Le gouvernement du Canada investit dans une entreprise technologique de pointe qui utilise un processus de production de pâte non ligneuse qui réduit les déchets et conserve les forêts

Communiqué de presse

Cet investissement, qui appuie Red Leaf Pulp, une entreprise canadienne de technologies propres en croissance, aidera le Canada à atteindre ses ambitieux objectifs climatiques

Le 1 décembre 2021 – Kelowna (Colombie-Britannique)

Les entrepreneurs canadiens en technologies propres passent à l’action pour relever les défis environnementaux de l’heure. De son côté, le gouvernement du Canada travaille en partenariat avec des entreprises novatrices pour propulser la croissance de l’économie verte.

Aujourd’hui, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne, et le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jonathan Wilkinson, ont annoncé un investissement de 3,8 millions de dollars dans Red Leaf Pulp (anglais), une entreprise de Kelowna, par l’entremise de Technologies du développement durable Canada (TDDC). Ce premier investissement de TDDC dans l’entreprise s’inscrit dans une collaboration qui permettra à Red Leaf Pulp de perfectionner son processus de transformation des résidus agricoles en pâte.

L’entreprise a mis au point un procédé révolutionnaire qui permet de transformer des résidus agricoles qui n’avaient auparavant aucune utilité en pâte de cellulose de haute qualité. Cette pâte peut être utilisée pour fabriquer des produits de consommation recyclables comme des emballages, des tasses et des assiettes moulées, des papiers-mouchoirs et des essuie-tout, ainsi que du papier impression et du papier écriture.

Cette technique de production de pâte respectueuse de l’environnement peut contribuer à changer la donne dans l’industrie du papier, et à préserver les forêts canadiennes qui jouent un rôle stabilisateur essentiel pour le climat mondial. Red Leaf Pulp ouvrira bientôt sa première usine de production en Saskatchewan, où elle transformera en pâte de la paille de blé brute qui n’avait auparavant pas de grande valeur ni d'utilité.

Le gouvernement du Canada est déterminé à investir dans les technologies propres qui jettent les bases d’une économie plus forte, plus verte et plus durable, qui offre des occasions à l’ensemble des Canadiens. Les sommes investies aujourd’hui favoriseront la croissance économique et aideront le Canada à atteindre ses cibles en matière de climat à l’horizon 2030 ainsi que celles de carboneutralité d’ici 2050.

Citations

« Il ne pourrait y avoir de meilleur moment pour l’adoption de mesures climatiques ambitieuses. L’innovation, l’entrepreneuriat et la commercialisation dans le domaine des technologies propres sont la clé d’une transition essentielle à un environnement plus sain et à une économie carboneutre. L’annonce d’aujourd’hui nous permettra d’accroître le leadership du Canada en matière de technologies climatiques et de technologies de réduction des déchets, tout en mettant de l’avant un bel exemple de réussite entièrement canadien. »
- Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne

« Les technologies propres novatrices sont bénéfiques pour l’économie, et elles sont essentielles à la recherche de solutions à la double crise des changements climatiques et de la perte d’environnement naturel. L’entreprise Red Leaf Pulp de Kelowna illustre bien cette réalité. L’entreprise transforme en matières premières des résidus agricoles qui n’étaient auparavant d’aucune utilité, en créant de la valeur là où il n’y en avait pas, c’est-à-dire en transformant de la matière organique en produits recyclables. »
- Le ministre des Ressources naturelles et député de North Vancouver, l’honorable Jonathan Wilkinson

« Les entrepreneurs canadiens propulsent l’innovation qui nous ouvre la voie d’un avenir plus durable et prospère. L’investissement annoncé aujourd’hui aidera Red Leaf Pulp à accélérer le développement et la commercialisation de ses idées. Il appuiera également l’engagement résolu du secteur public et du secteur privé en matière de technologies propres. »
- La présidente-directrice générale de Technologies du développement durable Canada, Leah Lawrence

« La technologie mise au point par Red Leaf Pulp permet d’utiliser de façon optimale et pleinement durable des matières premières annuelles existantes, dans ce cas‑ci les résidus agricoles, pour produire une pâte de cellulose qui servira ensuite aux producteurs de papiers-mouchoirs, d’emballages et de produits de fibre moulée. Ce financement nous permettra d’accélérer notre expansion sur le marché mondial de la pâte et de soutenir le secteur agricole canadien, tout en offrant aux agriculteurs la possibilité de diversifier les revenus qu’ils tirent de leurs cultures existantes. »
- Le président-directeur général de Red Leaf Pulp, Martin Pudlas

Faits en bref

  • À l’heure actuelle, les entreprises de technologies propres emploient plus de 211 000 Canadiens dans des postes gratifiants et bien rémunérés.

  • TDDC est un organisme fédéral indépendant qui finance des entreprises susceptibles de devenir des chefs de file mondiaux dans le domaine des technologies environnementales et qui aide à relever certains des défis environnementaux les plus pressants au monde, comme la lutte contre les changements climatiques, l’assainissement de l’air, l’accès à l’eau potable et la propreté des sols.

  • TDDC est le plus important organisme de financement pour les entrepreneurs canadiens en technologies propres. Son appui joue un rôle déterminant dans le marché mondial hyperconcurrentiel des technologies propres.

  • Depuis 2001, TDDC a investi plus de 1,38 milliard de dollars dans 460 entreprises qui ont collectivement produit des revenus annuels de 2,8 milliards de dollars, créé 16 930 emplois, commercialisé 177 nouvelles technologies et réduit les émissions annuelles de gaz à effet de serre à hauteur de 22,4 mégatonnes de CO2, ce qui équivaut à retirer près de 7 millions de voitures de la route par année.

  • Le Canada joue un rôle de leadership dans le domaine des technologies propres, et cela ne passe pas inaperçu dans le reste du monde : 11 entreprises canadiennes, dont 9 ont été financées par TDDC, se sont classées au palmarès Global Cleantech 100 de 2021.

  • En décembre 2020, le gouvernement du Canada a annoncé Un environnement sain et une économie saine, le plan climatique renforcé du Canada, qui a majoré le soutien consenti à TDDC de 750 millions de dollars sur cinq ans, ce qui représente l’investissement unique le plus important du gouvernement du Canada dans TDDC depuis sa fondation en 2001.

Liens connexes

Personnes-ressources

John Power
Gestionnaire principal, Communications et relations avec les médias
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
john.power@ised-isde.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
media@ised-isde.gc.ca

Relations avec les médias
Technologies du développement durable Canada
343-803-0672
media@sdtc.ca

Restez branchés

Pour obtenir plus de renseignements ou pour connaître les services offerts par le Ministère, visitez Canada.ca/ISDE.

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur les médias sociaux.
Twitter : @ISDE_CA; Facebook : @innovationcanadienne; Instagram : @innovationcdn; et LinkedIn.

Suivez Technologies du développement durable Canada sur Twitter : @SDTC_TDDC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :