Le gouvernement du Canada réinvestit dans le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV)

Communiqué de presse

Un centre national de recherche collaborative pour mettre en œuvre un ambitieux programme axé sur la prévention de la démence et la mise au point de traitements efficaces

17 juin 2019 – Ottawa (Ontario) – Instituts de recherche en santé du Canada

Plus de 419 000 personnes de 65 ans et plus sont atteintes de démence. Les deux tiers sont des femmes. Chaque heure qui passe, cette maladie neurodégénérative est diagnostiquée chez neuf Canadiens de plus en moyenne. Avec l’appui du gouvernement du Canada, des chercheurs partout au pays accélèrent la découverte de moyens efficaces pour prévenir et traiter la démence, et améliorer la qualité de vie des Canadiens atteints de démence, de leurs soignants et de leurs familles.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui un investissement de 46 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir la phase II du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV), qui se veut un centre national de recherche concertée sur la démence. Le gouvernement du Canada versera 31,6 millions de dollars par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Une somme supplémentaire de 14,4 millions de dollars proviendra de partenaires, dont la Société Alzheimer du Canada.

Le CCNV a été établi en 2014 dans le but de rassembler le milieu de la recherche sur la démence au Canada. Au cours des cinq dernières années, il a mis en place une infrastructure et des programmes qui permettent à plus de 300 chercheurs canadiens d’un bout à l’autre du pays de travailler en collaboration. Il a également créé une plateforme clinique qui permettra de comprendre la réalité complexe des patients atteints de démence et d’ouvrir la voie à l’innovation future. En travaillant ensemble dans le cadre du CCNV, les chercheurs ont réalisé des progrès importants dans la compréhension des causes de la démence, des raisons pour lesquelles elle touche plus de femmes que d’hommes, de la façon de prendre en charge la maladie, et de ses conséquences pour les aidants naturels.

Situé au Centre Baycrest de Toronto, le CCNV est dirigé par son directeur scientifique, le Dr Howard Chertkow. Au cours des cinq prochaines années, le Dr Chertkow et son équipe mettront en œuvre un ambitieux programme de recherche qui comprendra une étude à grande échelle visant à évaluer l’efficacité de nouvelles approches de prévention de la démence pouvant inclure une combinaison de médicaments et d’interventions comme l’alimentation, l’exercice et l’entraînement cognitif.

Le programme de recherche du CCNV est en phase avec la première stratégie nationale sur la démence du Canada, Stratégie nationale sur la démence pour le Canada : ensemble, nous y aspirons, que la ministre Petitpas Taylor a annoncée aujourd’hui avec l’honorable Filomena Tassi, ministre des Aînés. 

Citations

« Pour mettre en œuvre la Stratégie nationale du Canada sur les démences, nous savons que nous aurons besoin de données probantes pour nous aider à prendre des décisions et à élaborer des programmes qui auront des retombées concrètes dans la vie des Canadiens atteints de démence et celle de leurs familles. Le CCNV est une ressource nationale qui tirera le meilleur parti des investissements en recherche nécessaires pour relever l’énorme défi que représente la démence. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Le CCNV a transformé le milieu de la recherche sur la démence au Canada. Ce centre national met en synergie et harmonise les efforts des chercheurs financés par les IRSC et d’autres organismes de financement de la recherche au pays. Il met les chercheurs en contact avec les professionnels de la santé, les responsables des politiques gouvernementales et, plus important encore, les personnes atteintes de démence et leur famille. Sous la direction du Dr Chertkow et de ses collaborateurs, les chercheurs du CCNV travaillent tous ensemble pour accélérer la recherche et l’innovation, et faire du Canada un chef de file mondial dans la recherche sur la démence. »

Dr Yves Joanette
Directeur scientifique, Institut du vieillissement des IRSC

« Depuis 2014, le CCNV a réuni plus de 300 chercheurs au Canada qui travaillent à la découverte d’un remède contre les maladies neurodégénératives et à l’amélioration des soins aux personnes atteintes de démence. En mettant en place une infrastructure des plus nécessaires, des plateformes de recherche communes, des équipes nationales de recherche et un programme de recherche cohésif, le CCNV a aidé à accélérer les progrès en vue de nouveaux traitements et d’un dépistage plus précoce, à mieux comprendre la maladie d’Alzheimer et les maladies connexes, et à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de leurs familles. Au cours des prochaines années, nous élaborerons des stratégies de prévention prenant appui sur notre travail pour aider les Canadiens à retarder ou à éviter l’apparition du déclin cognitif et de la démence. Avec le déménagement du siège scientifique du CCNV à Baycrest, le consortium profite d’un réseau de recherche complémentaire solide permettant aux chercheurs de faire progresser le développement et la commercialisation de technologies à l’appui des personnes atteintes de démence et de leurs soignants, et ce, par l’entremise de l’Institut de recherche Rotman et du Centre d’innovation canadien sur la santé du cerveau et le vieillissement. Le CCNV a eu un effet transformateur, et son travail offre un réel espoir d’une vie meilleure pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres troubles neurodégénératifs. »

Dr Howard Chertkow
Directeur scientifique, Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement
Neurologue cognitif et titulaire d’une chaire en neurologie cognitive et innovation, Centre Baycrest
Directeur, Centre Kimel pour la santé et le bien‑être du cerveau et Unité de soins cliniques, Centre Baycrest
Chercheur principal, Institut de recherche Rotman du Centre Baycrest
Professeur de neurologie (médecine), Université de Toronto

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de l’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

David Coulombe
Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :