La ministre de la Justice annonce la nomination de la nouvelle ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels

Communiqué de presse

Le 24 septembre 2018 - Ottawa (Ontario) - Ministère de la Justice du Canada

Aujourd’hui, l’honorable Jody Wilson-Raybould, c.p., députée, c.r., ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé la nomination d’Heidi Illingworth au poste d’ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels. Elle remplace Sue O’Sullivan, qui a été nommée le 21 juin 2010.

Heidi Illingworth possède une vaste expérience dans le domaine des services aux victimes. Avant sa nomination, elle a consacré 20 ans à la prestation de services de première ligne aux victimes d’actes criminels graves et de violence interpersonnelle. Elle est directrice exécutive du Centre canadien de ressources pour les victimes de crimes depuis plus de 11 ans. Elle a défendu vigoureusement les victimes d’actes criminels en mettant au point un certain nombre de ressources visant à aider les fournisseurs de services, ainsi que les victimes d’actes criminels et leurs familles.

En 2007, le gouvernement du Canada a créé le Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels à titre de ressource indépendante pour les victimes au Canada. Le rôle de l’ombudsman consiste à s’assurer que le gouvernement fédéral respecte ses engagements, à promouvoir l’accès aux programmes et aux services gouvernementaux existants ainsi qu’à cerner et à analyser les enjeux systémiques et les nouveaux enjeux relatifs aux victimes. Le Bureau n’a aucun lien de dépendance avec les ministères fédéraux responsables des enjeux relatifs aux victimes, à savoir le ministère de la Justice et le ministère de la Sécurité publique. Les provinces et les territoires demeurent les principaux fournisseurs de services aux victimes.

Cette nomination entre en vigueur le 1 octobre 2018.


Faits en bref

  • Le processus de dotation du poste d’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels a été mené conformément à la nouvelle approche du gouvernement fondée sur le mérite pour les nominations par le gouverneur en conseil.

  • Outre son travail direct auprès des victimes, le Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels veille également à ce que les décideurs et d’autres intervenants du système de justice pénale soient tenus au courant des besoins et des préoccupations des victimes. Le Bureau s’emploie aussi à cerner les questions et les tendances importantes qui peuvent avoir une incidence négative sur les victimes.

  • Les victimes peuvent communiquer avec le Bureau pour se renseigner sur leurs droits en vertu de la législation fédérale et sur les services mis à leur disposition, ou pour déposer une plainte à l’égard d’institutions fédérales ou de mesures législatives fédérales les concernant.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Célia Canon
Conseillère en communications
Cabinet de la ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice du Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Suivez le ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube


Recherche d'information connexe par mot-clés: LW Droit | Ministère de la Justice Canada | Canada | Justice | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :