Enregistrements vidéo et audio et films 8 mm – FAQ

Document rédigé par Christopher Dicks, ancien restaurateur adjoint d’enregistrements sonores et vidéo, Division de la musique, Bibliothèque et Archives Canada, et révisé par Joe Iraci, scientifique principal en conservation, Institut canadien de conservation.

Il nous est tous arrivé d’avoir des problèmes avec nos enregistrements vidéo et audio. Parfois, la cassette VHS fonctionne mal. Beaucoup de gens possèdent aussi des disques de vinyle qui leur sont chers et qu’ils aimeraient écouter et préserver. La présente FAQ traite des questions relatives au formatage, à la conservation, à l’entreposage et au transfert des supports d’enregistrement.

Table des Matières


Pourquoi ma cassette VHS fonctionne-t-elle mal?

Le problème peut provenir de la cassette ou du magnétoscope VHS. Vous devez alors essayer de lire une autre cassette à l’aide du même appareil ou de lire la cassette à l’aide d’un autre magnétoscope. Si vous êtes certain que la cassette est en cause, il est possible de transférer la bande dans un nouveau boîtier. Cette procédure peut être difficile à effectuer. Utilisez une cassette VHS récupérée et vidée de son ruban pour vous exercer.

Après un entreposage prolongé, une bande VHS peut avoir perdu la tension appropriée de bobinage. Pour rétablir la tension, lisez la bande une fois au complet, puis rembobinez-la.

Si la bande défectueuse est neuve, la raison pour laquelle elle ne permet pas la lecture peut être quelque peu surprenante : la bande a-t-elle bien été enregistrée dans le format du NTSC? Si elle a été enregistrée dans un format conforme à une autre norme telle que PAL ou SECAM, il est peu probable qu’un magnétoscope fabriqué pour le marché nord-américain puisse la lire. Dans ce cas, le contenu de la bande devrait être converti en format NTSC. En Amérique du Nord, on utilise la norme NTSC, tandis qu’on utilise la norme PAL en Grande-Bretagne, en Australie et dans la plus grande partie de l'Europe. La norme SECAM, quant à elle, est la norme de télévision adoptée en France, en Russie et dans certains pays d’Afrique. Si vous décidez de changer le format de votre bande, consultez la rubrique des Pages jaunes intitulée « Vidéo — Production » ou « Vidéo — Duplication de bandes vidéo ».

Que puis-je faire de mes bandes de caméscope 8 mm ou VHS?

Toute bande vidéo peut être copiée sur une autre bande vidéo ou sur un support numérique, à condition qu’on ait les bons connecteurs et le même format vidéo à l’entrée et à la sortie (NTSC, PAL ou SECAM). Vous devriez choisir le format de la plus haute qualité possible, la bande de la plus haute qualité possible, l’appareil de la plus haute qualité et le type d’appareil qui devrait durer le plus longtemps. Tentez d’évaluer les tendances du marché et choisissez un format que vous jugez durable.

La méthode la plus facile pour la plupart des utilisateurs (bien qu’elle ne produise pas la meilleure qualité d’enregistrement) consiste à transférer le contenu de bandes sur une bande VHS. Dans le cas d’une bande VHS, on peut utiliser un duplicateur de bonne qualité ou deux magnétoscopes. Il est à noter qu’il y a une certaine perte de qualité lorsqu’on passe d’un format analogique à un autre, par exemple d’un format 8 mm à un format VHS ou d’un format VHS à un autre format VHS.

Aujourd’hui, la voie à suivre recommandée est de procéder à une conversion du format analogique en un format numérique. En effet, la conversion d’un format analogique en un autre format analogique est déconseillée, car les technologies analogiques deviennent de plus en plus obsolètes. Afin d’obtenir un enregistrement de qualité vidéo et de qualité audio optimales lorsque vous convertissez vos données en format analogique en format numérique, utilisez un logiciel de numérisation sans compression des données et stockez le fichier sur votre ordinateur. Une autre solution consiste à utiliser d’autres supports numériques, tels un DVD ou un Blu-ray enregistrable ou une bande DV/miniDV, qui permettent des reproductions de bonne qualité, mais font aussi appel à la compression. La compression supprime une partie de l’information image afin d’économiser de l’espace de stockage. Cela peut ou non donner lieu à une perte notable de détails ou à l’ajout d’artéfacts visuels (c.-à-d. des effets absents de l’image originale). Il est à noter que les formats numériques ont de graves problèmes de durée de vie que nous avons décrits dans nos FAQ Les supports CD et leur durée de vie et Disques durs et disquettes.

Si vous décidez de copier votre bande, gardez l’original. Il se peut que des technologies améliorées voient éventuellement le jour, ce qui vous permettra de faire de meilleures copies que celles que vous pourriez faire aujourd’hui.

Si vous n'avez plus d'appareil de lecture, consultez les Pages jaunes sous la rubrique « Vidéo — Production » ou « Vidéo — Duplication de bandes vidéo » pour trouver une entreprise qui offre des services de duplication commerciale. Cependant, gardez à l'esprit les mises en garde ci-dessus.

Faut-il rembobiner périodiquement les bandes VHS?

Il peut être nécessaire de rembobiner périodiquement les bandes entreposées pour rétablir leur tension idéale. Si les bandes étaient bien bobinées à l’origine, que les conditions d’entreposage sont adéquates (environ 23 °C et HR voisine de 50 %) et que l’enroulement ne semble ni lâche (interstices visibles) ni irrégulier, alors il vaut mieux ne pas rembobiner les bandes. Un mauvais enroulement est reconnaissable lorsque la forme de la bande sur la bobine n’est pas parfaitement ronde ou que son profil n’est pas parfaitement plat. En effet, le bord de certaines parties de bande peut dépasser du reste de la bobine ou des parties lâches de la bande peuvent créer une forme ovale plutôt que ronde. Si les bandes ne sont pas entreposées dans des conditions idéales, elles sont plus susceptibles de se dilater ou de se contracter, ce qui cause des problèmes d’enroulement. De plus, les tours de bande risquent de coller ensemble si la bande a été exposée à des conditions de température et d’humidité élevées et si les tours de bande ont été en contact prolongé les uns avec les autres. Examinez votre bande visuellement à travers la fenêtre en plastique transparent. Si l’enroulement de la bande semble poser problème, vous devriez envisager de rembobiner la bande, puis de la lire au complet. Tous les cinq à dix ans, inspectez de nouveau la bande et rembobinez-la seulement si l’enroulement de la bande vous semble problématique. Si vous décidez d’effectuer cette procédure, veillez à ce que l’équipement utilisé soit propre et bien aligné pour éviter de soumettre la bande à des contraintes ou de l’endommager. Autrement, vous pourriez causer beaucoup plus de tort que de bien.

Comment préserver et entreposer les bandes VHS?

La bande vidéo est composée de particules magnétiques (oxydes métalliques) qui sont incorporées à une couche liante posée sur une base en polyester. Dans le cas des bandes audionumériques plus récentes, il s’agit plutôt d’une fine pellicule magnétique déposée sur une base en plastique, sans la couche liante. Les particules d’oxyde métallique stockent ou enregistrent les signaux, alors que la couche liante maintient les particules en place. La couche liante peut être sujette à l’hydrolyse, qui est une réaction chimique avec l’eau. Cela la rend molle et collante avec le temps ou peut lui faire perdre son intégrité et la rendre friable, menant ainsi à la perte des données au fur et à mesure que les particules magnétiques s’en détachent. Les bandes vidéo dans un tel état ne pourront être lues correctement, car elles obstrueront les têtes du magnétoscope. Afin de prévenir ce problème de dégradation, il convient de les entreposer dans un endroit le plus frais et sec possible, en essayant de respecter au minimum les conditions suivantes : avoir une température inférieure à 23 °C et une humidité relative inférieure à 50 %, et éviter que ces conditions varient grandement. Évitez d’entreposer les bandes dans les sous-sols, les greniers ou les garages, et maintenez-les à l’écart des sources de chaleur comme les bouches à air chaud et les plinthes électriques ou de la lumière directe du soleil.

La base en polyester peut être endommagée par un rembobinage non uniforme lors de l’enregistrement ou de la lecture, ce qui entraîne des problèmes de repérage lors de la lecture de la bande. Pour ne pas que cela se produise, avant d’entreposer vos bandes, lisez-les au complet (à l’aide du mode « lecture ») et ne les rembobinez pas. La tension d’enroulement ainsi obtenue est idéale. Les modes « avance rapide » et « rembobinage » produisent une tension inégale.

Vous devez protéger les bandes le plus possible de tout contact avec la poussière ou d’autres débris et contaminants. Entreposez les bandes dans des boîtes rigides en polypropylène ou, à tout le moins, dans un contenant propre et étanche à la poussière lorsque vous ne les utilisez pas. Ne laissez pas les bandes vidéo dans le magnétoscope. La poussière et les débris peuvent égratigner la bande et endommager l’appareil. Ne manipulez pas la bande à mains nues, utilisez plutôt des gants de coton non pelucheux si vous devez manipuler la bande.

Ne lisez vos bandes qu’avec un appareil bien entretenu. Évitez de laisser le lecteur sur « pause » pendant de longues périodes lorsque vous lisez la bande ou de passer du mode « avance rapide » au mode « rembobinage » sans arrêter la lecture de la bande au préalable, car ces manières de procéder soumettent la bande à des contraintes. Entreposez vos bandes à la verticale, sur le côté court. Dans le cas des bandes les plus vieilles, si vous décelez des traces de débris de particules magnétiques ou de matériau collant accumulé sur les têtes de lecture, cela indique que la bande devrait être manipulée avec soin et qu’il est peut‑être temps de consulter un professionnel pour récupérer cet enregistrement.

Gardez les bandes à une distance d’au moins 7,5 cm (3 po) des sources magnétiques, comme les haut-parleurs de chaîne stéréo, les démagnétiseurs de tête mixte, les électroaimants utilisés dans les perceuses électriques, etc. Cette distance est suffisante pour protéger les bandes de la plupart des champs magnétiques auxquels elles pourraient être exposées.

Quelle est la durée de vie prévue du format VHS?

Personne ne peut prédire la durée de vie d’un format. Dans une certaine mesure, les habitudes des consommateurs ainsi que les progrès technologiques et les profits déterminent cette durée. Il a fallu environ dix ans pour que les disques de vinyle disparaissent après l’avènement des CD. Les films nouvellement sortis ne sont plus offerts en format VHS. Il est toujours possible de se procurer des bandes VHS vierges, mais le choix des marques est très limité. Nul doute que le format VHS est en voie de devenir obsolète. Cependant, il existe maintenant des millions d’appareils VHS, ce qui veut dire que le format continuera probablement d’être viable pendant plusieurs années. Vous pourriez envisager d’acheter dès maintenant quelques magnétoscopes neufs (ils sont très bon marché et encore offerts en magasin, bien que le choix des appareils soit limité) si vous avez une grande collection de bandes VHS afin de conserver un accès à votre collection. N’utilisez ces appareils que lorsque votre appareil actuel tombe en panne. Les archives d’un peu partout dans le monde gardent souvent leurs appareils défectueux afin d’y prélever plus tard des pièces de rechange pour des appareils identiques. Il est également souhaitable de transférer vos collections en format VHS vers un format numérique dès maintenant, pendant que les appareils nécessaires à la lecture de ces bandes sont encore facilement accessibles.

Un fichier numérique stocké sur ordinateur est probablement plus durable que l’ancienne version analogique des enregistrements en format VHS. L’ordinateur ne sera probablement pas remplacé et il y a une tendance vers la normalisation des formats de fichiers. Tous les autres formats de stockage audio et vidéo sont plus susceptibles de disparaître. Un autre avantage du stockage sur ordinateur est que la durée de vie du disque dur est indépendante de la disponibilité du logiciel utilisé pour lire un fichier. Un fichier est facile à copier sur un autre disque dur à mesure que les disques vieillissent ou que les types de disques changent. Entre-temps, un fichier pourrait être converti à un format plus nouveau qui, avec un peu de chance, pourrait être « ouvert » ou normalisé au niveau de l’industrie, quelles que soient les différences entre PC, Mac, etc. Dans le cas d’autres appareils, comme les magnétoscopes VHS, la disparition d’un format d’appareil met fin à la vie utile de l’enregistrement, car l’enregistrement doit être lu sur un appareil spécifique à son format.

Comment puis-je marquer les bandes VHS et leurs boîtiers noirs?

Les crayons gras blancs offrent probablement le résultat le plus durable, à tout le moins, plus que l’adhésif d’une étiquette ou qu’un ruban-cache.

Essayez de trouver des boîtes à cassette VHS dotées d’une enveloppe en plastique souple transparent dans laquelle on peut insérer des étiquettes en papier non acide. Il est aussi recommandé d’inscrire quelques détails pertinents sur la cassette elle‑même. Il vaut mieux ne pas ranger des matériaux autres que la bande, comme du papier ordinaire, à l’intérieur du boîtier.

Comment puis-je réutiliser une bande audio?

Dans la présente section, il est question des bandes audio numériques et des bandes audio analogiques. Vous devez d’abord effacer la bande au moyen d’un effaceur total qui remet les particules magnétiques de la bande à l’état de charge neutre, soit leur état d’équilibre. Habituellement, seul un professionnel ou une personne qui a appris à effacer des bandes dans un contexte professionnel sait quelle intensité d’effaceur est nécessaire pour quel type de bande. Normalement, il faut un champ magnétique beaucoup plus intense pour effacer complètement des bandes numériques. Par conséquent, il ne faut pas utiliser un effaceur total analogique pour tenter d’effacer une bande numérique.

Si vous ne disposez pas d’un effaceur total, réglez le volume d’enregistrement au minimum et enregistrez du silence sur l’ensemble de la bande. La bande est ensuite prête à enregistrer du son ou la voix. Chaque fois que vous enregistrez sur une bande, elle devient plus bruyante (le souffle augmente). Pour éliminer ce souffle, il faut un effacement total.

Il n’est pas recommandé de réutiliser une bande audio numérique, parce qu’il est probable que des erreurs se produisent. La production d’erreurs est moins probable si un effacement total approprié a été effectué. Cependant, les bandes réutilisées ne sont pas un moyen fiable de préserver vos souvenirs.

Comment traiter les moisissures des bandes audio sur bobines?

La plupart des gens ne devraient pas tenter d’enlever la moisissure des bandes audio. Ils devraient plutôt confier cette tâche à un restaurateur. Les entreprises Munters (Montréal) et Specs Bros. (États-Unis) sont spécialisées dans l’élimination de la moisissure présente sur les bandes et offrent d’autres services de restauration de bandes audio et vidéo. La santé de la personne qui effectue ce traitement risque d’être compromise, si les procédures et les installations appropriées ne sont pas utilisées.

Pour enlever la moisissure, on induit d’abord l’état de dormance dans la moisissure, puis on évacue la moisissure séchée par aspiration. La dernière étape consiste à faire passer la bande entre des tampons en tissu, pouvant contenir de l’alcool et de l’eau, pour tuer et enlever les spores de moisissure microscopiques. Bien que la congélation soit utilisée avec succès pour induire l’état de dormance dans des moisissures sur du papier, elle risque d’endommager les bandes magnétiques. La congélation risque également de faire en sorte que le lubrifiant de la bande se sépare du liant des particules magnétiques. Par conséquent, la congélation est à déconseiller pour les enregistrements magnétiques de tous types.

Idéalement, on ne devrait pas effectuer d’inspection à l’intérieur de bâtiments, mais si vous le faites, prenez les précautions suivantes : en premier lieu, protégez votre bouche, votre nez et vos poumons contre l’inhalation des spores de moisissure. Utilisez des gants en latex, un masque HEPA propre, préalablement testé par un professionnel pour qu’il soit bien ajusté à votre visage, et une hotte de laboratoire qui enlève toutes les moisissures présentes dans l’air à mesure qu’elles sont délogées. De plus, il est recommandé de porter des manches longues, des surmanches et une blouse de laboratoire. Lavez sans délai tout vêtement porté pendant ce nettoyage. Rappelons qu’il vaut mieux confier ce type de travail à un professionnel.

Puis-je restaurer mes bandes endommagées?

Il existe plusieurs manières de restaurer une bande. Cependant, chacune d’elles doit être exécutée par un professionnel d’expérience. La bande est composée d’un support plastique enduit sur un côté d’une couche liante maintenant les particules magnétiques en place, qui, pour leur part, enregistrent le signal reçu.

Le « syndrome de la bande collante » se produit lorsque la couche liante de la bande se dégrade et devient collante. Elle peut aussi commencer à s’effriter et à se détacher de la base, ce qui rend la bande difficile à lire, menant ainsi à une perte du matériel magnétique. Parfois, en chauffant les bandes collantes, il est possible de corriger ce problème. En les exposant à des températures élevées (moins de 50 °C) pendant plusieurs heures, celles-ci deviennent moins collantes, ce qui consolide la couche liante de sorte qu’elle ne se désagrège pas. Ce traitement permet de lire une bande qui était illisible auparavant ainsi que de transférer l’information sur un format plus stable. Le chauffage des bandes constitue une mesure extrême qui modifie de manière irréversible la bande et, par le fait même, l’enregistrement. Les résultats obtenus ne sont pas toujours satisfaisants et sont rarement permanents. Ce traitement doit être fait en dernier recours. Veuillez aussi prendre note que les fours domestiques ne peuvent pas maintenir la température prescrite, car ils alternent entre la surchauffe et le refroidissement. Par conséquent, cette procédure ne devrait pas être exécutée à la maison, car les chances de succès sont minces et il est fort probable que la bande sera endommagée de manière irréparable.

Le nettoyage d’une bande à l’aide d’un tissu spécial (Pellon), que ce soit à la main ou à l’aide d’un appareil, constitue la manière la plus sécuritaire et la plus efficace d’enlever les résidus chimiques et les débris. L’utilisation de solvants devrait être évitée à moins que la bande ait été submergée dans l’eau à la suite d’une inondation ou d’une autre catastrophe, qu’elle ait été infectée par des moisissures ou qu’elle ait été exposée à des débris difficiles à enlever. Il existe des lignes directrices très précises sur le moment et la manière d’utiliser les solvants. Le nettoyage des bandes à l’aide de lames en saphir, qui grattent la surface au passage, peut causer des dommages physiques à la bande, surtout si elle est déjà affaiblie ou endommagée. Le processus visant à remettre la bande dans un état qui en permet la lecture peut s’avérer compliqué et devrait être exécuté par des professionnels.

Quels types ou quelles marques de bandes vidéo et audio conviennent le mieux au copiage à des fins de préservation?

La durée de vie de la bande magnétique utilisée pour les enregistrements vidéo et audio dépend des matériaux de fabrication de la bande, des processus de fabrication, des procédures d’entreposage et de manipulation ainsi que des pratiques d’enregistrement. L’achat d’un article de marque reconnue ne garantit pas la qualité, mais augmente les chances d’avoir un produit fabriqué de façon appropriée à l’aide de bons matériaux. Même dans un tel cas, il est possible d’acheter, à son insu, un lot d’articles défectueux. Testez une des bandes en effectuant un enregistrement, puis en visualisant ou en écoutant la bande. Achetez toujours des produits haut de gamme.

Le copiage visant à préserver l’information devrait se faire à l’aide d’une technologie qui a été largement adoptée par les consommateurs (ce qu’indique le grand nombre d’unités vendues) et par l’industrie (ce qu’indique le grand nombre de fabricants offrant des produits basés sur la même technologie). Évitez les nouveaux produits qui ne sont fabriqués que par une seule compagnie. Limitez-vous à des produits conformes à des normes industrielles largement adoptées.

Y a-t-il des formats d'enregistrement particuliers qu'il vaut mieux éviter?

Avant tout, évitez d’utiliser un format déjà obsolète ou dont la popularité est nettement en baisse.

Dans le cas des formats numériques, il importe de comprendre tant les avantages que les inconvénients des nouvelles technologies. Ainsi, les DAT ne sont pas aussi stables que de nombreux autres formats de bandes analogiques. Des erreurs numériques résultant d’une mauvaise tension électrique, de la réutilisation ou de la perte de particules risquent d’empêcher la lecture d’une DAT ou de créer d’importantes distorsions. Certains utilisateurs ont constaté que les DAT ne demeurent lisibles que pendant un maximum de dix années. Un problème peut-être aussi épineux tient du fait que le format DAT est obsolète et qu'un acheteur aura du mal à trouver un lecteur approprié en vente à l’avenir, voire aujourd’hui.

Bien que vous puissiez utiliser des CD-R, évitez d’employer des CD-R vierges de mauvaise qualité et des graveurs de CD-R de qualité inférieure. Manipulez les disques correctement et évitez d’utiliser des logiciels de production de CD-R peu performants sur le plan technique. Les CD-R peuvent être très fiables s’ils sont de bonne qualité et si l’enregistrement est effectué de façon appropriée.

Les CD-R peuvent durer 100 ans ou plus. Pour obtenir une durée de vie maximale, choisissez des disques qui :

  • comprennent un colorant à base de phtalocyanine;
  • ont une marque de commerce;
  • ont une couche réfléchissante métallique en or (dans la mesure du possible);
  • ont une couche protectrice supérieure ultrarésistante;
  • sont réputés enregistrer avec un faible taux d’erreurs.

En utilisant des disques recommandés par le fabricant du graveur de CD-R, vous devriez être en mesure de produire des disques ayant un faible taux d’erreurs.

Les formats de bande vidéo numérique changent si rapidement que, si vos enregistrements vous tiennent à cœur, vous devriez les transférer à un format standard répandu et durable dès que possible. Évitez les nouveaux formats vidéo numériques non éprouvés si vous tentez de conserver des souvenirs de manière durable. Cela étant dit, il peut être approprié d’enregistrer dans un nouveau format à la condition que vous sauvegardiez votre travail dans un format durable, comme un fichier informatique.

Comment nettoyer des disques de vinyle?

Il est possible d’enlever la poussière et les débris des disques de vinyle avec une brosse ou un chiffon de velours ou une brosse en fibre de carbone. S’il y a une forte charge électrostatique sur le disque, vaporisez légèrement le chiffon ou la brosse de velours avec de l’eau distillée afin que les particules de poussière adhèrent mieux aux fibres.

Si les disques de vinyle comportent des taches ou qu’ils ont été souillés d’huile, il se peut que vous deviez faire appel à un restaurateur pour les nettoyer. Les restaurateurs utilisent souvent un nettoyeur de disque du type aspirateur de liquides.

Certaines méthodes professionnelles de nettoyage de supports audio sont décrites sur le site Web Graham Newton’s Audio Restoration (en anglais seulement).

Si vous vous y connaissez en mécanique, il se peut que vous soyez également en mesure de fabriquer une imitation raisonnable de nettoyeur professionnel en utilisant un aspirateur de liquides et un tourne-disque. La délicatesse est primordiale pendant le nettoyage.

Les professionnels utilisent de l’eau distillée déionisée pour nettoyer les disques de vinyle. Parfois, ils ajoutent à l’eau un surfactant ou de l’alcool isopropylique. Si des surfactants ou des solvants sont utilisés, il faut rincer le disque à l’eau déionisée. Le Triton est un des surfactants recommandés à l’heure actuelle.

Le mélange d’alcool et d’eau utilisé peut contenir au maximum 20 % d’alcool ou moins (p. ex. 10 % d’alcool). Avec un tel mélange, les disques ne se dessèchent pas, à condition que le nettoyage soit suivi d’un rinçage à l’eau claire. Un chiffon propre non pelucheux peut servir à appliquer de l’eau, ou une solution aqueuse, pendant que le disque tourne, alors qu’un autre chiffon propre non pelucheux sec peut servir à absorber l’eau. Cette méthode est moins efficace que le nettoyage à l’aspirateur de liquides. Par la suite, il faut toujours utiliser une brosse de velours ou en fibre de carbone pour enlever les peluches et la poussière. Procédez toujours à l’essuyage de manière circulaire, en commençant par le centre du disque et en vous déplaçant vers les bords.

Visitez le site Web de l’American Library of Congress (en anglais seulement) pour obtenir plus d’instructions.

Quelle est la meilleure façon d'entreposer les disques 33 1/3 tr/min? Comment conserver les disques vinyle?

Il faut entreposer les disques de vinyle debout, les uns contre les autres, et s’assurer qu’ils sont entièrement supportés à chaque extrémité de la rangée. Le support devrait avoir la même hauteur qu’un disque. Les disques ne devraient pas être trop serrés les uns contre les autres. Ils devraient être entreposés dans une pièce aussi fraîche et aussi sèche que possible, dans laquelle la température et l’HR n’excèdent pas respectivement 23 °C et 50 %. Ayez soin d’enlever la pellicule rétractable sur la pochette, qui risque de déformer le disque.

Manipulez les disques de vinyle par leurs bords seulement. Équilibrez le bras de lecture, puis n’ajoutez à la cartouche de lecture que la force d’appui recommandée par le fabricant de la cartouche.

Si vous craignez que votre appareil de lecture existant ne dure pas aussi longtemps que vos disques de vinyle, il serait bon de les enregistrer sur votre ordinateur ou sur CD-R. Aujourd’hui, la plupart des tables tournantes sont équipées d’un port USB permettant d’effectuer ce transfert.

Comment puis-je transférer les enregistrements d’anciens disques pour abandonner cette technologie, tout en réduisant le bruit?

On parle de transfert lorsqu’on convertit un enregistrement à un nouveau format. La raison de ce transfert est normalement le vieillissement d’une bande ou d’un autre support, ou l’obsolescence due aux progrès technologiques. De plus, la reproduction sur un autre support peut réduire les besoins en espace. Elle peut également vous permettre d’obtenir un enregistrement moins bruyant à la lecture.

Il existe plusieurs programmes informatiques audio sur le marché, qui permettent d’enregistrer de la musique ou des voix à partir de disques 78 tr/min ou 33 1/3 tr/min et qui réduisent automatiquement le bruit de surface. Ces programmes comprennent « Cool Edit » avec « Audio Cleanup », « DART Pro » et « Sound Forge » avec « Noise Reduction ». Ces programmes exigent que votre ordinateur soit muni d’une carte audio de bonne qualité, et leur configuration peut nécessiter l’intervention d’un technicien en informatique. Si vous êtes inexpérimenté en matière de connexion d’éléments stéréo, la tâche pourrait s’avérer plus difficile que vous ne l’imaginiez.

Une fois les fichiers audio enregistrés, vous avez le choix de les laisser sur l’ordinateur ou de les enregistrer sur CD-R. Ayez soin de conserver le disque original. Certains collectionneurs gardent également des copies de l’enregistrement numérique original avant de soumettre ce dernier au processus de filtrage du bruit. N’oubliez pas que les progrès technologiques futurs pourraient vous permettre de produire à l’avenir un meilleur enregistrement que celui dont vous disposez aujourd'hui.

Je possède de vieux films 8 mm. Peuvent-ils être transférés sur une bande vidéo? Quelle est la meilleure bande à utiliser? Une bande vidéo constitue-t-elle le meilleur choix?

Voici les trois manières de transférer un film vers un format de bande vidéo analogique ou numérique :

  1. Procéder à la projection du film comme à l’habitude et enregistrer l’écran sur bande vidéo pendant la projection.
  2. Payer une compagnie spécialisée dans la copie de vidéos ou de films qui possède un projecteur de film intégré à un enregistreur vidéo, ou encore qui enregistrera le film sur bande vidéo directement à l’écran, comme cela a été mentionné dans le premier exemple.
  3. Acheter ou louer un numériseur de film et rassembler toutes les images numérisées en un film numérique, lequel pourra être transféré à un enregistreur VHS ou à un autre enregistreur. Ce processus peut s’avérer laborieux. Si le film contient du son, cela compliquera grandement le processus.

Même si ces méthodes sont réalisables, les films tendent à être plus stables et à avoir une plus grande durée de vie que les VHS ou autres bandes magnétiques. Si vous prévoyez copier un film en format VHS ou numérique, ne jetez pas le film original, puisque ce dernier risque d’avoir une meilleure durée de vie que sa copie.

Coordonnées pour cette page Web

Ces documents sont publiés par l'Institut canadien de conservation (ICC). Pour toutes questions ou commentaires, incluant les demandes de reproduction, communiquez avec l'ICC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :