La ministre Wilson-Raybould fait une allocution lors de la Conférence américaine des procureurs généraux de l’Ouest concernant l’approche transformative visant à réduire la surreprésentation des personnes marginalisées dans le système de justice pénale du Canada

Communiqué de presse

Le 23 juillet 2018 - Ottawa (Ontario) - Ministère de la Justice Canada

En tant qu’élément essentiel d’une société juste et équitable, le Canada est en voie de transformer son système de justice pénale pour mieux soutenir les peuples autochtones et d’autres groupes marginalisés.

Cette semaine, l’honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, prononcera une allocution à l’assemblée annuelle de la Conference of Western Attorneys General (Conférence des procureurs généraux de l’Ouest) à Santa Ana Pueblo, au Nouveau-Mexique. Cette année, 40 procureurs généraux d’états participeront à cette conférence. La ministre aura l’occasion de partager ses points de vue avec des décideurs et des représentants élus américains et mexicains sur le lien entre un système de justice pénale réceptif et novateur et la réconciliation, notamment en ce qui a trait à l’importance d’appuyer de manière accrue les modèles de justice réparatrice.

La ministre Wilson-Raybould sera également heureuse de visiter Window Rock, en Arizona, la capitale de la nation Navajo. Elle y participera à des réunions organisées par Ethel Branch, qui est procureure générale du peuple Navajo, dont une rencontre avec Russel Begaye, président de la nation Navajo. Ensemble, ils discuteront des défis juridiques auxquels font face les Autochtones au Canada et la nation Navajo. 


Citations

« Je suis persuadée que de faire progresser la réconciliation peut créer des occasions pour permettre des approches novatrices quant aux enjeux liés à la justice. C’est avec plaisir que je me joins à mes collègues procureurs généraux de la conférence pour visiter la nation Navajo afin de discuter de la façon dont nous pouvons, en partenariat avec les peuples autochtones, permettre des systèmes de justice justes, équitables et efficaces dans nos juridictions respectives. »

L’honorable Jody Wilson-Raybould, C.P, c.r., députée
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

Faits en bref

  • La Conférence des procureurs généraux de l’Ouest est un groupe bipartisan américain de conseillers juridiques principaux qui compte parmi ses membres 38 états, administrations territoriales et étrangères et membres associés.

  • La nation Navajo, qui est composée de plus de 250 000 citoyens dans 110 communautés de l’Utah, de l’Arizona et du Nouveau-Mexique, a une structure constitutionnelle avec un procureur général. Ce dernier est le conseiller juridique principal de la nation Navajo et il supervise le ministère de la Justice et toutes les affaires juridiques dans lesquelles le gouvernement de la nation Navajo a un intérêt.

  • La Commission de vérité et réconciliation demande aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de s’engager à reconnaître et à mettre en œuvre des systèmes de justice autochtones d’une manière qui est conforme au Traité et aux droits des Autochtones, à la Loi constitutionnelle de 1982 et à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

David Taylor
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :