Le gouvernement du Canada appuie des initiatives visant à lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail et à améliorer l’accès à la justice au Québec

Communiqué de presse

Le 8 août 2019 - Saint-Constant (Québec) - Ministère de la Justice Canada

Au Canada, toute personne a droit à un milieu de travail sécuritaire et à un traitement équitable. Un acte de harcèlement sexuel a des répercussions sur la santé et sur le bien-être des personnes concernées, ainsi que sur leur capacité d’exécuter leur travail au mieux de leurs capacités. La création et le maintien de milieux de travail sécuritaires où chaque personne – quel que soit son genre ou son identité de genre – peut se sentir en sécurité, respectée et se concentrer sur son travail et sa carrière est une priorité pour le gouvernement du Canada.

Aujourd’hui, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé un financement de 2,3 millions de dollars destiné à deux organismes qui s’emploient à lutter contre le harcèlement sexuel dans les milieux de travail canadiens. Le travail de ces organismes – la Clinique juridique Juripop et le Groupe d’aide et d’information sur le harcèlement sexuel au travail de la province de Québec inc. – améliorera l’accès à la justice pour les personnes victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail.

La Clinique juridique Juripop mettra sur pied un centre de services juridiques appelé la Source. La Source offrira des conseils juridiques et du soutien aux personnes victimes de harcèlement sexuel dans leur milieu de travail au Québec, peu importe le secteur dans lequel elles travaillent. La Source fera appel à un réseau d’avocats externes pour répondre aux besoins particuliers des populations vulnérables. Le Groupe d’aide et d’information sur le harcèlement sexuel au travail de la province de Québec inc. offrira aux populations vulnérables et aux employeurs du Québec des services de vulgarisation et d’information juridiques sur le harcèlement sexuel en milieu de travail. Le projet sera réalisé en collaboration avec des organismes communautaires œuvrant auprès de populations vulnérables, y compris des femmes nouvellement arrivées, des femmes autochtones et des personnes LGBTQ2S+, pour offrir des séances de formation et des séances de prestation en milieu de travail. 

Citations

« Nous avons tous un rôle important à jouer dans la création et le maintien de milieux de travail sécuritaires où tous se sentent en sécurité et respectés. Je suis fier de l’appui que le ministère de la Justice accorde à Juripop et au Groupe d’aide et d’information sur le harcèlement sexuel au travail de la province de Québec, dont les projets aideront les Canadiens et les Canadiennes à trouver des renseignements clairs sur leurs droits en matière de harcèlement sexuel en milieu de travail.»

L’honorable David Lametti, C.P., c.r., député
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Les mythes et la désinformation à l'égard du système de justice freinent les victimes qui cherchent à porter plainte, à obtenir justice ou, tout simplement, à tourner la page. Dès le début de 2020, Juripop promet de remédier à cet écueil en fournissant des services juridiques gratuits à tous les travailleurs et les travailleuses ayant vécu du harcèlement au travail, et ce, aux quatre coins du Québec. Nous sommes très reconnaissants de la confiance du ministre de la Justice et sommes enthousiastes de nous mettre au travail.»

Sophie Gagnon,
Directrice générale, Clinique juridique Juripop

« Le GAIHST est un organisme communautaire dont l’expertise a été bâtie sur 40 ans d’aide et d’accompagnement auprès de personnes ayant subi du harcèlement sexuel au travail. La subvention accordée par le ministère de la Justice Canada nous permettra de bonifier nos services d’éducation en offrant des séances de sensibilisation à travers la province du Québec, tout en adaptant le contenu aux besoins spécifiques des populations plus vulnérables. L’éducation est au cœur de notre mission qui est d’enrayer le harcèlement au travail et de briser l’isolement des personnes aux prises avec ces situations. Notre objectif est de mettre à profit notre expérience afin de donner du pouvoir aux participants en les informant de leurs droits et en les outillant par rapport au harcèlement sexuel au travail.»

Cindy Viau,
Directrice générale, Groupe d’aide et d’information sur le harcèlement sexuel au travail de la province de Québec inc.
 

Faits en bref

  • Le Code canadien du travail définit le harcèlement sexuel comme tout comportement, propos, geste ou contact de nature sexuelle susceptible d’offenser ou d’humilier un employé ou qui peut, pour des motifs raisonnables, être interprété par cet employé comme subordonnant son emploi ou une possibilité de formation ou d’avancement à des conditions à caractère sexuel. Cette définition fédérale s’applique aux milieux de travail sous réglementation fédérale. 

  • L’annonce d’aujourd’hui fait partie du financement de 50 millions de dollars sur cinq ans prévu dans le budget de 2018 pour lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail. De ce montant, 25 millions de dollars sont consacrés à des organismes afin qu’ils puissent accroître leur capacité de fournir des conseils et de l’information juridiques pour aider les plaignants victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail. Un montant additionnel de 25 millions de dollars est destiné à des organismes pour leur permettre de fournir des services de vulgarisation et d’information juridiques aux travailleurs. Grâce à ces deux initiatives, le gouvernement du Canada aide les organismes à appuyer les plaignants et à prendre position contre le harcèlement sexuel en milieu de travail. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568
Rachel.rappaport@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :