Coordination des services pour les jeunes victimes à North Bay

Communiqué de presse

Le 22 septembre 2017 - North Bay (Ontario) - Ministère de la Justice Canada

Un crime peut provoquer des effets traumatisants chez les victimes, surtout chez les enfants. Une approche adaptée et coordonnée de la prestation de services est cruciale tant pour les enfants et les adolescents victimes d’actes criminels que pour leurs familles.

Aujourd’hui, Anthony Rota, député de Nipissing–Timiskaming, au nom de l’honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé un financement en vue d’ouvrir un centre d’appui aux enfants et aux adolescents dans le district de Nipissing. Ce centre rehaussera et accroîtra l’intégration de services sociaux, de services de santé, de justice et d’application de la loi ainsi que d’autres services communautaires destinés aux enfants victimes de violence.

Mains – LeReseaudaideauxfamilles.ca utilisera les fonds de 129 618 $ afin de rassembler sous un seul et même toit une équipe multidisciplinaire issue de cinq services de police, de deux hôpitaux locaux, d’un hôpital régional, de services de protection à l’enfance, de services en santé mentale, de partenaires en justice pénale et de services d’aide aux victimes, tout cela afin de mieux répondre aux besoins des victimes qui sont des enfants et des adolescents. Ces fonds aideront à former des professionnels sur les pratiques exemplaires à suivre au moment de questionner les jeunes victimes et les témoins, dans le but de réduire le nombre d’entrevues et de questions posées à l’enfant. Le financement aidera également à fournir aux clients et à leurs familles des lieux privés et sûrs au point de vue physique et psychologique.  


Citations

« Un système de justice qui fonctionne bien sert toutes les Canadiennes et tous les Canadiens, protège les personnes vulnérables et tient les contrevenants responsables de leurs actes. Ce financement aidera à mettre sur pied un centre d’appui aux enfants et aux adolescents qui facilitera la collaboration entre les organismes gouvernementaux qui viennent en aide aux jeunes victimes. Il rehaussera l’efficacité de la prestation des services et offrira un milieu convivial aux enfants et approprié pour leur âge, où ces derniers et leur famille pourront recevoir du soutien et de l’aide ».

L’honorable Jody Wilson-Raybould, C.P., c.r., députée

Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Les centres d’appui aux enfants et aux adolescents aident à atténuer le traumatisme d’un acte criminel en procurant aux enfants et aux adolescents un milieu sûr et confortable au sein du système de justice pénale. Le financement de ce centre aidera à mieux coordonner les services à North Bay afin de rehausser l’efficacité tout en améliorant la qualité des enquêtes et des poursuites pour l’enfant et sa famille. »

Anthony Rota

Député de Nipissing–Timiskaming

« Cette initiative témoigne d’un effort concerté de la part de nombreux fournisseurs de services communautaires afin d’adopter un service thérapeutique adapté et efficace qui répond à un besoin important dans notre collectivité. Mains – LeReseaudaideauxfamilles.ca est heureux d’avoir l’occasion, avec le soutien de ses partenaires, d’établir un centre d’appui aux enfants et aux jeunes qui aura des retombées positives sur les enfants et les jeunes de notre collectivité.»

Jeffrey Hawkins

Directeur exécutif, Mains – LeReseaudaideauxfamilles.ca

Faits en bref

  • Les enfants qui fréquentent un centre d’appui aux enfants sont plus susceptibles de ne pas être effrayés par les questions d’une entrevue judiciaire, comparativement aux enfants qui n’ont pas bénéficié d’un tel soutien. (Saviez-vous que...?)

  • Par rapport aux collectivités qui ne disposent pas de centres d’appui aux enfants, celles qui en bénéficient ont davantage recours aux enquêtes coordonnées et collaboratives, ce qui comprend plus d’entrevues par une équipe multidisciplinaire, l’enregistrement vidéo de ces entrevues et des enquêtes mixtes avec des organismes gouvernementaux de protection de l’enfance et des services de police. (Précis des faits)

  • Les services de police qui assurent le service collectif dans le district de Nipissing ont rapporté qu’ils interviennent chaque année dans environ 2800 cas d’altercation familiale et en moyenne dans 400 cas de violence sexuelle ou physique envers des enfants.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Kathleen Davis

Conseillère en communications et aux affaires parlementaires

Cabinet de la ministre de la Justice

613-992-4621


Relations avec les médias

Ministère de la Justice Canada

613-957-4207

media@justice.gc.ca 


Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :