Le gouvernement du Canada appuie la justice communautaire autochtone

Communiqué de presse

Le 12 février 2017 - Charlottetown (Î.-P.-É.) - Ministère de la Justice Canada

Les programmes de justice communautaire aident à réduire la criminalité, la victimisation et l’incarcération, à accroître la sécurité des collectivités et à offrir un accès culturellement adapté à des services de justice. Le gouvernement du Canada est déterminé à réduire la victimisation autochtone, à lutter contre la surreprésentation des Autochtones canadiens dans le système correctionnel et à mettre davantage l’accent sur la justice réparatrice.

Aujourd’hui, Sean Casey, député de Charlottetown, au nom de l’honorable Jody Wilson‑Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a fait l’annonce d’une entente de financement tripartite de cinq ans avec la province de l’Île-du-Prince-Édouard et la Mi’kmaq Confederacy of Prince Edward Island (Confédération Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard) (MCPEI). Cette entente, qui se chiffre à 600 000 $, servira à financer le Programme de justice autochtone de la MCPEI et à appuyer les programmes et les projets de justice communautaire. Cette entente apportera à la MCPEI la stabilité nécessaire pour effectuer une planification à long terme en vue d’offrir des services aux collectivités qu’elle dessert.

Le Programme de justice autochtone de la MCPEI aspire à élaborer des systèmes de soutien de la justice durables pour les Micmacs et les autres Autochtones dans le système de justice de l’Î.-P.-É. Le programme tient des cercles de justice auxquels prennent part les accusés, les victimes, les familles et la collectivité. Il contribue également à renforcer la capacité au sein de la communauté des Micmacs de l’Î.-P.-É., de sorte que celle-ci puisse jouer un plus grand rôle dans l’administration de la justice, en offrant de la formation continue au personnel et aux partenaires du système de justice pour ainsi approfondir leur compréhension des questions de justice autochtone. De plus, lorsque nécessaire, le programme appuie les Autochtones qui ont des démêlés avec le système de justice pénale en leur donnant accès à des solutions de rechange en terme de justice communautaire qui sont adaptées à la culture.

La MCPEI est un conseil tribal sans but lucratif et une organisation territoriale provinciale qui vise à promouvoir les droits ancestraux et issus de traités sur l’Île-du-Prince-Édouard. En plus du Programme de justice autochtone, elle offre une vaste gamme de programmes et de services, y compris des services de gestion d’événements, la stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones, les services à l’enfance et à la famille, la formation, la santé et le développement économique. 

Citations

« Que les Autochtones canadiens aient un risque disproportionné d’avoir des démêlés avec le système de justice pénale, à la fois comme contrevenants que comme victimes, est une situation intolérable que notre gouvernement tente très fort de régler. Ce n’est pas seulement une question de préoccupation, mais aussi un indicateur de la santé de notre société dans son ensemble. L’annonce d’aujourd’hui témoigne de l’engagement de notre gouvernement à mettre en œuvre tous les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, notamment en comblant les lacunes dans les services offerts aux peuples autochtones et en ayant davantage recours aux processus de justice réparatrice et à d’autres initiatives au sein de notre système de justice pénale. »

L’honorable Jody Wilson-Raybould, c.p., c.r., députée
Ministre de la Justice et procureur général du Canada 

« S’attaquer à la surreprésentation des Autochtones qui ont des démêlés avec le système de justice pénale est une partie essentielle de notre cheminement vers la réconciliation. Depuis 25 ans, le gouvernement du Canada appuie des programmes de justice communautaire comme ceux de la Mi’kmaq Confederacy of Prince Edward Island, et nous sommes fiers de maintenir notre appui à ces initiatives. »

Sean Casey
Député de Charlottetown et secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien

« Nous sommes très heureux de recevoir un engagement financier de cinq ans de la part du gouvernement du Canada dans le cadre d’une entente tripartite, dont fait également partie la province de l’Île-du-Prince-Édouard. Puisque c’est le seul programme de justice autochtone de l’Île-du-Prince-Édouard à offrir de la justice réparatrice à tous les peuples autochtones vivant dans les réserves et hors des réserves, la MCPEI est consciente que davantage doit être fait pour supporter tous les Autochtones ayant des démêlés avec le système de justice pénale. En tant que leaders, nous voulons rendre nos collectivités aussi sécuritaires que possible, ce qui peut seulement être atteint si le Programme est en mesure de fournir à tous les Autochtones une gamme complète de services culturellement adaptés. Ce financement est une étape importante pour que le Programme de justice autochtone de la MCPEI soit en mesure de continuer de fournir une programmation juste, équitable et culturellement adaptée pour tous les peuples autochtones partout à l’Île-du-Prince-Édouard. »

Chef Brian Francis et chef Matilda Ramjattan
Coprésidents du conseil, Mi’kmaq Confederation

« Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard est fier du Programme de justice autochtone de la MCPEI et du travail soutenu pour proposer des approches globales et adaptées à la culture en matière de justice. Nous comprenons que le cheminement vers la réconciliation exige un engagement constant pour s’attaquer à des problèmes comme la surreprésentation et la victimisation des peuples autochtones. Nous sommes donc heureux de voir que ce travail inestimable se poursuivra dans notre province. »

Jordan Brown
Ministre de la Justice et de la Sécurité publique et procureur général, gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard

Faits en bref

  • Le Programme de justice autochtone (PJA) du ministère de la Justice Canada soutient actuellement 197 programmes communautaires dont bénéficient plus de 750 collectivités urbaines, rurales et du Nord, tant dans les réserves qu’à l’extérieur de celles‑ci. 

  • Le PJA met en place avec les provinces et les territoires des partenariats dans le cadre desquels les coûts sont partagés pour appuyer les programmes de justice communautaire autochtone dans les treize provinces et territoires.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

David Taylor
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Suivez les activités de ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :