Le gouvernement du Canada dévoile la première stratégie sur la démence pour le Canada

Communiqué de presse

La Stratégie s'articule autour des personnes atteintes de démence et du personnel soignant

Le 17 juin 2019 - Toronto (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

La démence a des répercussions importantes et croissantes au Canada; en effet, plus de 419 000 Canadiens âgés de 65 ans et plus ont reçu un diagnostic de démence. Les deux tiers des personnes atteintes de démence sont des femmes, et avec le vieillissement de la population, le nombre de Canadiens et Canadiennes atteints de démence devrait augmenter. La démence touche non seulement la personne atteinte, mais aussi sa famille, le personnel soignant et la collectivité.

Aujourd'hui, l'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé la publication dela Stratégie nationale sur la démence pour le Canada : ensemble, nous y aspirons. Cette première stratégie nationale sur la démence vise à prévenir la démence, faire avancer les traitements, mettre au point un remède et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de leurs aidants. Le budget de 2019 proposait un financement de 50 millions de dollars pour faire progresser la Stratégie.

La Stratégie est le fruit d'efforts de collaboration entre les gouvernements, les chercheurs, les professionnels de la santé, les personnes atteintes de démence et le personnel soignant. Ses auteurs se sont appuyés sur des données probantes et des conseils obtenus à la suite de consultations menées partout au pays. Cela comprend les précieux commentaires reçus pendant la Conférence nationale sur la démence, ainsi que les conseils du Comité consultatif ministériel sur la démence.

La Stratégie marque une étape importante dans nos efforts pour créer un Canada qui valorise et appuie les personnes atteintes de démence et le personnel soignant, optimise leur qualité de vie, comprend mieux la démence, la traite efficacement et la prévient.

La ministre de la Santé a également annoncé un financement pour la phase II du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV), une plateforme nationale de recherche collaborative sur la démence dirigée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Les IRSC fournissent 31,6 millions de dollars, et les partenaires - y compris des organismes provinciaux et des organismes sans but lucratif - fournissent un montant supplémentaire de 14,4 millions de dollars, pour un investissement total de 46 millions de dollars sur cinq ans. La recherche sur la prévention, le diagnostic, le traitement et les soins de la démence dans le cadre de la phase II du CCNV appuiera la Stratégie.

Citations

« Ce que nous avons entendu des intervenants de partout au pays, y compris les personnes atteintes de démence et le personnel soignant, a eu une incidence directe sur l'élaboration de la première stratégie nationale sur la démence pour le Canada. En collaborant avec tous les ordres de gouvernement et les différents secteurs pour mettre en œuvre cette Stratégie, nous pouvons faire progresser les efforts de prévention et de traitement et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence, ainsi que celle de leur famille et le personnel soignant. »

L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Aider les aînés à mener une vie saine et active est une priorité absolue pour notre gouvernement. En mettant l'accent sur la prévention et l'éducation, la première stratégie nationale sur la démence pour le Canada contribuera à améliorer la qualité de vie des aînés atteints de démence et à faire en sorte que les membres de leur famille et le personnel soignant aient accès aux ressources dont ils ont besoin. L'engagement renforcé de notre gouvernement à l'égard du programme Nouveaux Horizons pour les aînés accroît également le soutien aux projets communautaires qui aident les aînés atteints de démence ainsi que leur famille et le personnel soignant. »

L'honorable Filomena Tassi
Ministre des Aînés

« Nous sommes très enthousiasmés par la Stratégie, et nous sommes reconnaissants à la ministre de la Santé et au gouvernement du Canada pour leur engagement continu à relever les défis de santé et les défis sociaux croissants liés à la démence. Nous devons continuer de travailler ensemble pour faire en sorte que la Stratégie se traduise par des progrès réels et des répercussions mesurables. La Société Alzheimer continuera d'appuyer un plan de mise en œuvre. Nous devons aux Canadiens touchés par la démence de mettre en œuvre la Stratégie d'une manière qui apporte des changements positifs au cours de leur vie. »

Pauline Tardif
Coprésidente, Comité consultatif ministériel sur la démence
Chef de la direction, Société Alzheimer du Canada

« Nous sommes reconnaissants envers le gouvernement du Canada pour avoir mené l'élaboration de cette stratégie, qui aura un rôle clé dans le combat contre la plus grande crise en matière de santé, de notre temps. Cette stratégie, bien en place, peut faire une réelle différence dans la vie des Canadiens touchés par la démence, ainsi que leur famille et le personnel soignant. Elle souligne également la nécessité d'un engagement continu envers la recherche, qui mènera à de nouvelles solutions novatrices dont on a grandement besoin pour améliorer la façon dont on prévient, décèle et traite la maladie d'Alzheimer et la démence. »

Dre William E Reichman
Coprésident, Comité consultatif ministériel sur la démence
Président et chef de la direction, Baycrest Health Sciences

Faits en bref

  • En moyenne, neuf aînés reçoivent un diagnostic de démence toutes les heures au Canada. Après l'âge de 65 ans, le risque de recevoir un diagnostic de démence double tous les cinq ans.

  • La stratégie nationale sur la démence pour le Canada reflète les priorités établies dans la Loi relative à une stratégie nationale sur la maladie d'Alzheimer et d'autres démences, qui a reçu la sanction royale en juin 2017.

  • Le budget de 2019 proposait un financement de 50 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer la mise en œuvre de la Stratégie par des mesures dans quatre domaines, soit la sensibilisation, les lignes directrices sur le traitement, le diagnostic précoce et la surveillance. Ce financement s'ajoute au financement prévu dans le budget de 2018, qui prévoyait 20 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2018-2019, et 4 millions de dollars par année par la suite, pour l'investissement en matière de démence dans les communautés. Ce fonds appuie des projets communautaires qui améliorent le bien-être des personnes atteintes de démence et permettent aux aidants d'avoir accès aux ressources dont ils ont besoin, y compris du soutien en santé mentale.

  • Fondé en 2014, le CCNV réunit plus de 300 chercheurs de partout au pays. Il fournit l'infrastructure et les ressources nécessaires pour accélérer la recherche sur la prévention, le diagnostic, le traitement et les soins de la démence.

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Demande de renseignements :
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :