Le ministre de la Justice souligne le travail novateur de policiers de Montréal en matière de prévention de l’intimidation

Communiqué de presse

14 août 2019 – Calgary (Alberta) – Ministère de la Justice Canada

Au fur et à mesure que nous façonnons nos collectivités, nous avons tous un rôle à jouer pour contribuer à éviter que les jeunes Canadiens aient des démêlés avec la justice et remédier à cette situation. La loi canadienne en matière de justice applicable aux jeunes, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, encourage le recours à des pratiques qui vont au-delà du système de justice officiel pour traiter les cas des jeunes contrevenants, notamment des approches préventives.

Aujourd’hui, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, en collaboration avec l’Association canadienne des policiers et l’Association canadienne des chefs de police, a remis le Prix national du maintien de l’ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes aux policiers Christine Cayouette, Stéphane Desjardins, Amélie St-Georges et Marilou Arsenault, du poste de quartier 31 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le prix souligne leur approche novatrice et les efforts qu’ils ont déployés pour élaborer le programme « Intimidateur en encadrement ».

Mis en œuvre en 2012, le programme « Intimidateur en encadrement » vise à fournir aux policiers, aux membres du personnel scolaire, aux intimidateurs, aux victimes, aux parents et à d’autres partenaires communautaires une stratégie structurée et novatrice pour prévenir les cas d’intimidation et intervenir lorsque l’intimidation survient. L’objectif du programme est de corriger le comportement du jeune par l’intervention et la réhabilitation afin d’éviter qu’il ait à nouveau des démêlés avec le système de justice pénale.

Les lauréats ont été honorés aujourd’hui lors de la réunion annuelle de l’Association canadienne des chefs de police qui a eu lieu à Calgary, en Alberta.

Citations

« Intervenir de façon précoce à l’égard des activités criminelles est essentiel pour prévenir d’autres démêlés avec le système de justice pénale. En s’appuyant sur leur expérience auprès des jeunes qui ont des démêlés avec la justice, cette équipe de policiers de Montréal et leurs partenaires communautaires ont mis en œuvre un cadre novateur et proactif pour aider leur collectivité à lutter contre l’intimidation. Je suis heureux d’avoir l’occasion d’honorer les efforts remarquables qu’ils ont déployés et les pratiques exemplaires qu’ils ont mises en application pour appuyer nos jeunes. »

L’honorable David Lametti, C.P., c.r., député
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« C’est un grand honneur de travailler en partenariat avec le ministère de la Justice Canada et l’Association canadienne des chefs de police pour souligner le travail novateur effectué par les policiers de première ligne, en particulier dans ces circonstances, où ils traitent de la nécessité d’une intervention précoce pour détourner les jeunes du système de justice pénale. Le programme « Intimidateur en encadrement », qui a été lancé par ce groupe de policiers montréalais et par leurs partenaires communautaires, est un excellent exemple de la façon dont les policiers professionnels dans ce pays vont au-delà des attentes pour ajouter de l’importance aux gens qu’ils servent sur une base quotidienne. Au nom de l’Association canadienne des policiers, et des membres que nous représentons, je transmets mes plus sincères félicitations à ces policiers pour leurs efforts, et je les remercie. »

Tom Stamatakis
Président, Association canadienne des policiers

« Toutes nos félicitations aux membres du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui ont reçu cette année le Prix national du maintien de l’ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes. Ce groupe passionné a mis au point un programme très réussi, adopté à grande échelle par les écoles de la région de Montréal, qui met l’accent sur la prévention, l’intervention précoce et la modification du comportement de l’intimidateur. Son objectif est de trouver une solution à long terme au problème de l’intimidation qui touche beaucoup trop de nos jeunes. Je suis très heureux que cette approche soit ainsi soulignée. »

Chef de police Adam Palmer, O.O.M.
Président, Association canadienne des chefs de police

Faits en bref

  • Le programme « Intimidateur en encadrement » a été mis en œuvre en 2012 et il se poursuit.

  • Le Prix national du maintien de l’ordre dans le domaine de la justice pour les jeunes du ministre de la Justice salue le travail des policiers et des autres personnes qui participent à des initiatives dirigées par la police et qui, individuellement ou en équipe, élaborent des approches novatrices ou des pratiques prometteuses qui vont au-delà du système judiciaire officiel dans leurs relations avec les jeunes qui ont des démêlés avec la justice.

  • Le prix est remis en collaboration avec l’Association canadienne des chefs de police et l’Association canadienne des policiers.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568
rachel.rappaport@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :