour assurer la résilience des activités de biofabrication et de sciences de la vie. Le gouvernement effectue des investissements stratégiques qui s’appuient sur les conseils d’experts pour renforcer le secteur de la biofabrication et des sciences de la vie, soutenant par le fait même la croissance économique et donnant au Canada les moyens de faire obstacle à de futures pandémies.

Aujourd’hui, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé, l’honorable Patty Hajdu, ont lancé la Stratégie en matière de biofabrication et de sciences de la vie. Le gouvernement consacrera plus de 2,2 milliards de dollars sur sept ans à partir du budget 2021 pour soutenir la croissance d’un secteur fort et concurrentiel, et pour garantir la préparation du Canada en prévision de pandémies futures.

La Stratégie en matière de biofabrication et de sciences de la vie s’articule autour de deux objectifs : favoriser le développement d’un secteur national des sciences de la vie fort et concurrentiel, doté de capacités de biofabrication de pointe et en mesure de créer de bons emplois; et garantir la préparation du Canada en prévision de pandémies et d’urgences sanitaires. Le gouvernement entend renforcer la capacité nationale en effectuant des investissements et en concluant des partenariats visant la production de vaccins et de thérapeutiques qui sauvent des vies.

La Stratégie repose sur cinq piliers :

  1. Une gouvernance forte et coordonnée: Permettant une prise de décision rapide, éclairée par des experts ; et, pour garantir que nos investissements ont un impact maximal.
  2. Établir une base solide en renforçant les systèmes de recherche et la filière de talents: Qu'il s'agisse d'établissements d'enseignement postsecondaire, d'hôpitaux de recherche ou de scientifiques canadiens, nous soutenons les éléments fondamentaux nécessaires à un écosystème des sciences de la vie sain. Après tout, il ne sert à rien d'avoir une usine à la fine pointe de la technologie si nous n'avons pas les gens et le talent pour la faire fonctionner.
  3. Favoriser la croissance des entreprises en redoublant d'efforts dans les domaines de force existants et émergents: Nous continuerons à soutenir les solutions faites au Canada par l'entremise du Fonds stratégique pour l'innovation afin de reconstruire le secteur. Nous disposons d'une solide réserve de projets à travers le pays qui créeront des milliers de bons emplois pour les Canadiens tout en comblant les principales lacunes de notre chaîne d'approvisionnement en biofabrication.
  4. Renforcer les capacités publiques : Tirer parti de la nouvelle capacité du Conseil national de recherches Canada, notamment de son nouveau Centre de production de produits biologiques. Grâce à cette nouvelle installation construite plus tôt que prévu, nous serons en mesure de produire des vaccins pour tout ce que l'avenir nous réserve.
  5. Favoriser l'innovation en assurant une réglementation de classe mondiale : Enfin, cela fera du Canada une destination plus attrayante pour les entreprises de premier plan dans le domaine des sciences de la vie qui souhaitent s'établir et se développer. Dans l'ensemble, ces mesures nous aideront à développer un secteur national des sciences de la vie solide et compétitif, et à faire en sorte que le Canada soit prêt à faire face à de futures pandémies ou autres urgences sanitaires.

Les cinq piliers de la Stratégie apporteront des retombées concrètes pour les Canadiens. Ils renforceront tous les maillons de la chaîne de valeur du secteur, y compris la recherche, les talents, les essais cliniques, les capacités industrielles ainsi que le contexte réglementaire les chapeautant. La Stratégie prévoit des mesures qui permettront au Canada d’être prêt à surmonter les pandémies, dans une perspective à long terme, tout en créant des emplois de haut calibre dans toutes les régions. Le Canada disposera également d’un cadre permanent et coordonné qui guidera le travail des ministères et organismes fédéraux chargés de la découverte, du développement, de la production et du déploiement de médicaments essentiels. Les conseils d’experts demeureront un aspect clé de cette approche.

Citations

« On ne peut trop insister sur l’importance d’assurer la santé et la sécurité des Canadiens. Nous garantirons la disponibilité de médicaments qui sauvent des vies, comme les vaccins essentiels. Le gouvernement lance cette stratégie aujourd’hui dans le but d’aider nos entreprises à concevoir des solutions canadiennes à des défis d’envergure mondiale. Nous approfondissons le bassin de talents et créons de bons emplois, appuyons la croissance de l’industrie de la biofabrication et des sciences de la vie, et préparons un avenir où notre santé sera mieux protégée. »
- Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne

« La pandémie de COVID-19 nous a montré à quel point il est important de renforcer la capacité du Canada à produire des vaccins et des produits thérapeutiques. Cette stratégie de biofabrication et de sciences de la vie, qui s’ajoute au système d’essais cliniques et de réglementation de classe mondiale du Canada, permettra non seulement de soutenir la santé et la sécurité de la population canadienne à l’avenir, mais aussi d’offrir des possibilités d’innovation en matière de santé à l’égard des médicaments et des instruments médicaux. »
- La ministre de la Santé, l’honorable Patty Hajdu

Faits en bref

  • La croissance du secteur canadien des sciences de la vie et de la biofabrication est une priorité qui va au-delà de la réponse à la COVID-19. Les investissements du gouvernement dans ce secteur en croissance soutiennent des milliers de bons emplois pour la classe moyenne, tout en donnant au pays les moyens de réagir devant les pandémies qui pourraient avoir lieu dans l’avenir.

  • Le budget de 2021 prévoit un total de 2,2 milliards de dollars sur sept ans pour favoriser la croissance d’un secteur national des sciences de la vie dynamique et pour mieux préparer le pays en cas de pandémie. Les investissements de base permettront de bâtir une réserve de talents et de renforcer les systèmes de recherche du Canada, mais aussi de favoriser la croissance des entreprises canadiennes des sciences de la vie, notamment :

    • 59,2 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-2022, pour permettre à la Vaccine and Infectious Disease Organization (VIDO) de développer ses vaccins expérimentaux et d’agrandir ses installations à Saskatoon.
    • 500 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2021-2022, pour la Fondation canadienne pour l’innovation, afin de répondre aux besoins en capital et en infrastructure bioscientifiques des établissements postsecondaires et des hôpitaux de recherche.
    • 250 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2021-2022, pour que les organismes subventionnaires fédéraux de la recherche créent un nouveau fonds de recherche biomédicale tripartite.
    • 92 millions de dollars sur quatre ans, à partir de 2021-2022, à adMare BioInnovations afin de soutenir la création d’entreprises, la mise à l’échelle et les activités de formation dans le secteur des sciences de la vie.
    • 45 millions de dollars sur trois ans, à partir de 2022-2023, au Réseau de cellules souches en vue de soutenir la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative. 
    • 250 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021-2022, pour la création d’un fonds pour les essais cliniques des Instituts de recherche en santé du Canada.
    • 1 milliard de dollars sur sept ans, à partir de 2021–2022, par l’entremise du Fonds stratégique pour l’innovation.
  • Le gouvernement du Canada a déjà investi plus de 1,2 milliard de dollars dans la biofabrication et la mise au point de vaccins et de thérapeutiques contre la COVID-19. Cela comprend des investissements dans 10 entreprises au titre du Fonds stratégique pour l’innovation, ainsi que des investissements dans des vaccins candidats et des thérapeutiques par l’entremise de la Supergrappe de la fabrication de prochaine génération, du Conseil national de recherches Canada, des agences de développement régional et de la Fondation canadienne pour l’innovation.

  • L’investissement annoncé aujourd’hui, ainsi que les autres mesures prises par le gouvernement, font fond sur les recommandations du Sous-comité conjoint de la bioproduction contre la COVID-19 du Groupe de travail sur les thérapeutiques de la COVID-19 et du Groupe de travail sur les vaccins contre la COVID-19.

Liens connexes

Personnes-ressources

Mohammad Hussain
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
mohammad.hussain@ised-isde.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
mediarelations-mediasrelations@ised-isde.gc.ca

Restez branchés

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur les médias sociaux.
Twitter : @ISDE_CA; Facebook : InnovationCanadienne; Instagram : @innovationcdn; et LinkedIn.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :