Capitaine d'aviation Peter Campbell

En 2012, les restes du capitaine d’aviation Peter Campbell ont été repêchés du lac Muskoka, en Ontario. Le 13 décembre 1940, pendant la Seconde Guerre mondiale, lui et l’aviateur-chef Theodore Bates avaient été portés disparus lorsque leur Nomad 3521 a percuté un autre aéronef.

  • Né en mars 1916 à Quilon, en Inde
  • Mort le 13 décembre 1940, à l'â ge de 24 ans
  • Mort alors qu'il servait au sein de la Royal Air Force
  • Restes humains récupérés en 2012 dans le lac Muskoka, en Ontario
  • Inhumé au Woodlawn Memorial Park Cemetery (Guelph), section 5, bloc I, lot 10, tombe 1

Peter Campbell naît en mars 1916 à Quilon, en Inde. Il fréquente l'école au Royaume-Uni, puis travaille comme commis avant de s'enrôler dans la Royal Air Force (RAF) en 1936.

Le capitaine d'aviation Campbell est affecté au Canada en tant qu'instructeur de vol prêté par la RAF.

Le 13 décembre 1940, alors qu'il participe aux recherches en vue de retrouver un aviateur porté disparu, son avion, le Nomad 3521, entre en collision avec un autre et s'engloutit dans le lac Muskoka.

Lorsque les membres de la Police provinciale de l'Ontario ont examin le lit du lac autour du lieu de l'écrasement, ils ont trouvé les effets personnels du capitaine d'aviation Campbell et de l'aviateur-chef Theodore Scribner Bates. Les articles retrouvés comprenaient l'étui à cigarettes de Campbell ainsi que des boutons et un insigne ailé de la RAF.

Le capitaine d'aviation Peter Campbell a été inhumé en septembre 2013 au Woodlawn Memorial Park Cemetery, aux côtés de l'aviateur-chef Bates.

Plus sur l'identification des pertes militaires

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :