Les supports CD et leur durée de vie – FAQ

Document rédigé par Christopher Dicks, ancien restaurateur adjoint d’enregistrements sonores et vidéo, Division de la musique, Bibliothèque et Archives Canada, et révisé par Joe Iraci, scientifique principal en conservation, Institut canadien de conservation.

Qu’il s’agisse d’un ensemble de courriels envoyés par vos enfants, de photographies et de films de famille ou d’enregistrements personnels ou commerciaux, vous voulez stocker convenablement vos souvenirs numérisés de façon à pouvoir y revenir au fil des ans.

La présente FAQ traite des questions relatives au CD utilisé comme option de stockage à long terme, à la durée de vie prévue de ce support, aux formats à privilégier, à la façon d’entreposer et de nettoyer correctement un CD et à la façon de déterminer pourquoi votre CD ne peut être lu correctement.

Table des Matières


Un CD-R peut-il être utilisé comme support de stockage à long terme?

Oui, le CD-R peut servir de support de stockage à long terme. La durée de vie de ce support ainsi que d’autres types de CD varie selon les matériaux qui le composent, la qualité et la précision des procédés de fabrication, les pratiques utilisées pour l’enregistrement ainsi que les procédures d’entreposage et de manipulation utilisées. En outre, n’oubliez jamais que les CD sont destructibles et que la destruction peut être causée par un certain nombre de facteurs, notamment les égratignures, l’encre de marqueur pénétrant dans le CD et réagissant avec celui-ci, la déformation, la délamination des couches du disque, le chauffage et le vieillissement. Compte tenu de tous ces facteurs, la durée de vie des CD de qualité, dans des conditions standards d’entreposage (23 °C et HR de 50 %), s’établit comme suit :

  • CD non inscriptibles (gravés en usine) : de 50 à 100 ans;
  • CD-R : de 5 à 100 ans ou plus, selon le colorant et les couches métalliques réfléchissantes utilisés;
  • CD-RW : de 20 à 50 ans.

Toute estimation de la durée de vie doit également tenir compte de la durée de vie ou de la popularité de l'appareil de lecture du support. Les CD peuvent durer 100 ans, mais les lecteurs de CD pourraient fort bien disparaître avant que vous n'ayez eu le temps de convertir les données du support à un nouveau format. À titre d'exemple, il est difficile aujourd'hui de mettre la main sur un lecteur de bande huit pistes.

Quels sont actuellement les meilleurs CD-R sur le marché?

Les CD-R possèdent une couche métallique réfléchissante essentielle à leur bon fonctionnement. Cette couche reflète la lumière laser, qui permet aux détecteurs de l’équipement de lire le disque après avoir déchiffré la couche d’information, afin qu’un signal soit enregistré. Le meilleur matériau utilisé pour cette couche, en ce qui concerne la durée de vie, est l’or puisque ce métal est chimiquement inerte, c’est-à-dire qu’il ne réagit pas et ne se dégrade pas comme d’autres métaux. Le deuxième choix de matériau serait l’argent, un peu moins inerte sur le plan chimique, mais généralement moins coûteux et plus facilement accessible sur le marché. Les compagnies MAM, HHB et Delkin, pour ne citer que celles-là, fabriquent des CD-R à couche métallique en or.

Les CD-R sont aussi composés d’une couche teintée dans laquelle l’information numérique est stockée. Pour teinter la couche, on utilise de préférence la phtalocyanine, un composé vert pâle très stable à la lumière et à la chaleur. On utilise également d’autres colorants, comme des colorants à base de cyanine et des colorants azoïques, qui sont moins stables. Un grand nombre de fabricants utilisent actuellement la phtalocyanine dans la fabrication de leurs disques. Les disques fabriqués à l’aide d’un colorant à base de phtalocyanine sont dorés du côté du support (c.-à-d. la surface sans étiquette) lorsque la couche réfléchissante est composée d’or et ils sont d’un vert très pâle lorsque la couche réfléchissante est à base d’argent. Les disques qui utilisent d’autres colorants présentent une teinte bleue ou bleu-vert. La durée de vie des CD-R, en fonction des matériaux utilisés, s’établit comme suit :

  • couche d’or métallique avec colorant à base de phtalocyanine : plus de 100 ans;
  • couche d’argent métallique avec colorant à base de phtalocyanine : de 50 à 100 ans;
  • couche d’argent métallique avec colorant à base de cyanine : de 20 à 50 ans;
  • couche d’argent métallique avec colorant azoïque : de 5 à 10 ans

La couche métallique d’un CD-R est extrêmement mince et peut facilement être endommagée. Cette couche est également très proche de la surface externe du CD-R. Elle doit donc bénéficier d’une protection efficace. Assurez-vous que le disque a reçu une couche de protection ultrarésistante, ce qui est le cas de certains CD-R, afin d’offrir la meilleure protection possible à la couche métallique.

L’achat d’un disque d’une marque reconnue ne garantit pas toujours un produit de qualité. Testez toujours chaque paquet de CD-R en choisissant un CD au hasard, en y enregistrant des données, puis en lisant le disque; vous verrez alors si les CD-R sont de qualité acceptable. Dans la mesure du possible, lisez le disque à l’aide de différents appareils et lecteurs pour voir s’il est compatible avec chacun d’eux. Si vous éprouvez des problèmes de lecture, c’est que les données ont été mal enregistrées. Si vous utilisez les disques recommandés par le fabricant de votre graveur de CD, vous devriez être en mesure de produire des disques ne comportant qu’un faible taux d’erreur.

Quelles sont les meilleures pratiques d'enregistrement?

Lorsque vous enregistrez des données sur un CD-R, certaines erreurs peuvent résulter du processus d’enregistrement lui-même. Heureusement, les lecteurs de CD sont conçus pour corriger de telles erreurs, mais dans certaines limites seulement. Vous devez donc vous efforcer de réduire au minimum le nombre d’erreurs pour faciliter la lecture ultérieure de votre disque. Par le passé, une vitesse d’enregistrement de 1x était idéale et un bon nombre de professionnels ont décidé de ne pas excéder une vitesse d’enregistrement de 4x. Aujourd’hui, les CD-R sont conçus pour enregistrer des données à une vitesse plus élevée, produisant quelquefois de moins bons résultats à des vitesses plus lentes. En règle générale, on obtient aujourd’hui les meilleurs résultats en enregistrant les données à une vitesse d’enregistrement se situant entre 4x et 8x. Vous devez cependant choisir votre vitesse d’enregistrement en fonction de la capacité de votre ordinateur et de votre logiciel à fournir les données au graveur de CD et en fonction de la capacité de ce dernier à les enregistrer.

Il est possible que vous ne puissiez pas enregistrer de données sur un CD-R. Les données sont enregistrées dans une mémoire tampon avant d’être envoyées au graveur de CD. Lorsque la mémoire tampon est vide, le flux de données est interrompu, même si le graveur de CD est prêt à recevoir d’autres données. Le CD ne peut donc pas être gravé. On résout le problème des interruptions du flux de données en commandant au graveur de s’arrêter lorsque le tampon ne contient pas suffisamment de données. La technologie BURN-Proof (« Buffer Under Run Error Proof ») est une des technologies pouvant régler ce problème. Le problème peut également être amenuisé ou résolu en ajustant les paramètres de taille du tampon dans le logiciel d’enregistrement du CD et en utilisant un ordinateur et un disque dur plus rapides.

Comment dois-je manipuler mes CD?

Évitez tout contact entre la surface du disque et vos mains nues. Tenez le disque par les bords et le trou central.

Que dois-je utiliser pour étiqueter un CD?

Vous ne devez écrire que sur la surface non inscriptible du CD (partie centrale transparente). N’utilisez que des marqueurs sans solvant, à base d’eau et à pointe fine, comme le Redisharp Plus de Dixon. L’encre de ce type de marqueur ne pénétrera pas dans le CD et donc ne détruira pas les couches du disque à long terme. Évitez d’utiliser des étiquettes adhésives, car elles peuvent avoir un effet déformant sur le disque lorsqu’elles se contractent. Elles peuvent également rompre l’équilibre du disque ou entraîner le décollement des couches du disque ou la dégradation chimique de ce dernier.

Quelles sont les meilleures conditions d'entreposage pour mes CD?

Évitez d’utiliser les enveloppes en papier ou en plastique. Entreposez vos disques à la verticale dans des boîtiers cristal de dimensions normales (d’une épaisseur de 10 mm) lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Dans le cas des CD qui seront manipulés fréquemment, le boîtier devrait être fait de polypropylène, ce qui est préférable aux boîtiers cristal habituels en polystyrène, car ce matériau est moins fragile et se brise ainsi moins facilement. Idéalement, les disques devraient être entreposés au frais et au sec, dans des conditions de faible luminosité, sans fluctuations extrêmes. L’humidité relative devrait se situer entre 20 et 50 %, et la température devrait être inférieure à 23 °C. Si chacun des éléments (matériaux, enregistrement, formats, etc.) est de bonne qualité et que le CD-R est entreposé dans les conditions prescrites, sa durée de vie pourrait atteindre 100 ans. Cependant, si un disque comporte de nombreuses défectuosités et qu’il est fabriqué avec des matériaux de mauvaise qualité ou s’il est entreposé dans des conditions ambiantes de température et d’humidité relative supérieures aux valeurs prescrites, les premières défectuosités pourraient apparaître en moins de cinq ans. Par conséquent, lorsque les conditions d’entreposage ne sont pas optimales, la meilleure façon de conserver vos données consiste à transférer ou à migrer vos fichiers tous les cinq ans sur un autre support, comme un disque dur ou un CD-R.

Pour assurer une plus grande durée de vie, est-il préférable de stocker les enregistrements sur un CD-R sous forme de fichiers .wav ou de fichiers .mp3?

Il vaut mieux enregistrer vos fichiers audio sous forme de fichiers .wav. Un fichier .mp3 est un fichier .wav dans lequel certaines données ont été supprimées afin de réduire la taille du fichier. Les données supprimées par l’ordinateur sont celles dont l’absence sera le moins remarquée par l’auditeur. Vous pourriez être en mesure de « compresser » ultérieurement un fichier .wav en un format .mp3 et obtenir ainsi un fichier .mp3 relativement valable. Cependant, comme le fichier .wav a perdu une bonne quantité de données lors de sa conversion au format .mp3, toute nouvelle perte résultant du vieillissement d’un fichier .mp3 pourrait se révéler catastrophique.

Si vous avez le choix d’enregistrer sur CD-R un fichier .wav en format CD audio (le format utilisé dans les CD audio vendus dans le commerce) ou de l’enregistrer sous forme d’un fichier de données (comme n’importe quel autre fichier que vous voulez enregistrer), choisissez la dernière option. Lorsqu’un fichier en format CD audio perd des données, le lecteur tente d’insérer des données provenant des blocs de données précédents et suivants ou de supprimer temporairement le son s’il y a trop d’erreurs consécutives. La perte de données peut se traduire par des claquements à la lecture du disque compact. Cependant, un fichier de données comporte un troisième niveau de correction, fourni par le processeur, qui assure une protection supplémentaire contre la perte de données et les divers problèmes que mettent en évidence l’absence de son et les claquements. Testez les fichiers .wav dès qu’ils ont été enregistrés sur un CD-R pour savoir si des données ont été perdues.

Comment nettoyer correctement un CD?

La façon la plus sûre de nettoyer un CD consiste à utiliser un dépoussiéreur à air comprimé. Évitez d’utiliser un débit d’air trop puissant, car cela pourrait faire décoller les couches du disque, particulièrement s’il y a une faiblesse dans les couches. Évitez les dépoussiéreurs à solvant comprimé. Le deuxième choix le plus sûr est un chiffon doux non pelucheux. Le troisième choix le plus sûr est un chiffon doux non pelucheux et de l’eau distillée pour enlever les débris incrustés. On peut utiliser de l’eau savonneuse (savon doux pour nettoyer la vaisselle) pour enlever des matières grasses telles que les empreintes digitales. Si vous utilisez du savon, rincez avec de l’eau distillée claire pour enlever tout résidu et asséchez ensuite délicatement le disque à l’aide d’un chiffon non pelucheux afin d’éviter la formation de taches d’eau. Dans la mesure du possible, évitez d’immerger le disque dans l’eau. Les solvants et les détergents liquides ne sont pas recommandés. Les solvants en particulier risquent d’altérer les couches des disques.

Lorsque vous essuyez un disque, allez du trou central vers les bords (comme les rayons d’une roue de bicyclette) afin de limiter l'effet de toute égratignure. Un laser peut être en mesure de « contourner » une égratignure radiale sur un disque, mais une égratignure courbe ou en spirale risque de masquer complètement des parties du disque ainsi que les données si elle coïncide avec le mouvement en spirale programmé du laser.

Que puis-je faire avec un CD égratigné?

Un CD égratigné peut être sablé et poli à l’aide d’un appareil conçu à cette fin en vue de retrouver une surface lisse et sans égratignure. Certains magasins qui vendent des CD usagés possèdent un tel appareil et permettent de l’utiliser moyennant certains frais. Ce type de traitement peut ou non fonctionner.

Des solutions liquides pouvant effacer les égratignures sont offertes sur le marché. Certains de ces produits peuvent donner le résultat escompté, tandis que d’autres ne fonctionneront pas et peuvent même causer davantage de dommages.

D’autres produits se vendent pour « remplir » les égratignures. Leur efficacité est limitée. En fait, au fil du temps, le matériau de remplissage peut s’effriter et contaminer votre lecteur. Il n’est pas recommandé d’utiliser ce type de produit.

Veuillez garder à l’esprit que, même si ces méthodes de réparation de CD semblent fonctionner au départ, elles peuvent entraîner des problèmes plus graves ainsi que des problèmes de lecture dans le futur. Vous devriez donc copier les données de votre CD le plus rapidement possible après l’avoir réparé si cette solution est celle que vous avez adoptée.

Pourquoi mon lecteur de CD ou mon ordinateur ne peut-il lire un CD?

Un problème en apparence causé par le lecteur de CD peut en fait avoir une origine différente. Par exemple, il peut être dû à la poussière ou à des salissures collées sur la surface du disque. Il suffit parfois de nettoyer convenablement un CD pour prévenir les sauts du disque et amoindrir les pertes de lisibilité. Examinez toujours la surface d’un CD avant d'insérer le disque dans un lecteur.

Il est cependant possible qu’un problème de lecture de CD soit causé par votre lecteur. Lorsqu’un CD est en rotation, il doit être stable et ne doit pas osciller. Si le mécanisme du lecteur permet une telle oscillation, les données peuvent se trouver à certains moments trop éloignées pour être lues correctement par le faisceau laser. Cette oscillation peut occasionner des sauts du disque ou empêcher la lecture. En pareil cas, utilisez votre CD sur un autre lecteur. Si le nouvel appareil peut lire votre CD, vous savez alors que le problème pourrait bien provenir de votre appareil.

Lorsque la lentille du lecteur de CD est sale, elle peut empêcher la lecture du disque. Le nettoyage de cette lentille devrait être confié à un technicien spécialisé, bien que vous puissiez effectuer ce travail vous‑même, à l’aide des outils appropriés et des conseils de personnes compétentes. Vous trouverez, sur le marché, des produits commerciaux destinés à nettoyer la lentille d’un lecteur.

Votre CD pourrait également être illisible parce qu’il est utilisé avec un modèle de lecteur de CD plus ancien. Certains lecteurs plus anciens ne peuvent lire que les anciens modèles de disques et pourraient ne pas être en mesure de lire les nouveaux CD-R et CD-RW que vous avez créés ou achetés. Les nouveaux lecteurs peuvent également avoir une plus grande tolérance aux erreurs ou être davantage en mesure de les corriger.

Quelle est la différence entre un DVD et un CD?

L’information présentée concernant l’entreposage, la manipulation, l’étiquetage et le nettoyage d’un CD s’applique également aux DVD. Cependant, les normes de fabrication et de formatage sont différentes : certains DVD comportent deux couches de données sur un même côté, tandis que, sur certains autres modèles, ces couches sont réparties sur les deux côtés. D’autres DVD comportent deux couches de données sur chaque côté. Les CD ne possèdent qu’une seule couche, d’un côté seulement. Les DVD ont une plus grande capacité de stockage que les CD. Cela assure des enregistrements de meilleure qualité, car la taille du fichier peut être beaucoup plus grande.

Le plus récent lecteur de DVD pourrait être conçu de façon à lire tous les types de disques existants, y compris les CD-R, mais un lecteur conçu avant l’arrivée des DVD ne peut lire un DVD. Bien qu’il soit possible de concevoir un nouveau lecteur capable de lire tous les types de disques numériques, la plupart des appareils ne lisent que certains formats de disques. En règle générale, le consommateur paie un supplément pour chaque format de disque additionnel. Lorsque vous achetez un lecteur, assurez-vous qu’il peut lire un grand nombre de formats afin d’assurer la plus grande flexibilité possible.

Coordonnées pour cette page Web

Ces documents sont publiés par l'Institut canadien de conservation (ICC). Pour toutes questions ou commentaires, incluant les demandes de reproduction, communiquez avec l'ICC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :