Opération Foundation

Dans le cadre de l’opération FOUNDATION, les Forces armées canadiennes (FAC) travaillent avec les États-Unis et d’autres pays pour lutter contre le terrorisme. Elles ont des troupes en déploiement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Ouest.

Combien de personnes ont été déployées?

L’Opération FOUNDATION compte environ 16 membres des FAC déployés. Ces membres du personnel se trouvent dans divers quartiers généraux américains :

  • l’U.S. Central Command (USCENTCOM) à Tampa;
  • l’U.S. Air Forces Central (AFCENT) au Qatar;
  • l’U.S. Naval Forces Central (US NAVCENT) à Bahreïn;
  • les Forces maritimes multinationales (FMM) à Bahreïn;
  • le Centre des opérations interarmées multinationales de l’U.S. Army Central (USARCENT) en Jordanie.

Que font-elles?

Les membres des FAC servent dans l’état-major de chacun de ces quartiers généraux d’accueil et ils assurent la liaison entre ces derniers et les FAC.

Les membres des FAC affectés à l’AFCENT au Qatar servent au Centre multinational d’opérations aérospatiales (CMOA) et dans d’autres installations de contrôle aérospatial de l’AFCENT.

En décembre 2016, les FAC ont déployé le système non classifié de connaissance de la situation par télédétection (URSA) à Bahreïn aux fins de l’opération ARTEMIS, dans le cadre de l’opération FOUNDATION. L’URSA est axé sur un satellite ultra-moderne qui peut servir à détecter les navires. Il scrute la terre depuis l’espace et procure aux commandants de la marine une vue d’ensemble détaillée de la situation. Les FAC partagent les renseignements ainsi recueillis avec les Forces maritimes multinationales et avec l’US Naval Command Central. C’était la première fois que ce système était employé pour des missions des FAC. Il aidera à accroître la sécurité dans les eaux internationales.

Contexte et histoire de la mission

L’opération FOUNDATION a ses racines dans la première contribution militaire du Canada à la campagne mondiale contre le terrorisme. Elle a commencé avec l’opération APOLLO (d’octobre 2001 à décembre 2003) qui a été une vaste opération interarmées. Le Canada a alors déployé :

  • un grand groupe opérationnel naval;
  • trois détachements aériens dans la région de la mer d’Arabie et du golfe Arabo-Persique;
  • un groupement tactique en Afghanistan.

Ces forces opérationnelles étaient connues sous le nom collectif de Force opérationnelle interarmées en Asie du Sud-Ouest. Elles étaient dirigées depuis un quartier général des FAC installé à la base aérienne MacDill, à Tampa (Floride), qui partageait un emplacement avec le Quartier général de l’USCENTCOM.

La relation des Forces armées canadiennes avec L’USCENTCOM

L’opération APOLLO a pris fin en décembre 2003. À ce moment-là, les opérations du Canada avec l’USCENTCOM devenaient plus vastes et plus complexes. Le quartier général de la Force opérationnelle interarmées en Asie du Sud-Ouest a été démantelé le 16 août 2003. L’opération FOUNDATION a alors commencé avec la mise sur pied d’une équipe de liaison chargée d’entretenir les solides liens établis entre les FAC et l’USCENTCOM.

Depuis le déploiement, les FAC ont effectué un certain nombre d’opérations dans la zone de responsabilité du USCENTCOM; les principales étant les engagements militaires du Canada en Afghanistan, la contribution canadienne à la coalition mondiale pour affaiblir et vaincre Daech, et l’appui du Canada aux opérations maritimes de lutte contre le terrorisme.

USCENTCOM

L’USCENTCOM est l’organe de commandement du Département de la Défense des États-Unis. Il fait partie des six commandements américains organisés en fonction de la géographie terrestre. Il est chargé de la zone « centrale » du monde.

La zone de responsabilité de l’USCENTCOM couvre environ 4,6 millions de milles carrés et 20 pays : elle s’étend de la frontière occidentale de l’Égypte à la frontière orientale du Pakistan et de la frontière nord du Kazakhstan jusqu’à la mer d’Arabie.

Les unités opérationnelles déployées dans la zone de responsabilité de l’USCENTCOM relèvent directement d’un des « commandements d’armée » suivants :

  • l’U.S. Army Forces Central (ARCENT);
  • l’U.S. Air Forces Central (AFCENT);
  • l’U.S. Marine Forces Central (MARCENT);
  • l’U.S. Naval Forces Central (NAVCENT);
  • l’U.S. Special Operations Central (SOCCENT).

U.S. Air Forces Central

L’USAFCENT est la composante aérienne de l’USCENTCOM. L’AFCENT est chargé :

  • d’exécuter des opérations aériennes indépendantes et d’autres ordonnées par la coalition;
  • d’élaborer des plans de contingence.

U.S. Naval Forces Central et Forces maritimes multinationales

Les FMM réunissent des forces navales de 26 pays dont le quartier général est à Bahreïn. Elles visent à accroître la sécurité et la stabilité dans les eaux internationales du Moyen-Orient. Un vice-amiral de la Marine américaine commande les FMM. Cet officier commande aussi l’U. S. NAVCENT et la 5e Flotte des États-Unis. Les quartiers généraux de ces deux entités sont eux aussi situés à Bahreïn.

Liens externes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :