Le gouvernement du Canada investit dans un nouveau réseau de recherche pancanadien sur l’insuffisance cardiaque

Communiqué de presse

3 mai 2022 – Ottawa (Ontario) – Instituts de recherche en santé du Canada

Le gouvernement du Canada, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), favorise la création de connaissances en soutenant divers domaines de recherche et l’application de ces connaissances au profit de la santé de la population canadienne.

Pour s’attaquer au problème de l’insuffisance cardiaque au Canada, Adam van Koeverden, secrétaire parlementaire du ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui, au nom de l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, un investissement de 5 millions de dollars pour soutenir un nouveau réseau de recherche national qui s’emploiera à améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de cette maladie, ainsi que les soins aux personnes qui en sont atteintes, à la grandeur du pays.

L’insuffisance cardiaque (IC) est une maladie chronique caractérisée par l’incapacité du cœur de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins circulatoires et respiratoires de l’organisme. Plus de 750 000 personnes vivent avec l’IC au Canada, et on estime à 100 000 le nombre de nouveaux cas chaque année. L’insuffisance cardiaque survient souvent à la suite d’une crise cardiaque, d’infections virales ou bactériennes, d’un effet secondaire de médicaments ou d’autres causes qui affaiblissent le muscle cardiaque.

Le réseau, appelé Canadian Heart Function Alliance [Alliance canadienne pour la fonction cardiaque], sera dirigé par le Dr Jean Rouleau de l’Institut de cardiologie de Montréal. Il réunira 100 chercheurs des quatre coins du Canada qui tenteront de freiner l’évolution de l’IC et de comprendre les mécanismes en cause afin d’améliorer la vie des Canadiens et Canadiennes de tout âge qui vivent avec l’IC et d’autres maladies cardiaques. Le réseau comprend également des recherches propres aux Autochtones et dirigées par ces derniers, axées sur les priorités déterminées par les dirigeants et les aînés autochtones, ainsi que par les Premières Nations, les Inuits et les Métis ayant une expérience concrète de l’IC.

Le réseau sera fondé sur un partenariat réunissant les patients et les soignants, les professionnels de la santé et les experts du système de soins de santé. Outre la promotion de soins fondés sur des données probantes pour les patients et l’amélioration de la qualité de vie de ces derniers, le réseau étudiera également les moyens de mieux intégrer les soignants et la technologie au processus de rétablissement et d’accroître la capacité des hôpitaux de fournir des soins du début à la fin.

Le gouvernement du Canada soutient cette initiative par l’entremise des IRSC, en partenariat avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, Mitacs et le National Heart, Lung and Blood Institute des National Institutes of Health.

Citations

« L’insuffisance cardiaque figure parmi les principales causes de maladie chronique et de décès au Canada. Elle touche au moins 750 000 personnes au pays et nécessite de nouvelles recherches et de nouveaux plans de traitement. Ce financement appuiera une équipe extraordinaire de plus de 100 chercheurs en santé qui amélioreront la qualité de vie des Canadiens et Canadiennes aux prises avec une insuffisance cardiaque. »

L’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé

« Je suis ravi de cette nouvelle alliance de recherche qui mettra à profit le talent scientifique au Canada et à l’étranger tout en renforçant davantage les capacités de recherche et de soins en santé cardiaque. Son travail transformera la façon de diagnostiquer et de traiter l’insuffisance cardiaque au Canada. »

Adam van Koeverden
Secrétaire parlementaire du ministre de la Santé et de la ministre des Sports

« En collaboration avec d’autres instituts des IRSC, l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire poursuit le dialogue avec des partenaires de recherche pour soutenir l’avenir de la recherche sur les maladies cardiaques au Canada. Ce nouveau réseau de recherche réunit des chercheurs, des patients et des fournisseurs de soins des quatre coins du Canada, déterminés à explorer tous les aspects de l’insuffisance cardiaque, dans le but ultime d’améliorer la prévention, la coordination des soins, l’accès aux services et la transition des patients au sein du système de soins de santé. En mettant l’accent sur les Autochtones, les Canadiens racisés et les personnes qui ont un vécu à cet égard, nous sommes convaincus que ce réseau améliorera la qualité de vie de tous les Canadiens et Canadiennes vivant avec une insuffisance cardiaque. »

Dr Brian Rowe
Directeur scientifique, Institut de la santé circulatoire et respiratoire des IRSC

« La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC est ravie d’être un partenaire de cet important réseau de recherche qui contribuera à améliorer la prévention, les soins et la qualité de vie des 750 000 Canadiens et Canadiennes qui vivent avec une insuffisance cardiaque. Nous devons lutter contre l’insuffisance cardiaque sur tous les fronts, c’est pourquoi nous travaillons sur un plan d’action avec nos partenaires qui fera progresser la recherche, le changement des systèmes et le soutien en collaboration avec ce réseau unique en son genre. Le nouveau réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque constitue un aspect important de notre plan qui contribuera à améliorer les soins prodigués aux personnes qui vivent avec cette affection complexe et incurable. »

Doug Roth
Chef de la direction, Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada

Faits en bref

  • L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique préoccupante au Canada, plus de 90 000 nouveaux cas étant diagnostiqués chaque année. Cette affection et d’autres maladies cardiaques touchent les Autochtones de façon disproportionnée : ils sont 50 % plus susceptibles de développer une maladie cardiaque que les autres Canadiens et Canadiennes.

  • La subvention d’équipe Réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque est évaluée à 5 millions de dollars sur cinq ans. Elle a été accordée à une équipe de 100 chercheurs des quatre coins du pays, dirigée par le Dr Jean-Lucien Rouleau de l’Institut de cardiologie de Montréal.

  • La subvention d’équipe Réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque est commanditée par les IRSC en partenariat avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada (Cœur + AVC), Mitacs et le National Heart, Lung, and Blood Institute (NHLBI) des National Institutes of Health (NIH).

  • L’Institut de la santé circulatoire et respiratoire (ISCR) des IRSC appuie la recherche axée sur les causes, les mécanismes, la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement, les systèmes de soutien et les soins palliatifs relativement à un large éventail d’affections associées au cœur, aux poumons, au cerveau (AVC), au sang et aux vaisseaux sanguins, de même qu’aux soins intensifs et au sommeil.

  • L’Institut de la santé des Autochtones (ISA), l’Institut du vieillissement (IV), l’Institut des services et des politiques de la santé (ISPS) et l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des IRSC ont également contribué à soutenir cette possibilité de financement d’un réseau.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-France Proulx
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheuses et chercheurs pour favoriser les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :