Publication de la nouvelle directive du CEMD/SM sur le fonctionnement et la reconstitution du MDN/des FAC dans un environnement COVID-19 persistant

Le 25 février 2022 - Nouvelles de la Défense

Depuis mars 2022, la pandémie de COVID-19 fait désormais partie de nos vies, et elle ne semble pas prête de s’essouffler de sitôt.

Dans cet esprit, le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) ont transformé leur stratégie de sorte à mener des opérations dans un contexte où perdure la COVID-19.

Le sous-ministre (SM) et le chef d’état-major de la Défense (CEMD) ont publié la Directive sur le fonctionnement et la reconstitution du MDN/des FAC dans un environnement COVID-19 persistant. Celle-ci se distingue de directives antérieures relatives à la COVID-19 ou à la reprise des activités, car elle souligne le fait que la pandémie de COVID-19 persistera dans nos collectivités et que nous devons rétablir des processus datant d’avant la pandémie dans le but de continuer à réaliser nos mandats. Cette directive illustre un changement dans la planification d’aspects comme le niveau de présence au lieu de travail, les voyages et l’acceptation du risque. Par-dessus tout, la santé et la sécurité, y compris la santé mentale et le bien-être de nos effectifs, demeurent notre priorité absolue.

À quoi ressemblera à l’avenir le travail effectué au sein de l’Équipe de la Défense?

Les décisions quant aux changements apportés aux opérations quotidiennes et à la réintégration des membres de l’Équipe de la Défense dans le lieu de travail physique continueront d’être prises à l’échelle locale, en fonction des réalités régionales et des exigences opérationnelles. La reprise des activités en personne dans l’ensemble du MDN et des FAC dépendra de diverses circonstances et sera adaptée au besoin, de sorte à assurer les opérations essentielles et à protéger le personnel. L’Équipe de la Défense continuera d’exploiter un modèle de travail hybride lorsqu’il est judicieux de le faire, tirant ainsi parti du succès que nous avons connu à ce jour grâce à la souplesse accordée aux membres du personnel.

Les dirigeants communiqueront avec les membres de l’Équipe de la Défense dans l’éventualité d’un retour immédiat au lieu de travail, et on encourage les membres du personnel à transmettre leurs questions à leurs superviseurs. Durant la prise de décisions, les dirigeants tiendront compte de la santé des membres de l’Équipe de la Défense, des conseils de l’autorité médicale supérieure et des recommandations des autorités régionales de la santé.

Nouveautés depuis la directive relative à la posture pour l’été 2021

Nouveaux outils liés à la Stratégie multidimensionnelle d’atténuation des risques (SMAR)

La directive relative à la posture pour l’été 2021 prévoyait l’utilisation de la Posture évolutive du lieu de travail dans le cadre de notre Stratégie multidimensionnelle d’atténuation des risques (SMAR), surtout comme moyen de limiter le nombre de personnes dans le lieu de travail compte tenu du nombre de cas de COVID-19. Grâce à la nouvelle directive, de nouveaux éléments de la SMAR viennent remplacer la Posture évolutive du lieu de travail, notamment la révision de notre programme de tests antigéniques rapides, un cadre de comparaison qualitative des mesures de santé publique (MSP), de même qu’un nouveau cadre lié aux masques. Cette nouvelle posture repose plutôt sur l’atténuation des risques que sur les efforts déployés pour éviter le virus. Les outils d’aide à la décision (annexes B à D) contribueront à éclairer les décisions des dirigeants portant sur la mise en œuvre de la SMAR à l’échelle de l’Équipe de la Défense.

Programme de tests antigéniques rapides

Conformément à la SMAR, le programme de tests antigéniques rapides comprendra le dépistage délibéré; la priorité sera accordée aux membres de l’Équipe de la Défense présentant un risque d’exposition supérieur à la COVID-19 ou remplissant des fonctions où une exposition ou une infection pourrait avoir d’importantes répercussions sur les opérations. Pour obtenir plus d’information sur le cadre du programme de tests antigéniques rapides et ses considérations, reportez-vous à l’annexe D de la directive.

Voyages

Outre le nouvel outil d’aide à la décision sur les tests de dépistage de la COVID-19 en matière de voyages (annexe E), lequel fournit des conseils sur les considérations relatives à l’administration de tests avant ou après un voyage, la nouvelle directive énonce des lignes directrices à jour visant les déplacements du MDN et des FAC, y compris les voyages au pays et à l’étranger, pour :

Quels éléments demeurent inchangés?

Mesures de santé publique (MSP)

L’Équipe de la Défense continuera de respecter rigoureusement les mesures de santé publique (MSP), car elles se sont avérées très efficaces dans la diminution des effets de la COVID-19. Avec la vaccination et, lorsque cela est opportun, le dépistage rapide, les MSP demeureront notre outil le plus efficace pour atténuer les risques associés à la COVID-19. Le cadre de comparaison qualitative des MSP (annexe B) fournit un cadre permettant d’examiner toutes les MSP possibles et de déterminer si des mesures supplémentaires, telles l’utilisation de masques de qualité supérieure et l’administration de tests de dépistage rapide, peuvent être justifiées. Ces décisions seront fondées sur la situation particulière dans chaque unité ou lieu de travail.

Politiques de l’Équipe de la Défense relative à la vaccination contre la COVID-19

La Directive/Directive 002 du CEMD sur la vaccination contre la COVID-19 et la Politique du gouvernement du Canada sur la vaccination contre la COVID-19 continuent d’être l’orientation principale à l’intention des membres de l’Équipe de la Défense relativement à la vaccination contre la COVID-19. La majeure partie des membres de l’Équipe de la Défense ont reçu deux doses du vaccin et on s’attend à ce que toutes ces personnes franchissent aussi la prochaine étape, à savoir recevoir leur troisième dose. La nouvelle directive ne modifie aucunement les exigences ou les mesures énoncées dans les politiques de l’Équipe de la Défense sur la vaccination contre la COVID-19. Tout changement que l’on apporte à l’une de ces politiques sera communiqué à l’ensemble du personnel de l’Équipe de la Défense. De plus amples renseignements se trouvent dans la page Web Vaccination des membres de l’Équipe de la Défense contre la COVID-19.

On invite tous les membres de l’Équipe de la Défense à lire la directive dans son intégralité. Si vous avez des questions relatives à la nouvelle directive, parlez-en à votre superviseur, consultez le site Web FAQ : Directive sur la reprise des activités ou faites-les parvenir par l’intermédiaire du site Demandez n’importe quoi – COVID-19. Le SMA(RH-Civ) publiera prochainement des lignes directrices à jour à l’intention des gestionnaires et des employés de la fonction publique.

On ne peut pas minimiser le fait que la situation de pandémie mondiale que nous vivons depuis près de deux ans exerce des pressions sur la santé mentale des membres de l’Équipe de la Défense. Une vaste gamme de services et de ressources est à la disposition du personnel de l’Équipe de la Défense – tant les employés de la fonction publique que les membres des FAC – dans la page Web Continuation du travail : COVID-19 – liens et ressources utiles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :