Opération PRESENCE - Mali

Les Forces armées canadiennes (FAC) soutiennent la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Cela s’inscrit dans les efforts globaux du gouvernement du Canada visant à réunir les conditions nécessaires pour assurer la paix, le développement et la prospérité de façon durable au Mali.

L’opération PRESENCE – Mali durera douze mois. Consultez la chronologie de l’opération ici. La mission centrale est d’offrir à la MINUSMA la capacité d’évacuer des forces de l’ONU par les airs pour des raisons médicales, et ce, en tout temps. Les membres des FAC soutiennent également le quartier général de la MINUSMA. Si la chose est possible, les FAC offrent d’autres services :

  • Le transport de troupes, de matériel et de marchandises;
  • Le soutien logistique.

Les membres des FAC se sont joints à 56 pays partenaires dans le cadre de la MINUSMA pour leurs efforts visant à assurer une paix et une stabilité durables au Mali et dans le Sahel.

Pour voir de près ce que font les membres de l’opération PRESENCE-Mali, visitez notre galerie de vidéos ou suivez-nous sur Facebook et Twitter

Depuis août 2018, les membres des Forces armées canadiennes déployés dans le cadre de l’Opération PRESENCE-Mali ont atteint d’importants jalons. La Force opérationnelle Mali a effectué 5 évacuations médicales et plus de 860 heures de vol à l’appui de la MINUSMA. L’aéronef CC-130J Hercules du Détachement de transport aérien tactique a effectué plus de 759 heures de vol, transportant plus de 1,44 million de livres de fret et plus de 1 600 passagers.

Combien de personnes ont été déployées?

La force opérationnelle aérienne est située à Gao, dans le Nord du Mali. Elle comprend les composantes suivantes :

Jusqu’à dix membres des FAC occupent des postes d’état major au quartier général de la MINUSMA à Bamako, au Mali.

Que font-elles?

Les hélicoptères CH-147F Chinook sont disponibles pour mener des évacuations médicales. Ils peuvent également conduire d’autres missions pour soutenir la MINUSMA, y compris :

  • transporter des troupes, du matériel, des marchandises et de la nourriture;
  • aider au déploiement rapide des forces de l’ONU au Mali.

Les hélicoptères CH-146 Griffon sont des escortes armées pour les Chinook. Ils pourraient également mener d’autres missions critiques pour la MINUSMA au besoin.

Un de chaque type d’hélicoptère est un appareil de rechange. Ces appareils feront en sorte que les FAC soient toujours prêtes à soutenir la MINUSMA.

Les officiers d’état-major soutiennent les opérations de la MINUSMA. Ils ne sont pas liés directement à la force opérationnelle aérienne canadienne.

Contexte et histoire de la mission

À la mi-janvier 2012, des groupes armés ont mené une rébellion dans le Nord du Mali. Cela a été suivi par un coup d’État militaire le 22 mars 2012. Une junte militaire a pris le pouvoir, a suspendu la constitution et a dissout les institutions gouvernementales. Plus tard cette année, les forces gouvernementales au Sud ont été subjuguées. Des acteurs régionaux sont intervenus dans la crise et ont créé un accord pour établir un gouvernement de transition. Vous pouvez consulter l'historique complet de la mission sur le site de la MINUSMA.

La MINUSMA a été établie par la résolution 2100 du Conseil de sécurité de l’ONU le 25 avril 2013. Le but était de soutenir les processus politiques au Mali et de réaliser diverses tâches liées à la sécurité. La MINUSMA a été chargée de soutenir les autorités de transition du Mali pour stabiliser le pays et mettre en œuvre un plan de transition.

Le 28 juin 2018, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution 2423. Elle déterminait que la MINUSMA devrait se concentrer sur les éléments suivants :

  • Soutenir les réformes politiques et institutionnelles;
  • Soutenir la défense, la sécurité et la stabilité;
  • Soutenir la réconciliation et la justice;
  • Protéger les civils, notamment contre les menaces asymétriques;
  • Promouvoir et protéger les droits de la personne;
  • Offrir de l’aide humanitaire.

Historique

  • Novembre 2017 – Le gouvernement du Canada annonce son retour aux opérations de paix, y compris une gamme d’engagements conjoints. Ceux-ci visent à tirer profit au maximum de l’expertise du Canada.
  • Le 15 novembre 2017 – Les Principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats sont mis en place.
  • Le 19 mars 2018 – Le gouvernement du Canada annonce qu’il affectera une force opérationnelle aérienne à la MINUSMA pour un an.
  • Le 24 juin 2018 – Les premiers membres de l’équipe d’activation du théâtre arrivent au Mali. De la fin juin à la fin juillet, environ 280 membres des FAC ont effectué diverses tâches en logistique pour préparer l’arrivée de la force opérationnelle.
  • Fin juin 2018 – Des membres supplémentaires de l’équipe d’activation du théâtre sont arrivés à plusieurs endroits en Afrique de l’Ouest pour préparer la mission.
  • Le 9 juillet 2018 – Le colonel Chris McKenna ont assumé le commandement de la force opérationnelle au Mali
  • Le 1er août, 2018 – La force opérationnelle a atteint la capacité opérationnelle initiale. Les membres sont devenus prêts à mener des évacuations par la voie des airs.
  • Le 15 août, 2018 – La force opérationnelle a atteint la pleine capacité opérationnelle. Ils sont maintenant disponibles pour effectuer d’autres types de missions en appui à la MINUSMA.
  • Le 11 septembre 2018 –  La force opérationnelle a accompli sa première évacuation sanitaire.

La mission sera terminée à la fin juillet 2019.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :