Le gouvernement du Canada lance la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels

Communiqué de presse

Le 29 mai 2017 – Calgary (Alberta) – Ministère de la Justice Canada

Un système de justice pénale qui fonctionne bien protège les personnes vulnérables, rend les contrevenants responsables de leurs actes et construit des communautés plus sûres. Le gouvernement du Canada est résolu à faire en sorte que notre système de justice pénale réponde aux besoins immédiats et permanents des victimes et des survivants d’actes criminels et traite tous les Canadiens d’une manière juste, équitable et compatissante.

Aujourd’hui, Marco Medicino, secrétaire parlementaire de l’honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a lancé la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels en prononçant l’allocution d’ouverture du colloque fédéral, qui a lieu à Calgary. Cette année, le thème de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels est « Favoriser la résilience ». Ce thème souligne les nombreuses manières dont la résilience personnelle peut aider les victimes et survivants dans le sillage de la victimisation, ainsi que les manières dont les prestataires de services aux victimes reconnaissent la force inhérente des victimes et survivants d’actes criminels et les aident à se sortir de leur victimisation avec de l’espoir pour l’avenir.

La Semaine des victimes et survivants d’actes criminels est une initiative annuelle de sensibilisation du ministère de la Justice. La Semaine a pour objectif de mieux faire connaître les problèmes auxquels sont confrontés les victimes et survivants d’actes criminels ainsi que les services et les lois permettant de venir en aide aux victimes, aux survivants et à leur famille. Elle vise également à reconnaître le dévouement des fournisseurs de services qui épaulent les victimes et survivants d’actes criminels ainsi que leur famille. Le colloque fédéral comprend des ateliers portant sur des sujets comme la justice réparatrice, le soutien aux proches des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées, le renforcement de la résilience et la préparation au rétablissement des victimes d’actes criminels, et la décolonisation du système de justice pénale canadien.

Citations

« L’autonomisation des victimes comporte la reconnaissance des préjudices subis par des personnes et des collectivités lors de la perpétration d’un acte criminel. Le gouvernement du Canada est heureux de tenir le colloque de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels et de financer des événements communautaires partout au pays pour aider à mieux faire connaître les problèmes auxquels sont confrontés les victimes et survivants d’actes criminels ainsi que les services et les lois permettant de venir en aide aux victimes, aux survivants et à leur famille. »
L’honorable Jody Wilson-Raybould, c.p., députée
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

Les faits en bref

  • La Semaine des victimes et survivants d’actes criminels se tient du 28 mai au 3 juin 2017.
  • Le gouvernement du Canada a versé 1 258 421 millions de dollars à des organismes communautaires en appui à 195 projets et événements prévus pendant la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels dans chaque province et territoire. Informez-vous sur tous les événements et projets à www.semainedesvictimes.gc.ca/.  
  • Cette contribution est offerte sous l’égide du Fonds d’aide aux victimes du ministère de la Justice Canada. En 2016-2017, le Fonds d’aide aux victimes a versé au total plus de 24 millions de dollars aux gouvernements provinciaux et territoriaux et à des organisations non gouvernementales pour qu’ils fassent mieux connaître les questions et les lois liées aux victimes ainsi que les services disponibles aux victimes, et qu’ils créent et offrent des programmes, des services et de l’aide permettant de combler les lacunes dans les services aux victimes d’actes criminels.
  • Cette année, la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels inclut la remise du premier prix d’excellence pour les services aux victimes. Ce prix reconnaît une personne qui a contribué à autonomiser des victimes et des survivants d’actes criminels, inspiré des prestataires de services ou apporté un changement significatif qui a aidé des Canadiens à se remettre des torts causés par des actes criminels. 

Liens pertinents

Restez branchés


Personnes-ressources

Pour en savoir davantage, les médias peuvent communiquer avec :
Kathleen Davis
Conseiller en communications et aux affaires parlementaires
Cabinet de la ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :