Comment désencadrer un tableau – Notes de l’Institut canadien de conservation (ICC) 10/12

Introduction

Désencadrer un tableau est une tâche relativement aisée si l’encadrement a été exécuté en suivant certaines directives (consulter la Note de l’ICC 10/8 L’encadrement des peintures). Malheureusement, la plupart des tableaux sont mal fixés à l’intérieur du cadre (par exemple, il arrive très souvent que des clous soient plantés obliquement à travers le châssis et le cadre). Ces méthodes d’encadrement font en sorte qu’il est difficile de retirer la peinture. En conséquence, il convient de prendre des précautions particulières.   

Marche à suivre

Avant de désencadrer un tableau, s’assurer que la surface de la peinture est stable; sinon, le désencadrement pourrait causer la perte de la peinture qui se soulève ou se détache par endroits (consulter la Note de l’ICC 10/6 Constat d’état pour les tableaux – Partie I : Introduction). En général, il ne faut jamais tenter de manipuler seul une peinture de grandes dimensions (consulter la Note de l’ICC 10/13 Règles générales visant la manipulation des tableaux).

Tout d’abord, placer le tableau à plat, côté peinture en dessous, sur des blocs matelassés ou de mousse disposés en diagonale sous les coins du cadre (consulter la Note de l’ICC 10/2 Fabrication de blocs matelassés).

Il est important de garder le tableau immobile au cours des étapes suivantes.

Si le tableau n’est pas muni d’un dos protecteur fixé au support auxiliaire (châssis à clés ou châssis simple), placer un carton sur le châssis afin de protéger le tableau au moment de retirer les clous et les crochets.

Enlever la corde ou le fil métallique.

Si la peinture est clouée au cadre, enlever délicatement les clous au moyen d’une pince à bec effilé en les saisissant fermement, puis en exerçant une rotation tout en tirant doucement. Au besoin, se servir d’un bloc de bois en guise de point d’appui (figure 1). Il s’agit là d’une opération délicate. Diriger ses gestes loin du tableau, car un mouvement brusque ou non contrôlé en direction du tableau pourrait endommager la toile. Dans les cas difficiles (par exemple, lorsque les clous sont inaccessibles), certains outils et techniques ou une expertise particulière peuvent être nécessaires afin d’éviter d’endommager le tableau. Dans ces cas, mieux vaut consulter un restaurateur.

Un restaurateur retire un clou du dos d’un support à l’aide d’une pince à bec effilé.

© Gouvernement du Canada, Institut canadien de conservation. ICC 122306-0001
Figure 1. Retrait des clous à l’aide de pinces en utilisant un bloc de bois en guise de point d’appui.

Une fois tous les clous retirés, vérifier avec soin s’il est possible de dégager facilement le tableau du cadre. Si ce n’est pas le cas, vérifier si la couche picturale semble collée à la feuillure du cadre. Si un tableau a été encadré alors que la peinture ou le vernis était encore humide, on peut lui faire subir des dommages lorsqu’on tente de le désencadrer. Dans pareil cas, ou si le tableau est coincé dans le cadre, consulter un restaurateur.

Une fois que le tableau est libre dans le cadre, le retirer tel qu’il est montré à la figure 2. Faire glisser le tableau d’un côté du cadre tout en soulevant le côté opposé. Soulever le tableau lentement et délicatement. Si l’on sent une résistance, il est possible que le tableau soit collé au cadre. Dans ce cas, éviter de presser ses doigts sur la couche picturale ou le revers de la toile.

Un restaurateur retire la peinture en la soulevant par les deux côtés.

© Gouvernement du Canada, Institut canadien de conservation. ICC 122306-0002
Figure 2. Tableau soulevé du cadre.

Dans la mesure du possible, conserver le cadre original du tableau. Certains artistes fabriquent ou choisissent le cadre en fonction d’un tableau en particulier. D’autres peuvent être des cadres d’époque ayant une valeur intrinsèque. Les inscriptions ou les vignettes apposées sur le cadre par l’artiste sont particulièrement importantes et permettent de déterminer la provenance du tableau (l’historique des propriétaires, leur emplacement et leur utilisation). Cependant, si le cadre est inutilisable, photographier et consigner soigneusement tous les renseignements qui figurent sur l’envers (par exemple, étiquettes, historique d’exposition, origine, sceaux, inscriptions) dans le dossier du tableau. Il convient de retirer les étiquettes et de les conserver dans le dossier rattaché au tableau ou de les fixer sur le nouveau cadre. Cette mesure doit être prise uniquement lorsque tous les efforts possibles ont été déployés afin de préserver le cadre original du tableau.

Bibliographie

Keck, C. K. A Handbook on the Care of Paintings, 2e éd., New York (New York), Watson Guptill, 1972.

Rédigé par Colette Naud
Révisé par Debra Daly Hartin en 2016          

Première date de publication : 1993

Also available in English.

© Gouvernement du Canada, Institut canadien de conservation, 2017.

ISSN : 1928-5272

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :