Passer à l’action – Forces Armées Canadiennes

Stratégie conjointe de prévention du suicide
des Forces armées canadiennes et d'Anciens Combattants Canada


Principales mesures adoptées à ce jour

Une liste complète des mesures d’ACC, organisée selon les lignes d’effort, est affichée en ligne.

En 2017, le gouvernement du Canada a publié sa politique Protection, Sécurité, Engagement qui décrit en détail le parcours à long terme pour les Forces armées canadiennes, de l’évolution des menaces dans le contexte mondial à la mise en place d’un financement stable et amélioré pour nos forces militaires. La première des quatre grandes stratégies présentées dans sa politique Protection, Sécurité, Engagement est des gens et des familles résilients, bien soutenus et reflétant la diversité canadienne. Les actions des FAC visant à prévenir le suicide sont conformes à cet engagement général envers nos membres.

La politique Protection, Sécurité, Engagement (p. 12) décrit cette priorité politique avec clarté : « Nous favoriserons également l’adoption d’une stratégie complète de soins, baptisée Santé et bien-être globaux, qui tiendra compte des aspects psychosociaux du bien-être en milieu de travail ainsi que le milieu physique et tous les aspects de la santé des militaires (physiques, mentaux, spirituels et familiaux) », et nous nous engageons à investir 198,2 millions de dollars pour la nouvelle stratégie Santé et bien-être globaux.

L’approche Santé et bien-être globaux des FAC (expliquée plus en détail dans la politique PSE, pages 25 à 26) porte sur tous les aspects de la santé et du bien-être, y compris les points forts suivants :

Compréhension ‒ Les FAC investissent de manière significative dans une meilleure compréhension des comportements suicidaires, ce qui entraînera une amélioration continue du programme. La collaboration avec nos partenaires de l’OTAN pour partager l’information et les succès est en cours. Les comités d’experts sur la prévention du suicide et l’enquête menée dans le cadre d’un processus d’examen technique des suicides, dirigée par les Services de santé des FAC, fournissent des exemples de mesures directes que nous prenons pour accroître notre compréhension du suicide.

Les FAC mènent également de la recherche sur le développement et le maintien du bien-être et de la résilience de notre personnel. Cela a déjà entraîné la création d’un certain nombre de programmes connaissant du succès, y compris En route vers la préparation mentale, Mission : Prêts et la Résilience spirituelle. La recherche sur le profil du moral de l’unité fournit une foule d’informations sur les facteurs affectant le moral et le bien-être qui influencent nos soldats, nos marins et nos aviatrices et aviateurs.

Fournir des soins et du soutien ‒ Les FAC ont mis en place de nombreuses initiatives et des programmes pour venir en aide à nos membres. Le plus remarquable d’entre eux porte sur des soins de santé de calibre mondial, fourni par les Services de santé, ce qui comprend la création du Centre d’excellence en santé mentale des FAC. Les FAC offrent également une formation intitulée Force mentale et sensibilisation au suicide et fournissent des conseils spécifiques en matière de santé mentale et de suicide dans les Directives du CEMD aux Commandants et à leurs équipes de leadership.

Le programme Énergiser les forces fournit un certain nombre d’initiatives visant à former des membres des FAC plus tenaces et résilients, et le programme Sans limites soutient les membres et les anciens combattants pour surmonter leurs maladies ou blessures physiques ou mentales. Les familles militaires font partie intégrante du bien-être de nos membres, et les Centres de ressources pour les familles militaires ont de nombreux programmes conçus pour les soutenir, en matière de santé et en période de maladie ou de crise. La politique Protection, Sécurité, Engagement comprend un engagement de 144,8 millions de dollars pour soutenir les Centres de ressources pour les familles militaires.

Mise en place et attribution de ressources ‒ Les FAC s’engagent à améliorer de manière continue leur structure, leurs programmes et politiques afin de fournir le meilleur soutien possible à leurs membres. À cette fin, les FAC ont entrepris un vaste examen de toutes ses politiques liées au personnel afin de définir et d’éliminer les étapes administratives inutiles et les points de friction superflus pour notre personnel. En reconnaissant les contraintes et les risques que la transition pose à leurs membres, les FAC se sont non seulement associées à ACC pour créer un Groupe de travail sur la transition harmonieuse, mais sont également à même de créer un Groupe de transition des FAC qui gérera tous les aspects de la transition pour nos membres.

Les Services de santé continuent d’améliorer leurs services et embauchent des spécialistes en santé mentale et en prévention du suicide pour renforcer leur capacité. Les Services de bien-être et moral des Forces canadiennes continuent également d’améliorer le soutien aux membres des FAC et à leurs familles, qui seront élargis pour inclure le Programme pour les familles des anciens combattants. L’aumônier général s’emploie à développer à la fois un programme de résilience spirituelle et un réseau de soutien par les pairs appelé Sentinelle. Toutes ces nouvelles initiatives, et bien d’autres, sont soutenues par la politique Protection, Sécurité et Engagement de 2017 : La politique de défense du Canada qui dirigera nos actions et fournira la justification des ressources pour répondre efficacement aux besoins de nos membres.

Action conjointe - Groupe de travail sur une transition harmonieuse

Cette action répond à une Stratégie conjointe des Forces armées canadiennes et d’Anciens Combattants Canada; et l’un des domaines les plus importants de collaboration entre les deux organisations est la transition des membres des FAC du service actif à la vie après le service (comme l’énonce la ligne d’effort 5 portant sur le soutien à la transition). La période de transition est un moment charnière lorsque les membres des FAC font face à des défis uniques et où ils comptent davantage sur le soutien des FAC et d’ACC pour leurs besoins individuels pendant la transition vers la vie après le service. Les FAC bénéficient d’un large éventail de programmes de soutien et de formation pour assurer le bien-être de ses membres, et ACC offre de nombreux services et programmes pour répondre aux besoins multiples et variés des anciens combattants du Canada. Une transition réussie de la carrière militaire à la vie civile touche les politiques et les services qui favorisent la santé et le bien-être, dont certains incluent : emploi, finances, santé physique, spirituelle et mentale, engagement social, ressources communautaires, logement permanent et préparation psychologique personnelle.

Pour cette raison, les FAC et ACC ont mis en place un groupe de travail conjoint pour la transition harmonieuse. Ce groupe de travail est conçu pour assurer une approche coordonnée et la surveillance de tous les éléments clés des initiatives FAC-ACC en vue de faciliter la transition entre les deux organisations. Le groupe de travail élabore et dirige la mise en place d’un nouveau modèle de transition de membre à ancien combattant-citoyen qui répond aux besoins de la libération du personnel des FAC, en mettant l’accent sur la santé et le bien-être, ce qui aidera à une transition réussie vers la vie après le service.

Le Groupe de travail sur la transition harmonieuse est coprésidé par le personnel des FAC et d’ACC, supervisant quatre équipes de mise en œuvre responsables de la transition harmonieuse, de la gestion des cas, de la surveillance médicale et de la carte d’identité.

Bon nombre des actions spécifiques mises en œuvre ou supervisées par le groupe de travail sont présentées dans ce document, dans les sections FAC et ACC sous la ligne d’effort 5. La plus importante de ces initiatives est sans aucun doute la mise sur pied du GTFAC. Ce Groupe de transition surveillera les dossiers portant sur la transition et la libération incluant la prioritisation des soins de nos blessés et malades pris en charge par les UISP à travers le pays, alors qu’ils se préparent à reprendre le service actif ou à être libéré des FAC pour devenir un ancien combattant. ACC travaillera d’ailleurs en étroite collaboration avec les FAC et une partie de son personnel sera intégré dans les UISP afin de soutenir au mieux cette transition harmonieuse. La responsabilité globale partagée de l’expérience de la transition est un exemple de deux organisations travaillant plus que jamais ensemble au service d’une vision partagée.

Haut de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :