Le gouvernement du Canada appuie des initiatives visant à lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail dans la région de Waterloo

Communiqué de presse

Le 4 septembre 2019 - Kitchener (Ontario) - Ministère de la Justice Canada

Au Canada, chacun a droit à un milieu de travail sécuritaire et à un traitement équitable. Le harcèlement sexuel a des répercussions sur la santé et sur le bien-être des personnes concernées ainsi que sur leur capacité d’exécuter leur travail au meilleur de leurs capacités. L’une des priorités du gouvernement du Canada consiste à créer et à maintenir des milieux de travail sécuritaires où chacun — quel que soit son genre ou son identité de genre — peut se sentir en sécurité, respecté et capable de se concentrer sur son travail et sa carrière.

Aujourd’hui, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé un financement de 423 157 $ sur cinq ans au Centre de soutien aux victimes d’agression sexuelle de la région de Waterloo pour qu’il puisse accroître la sensibilisation et la compréhension des gens d’affaires relativement au harcèlement sexuel en milieu de travail.

Ce financement permettra au Centre de soutien aux victimes d’agression sexuelle de la région de Waterloo de collaborer avec des intervenants locaux afin de mieux comprendre les besoins des gens d’affaires et de créer une série d’ateliers pour sensibiliser les employeurs au harcèlement sexuel en milieu de travail. Ces ateliers porteront sur les droits et responsabilités des employeurs et des employés, sur la manière de créer un milieu de travail sécuritaire et sur les situations où il faut intervenir. Le Centre créera aussi une campagne de sensibilisation dans les médias sociaux et offrira un soutien supplémentaire aux entreprises locales, y compris dans l’élaboration de politiques et la consultation.

En donnant aux entreprises locales de l’information et des ressources, le Centre de soutien aux victimes d’agression sexuelle de la région de Waterloo vise à s’attaquer de manière efficace au harcèlement sexuel en milieu de travail.

Citations

« Les Canadiens méritent de travailler dans un milieu sécuritaire et respectueux. Je suis fier de l’appui que le gouvernement du Canada offre au Centre de soutien aux victimes d’agression sexuelle de la région de Waterloo, dont les projets permettront de fournir aux entreprises locales, aux employés et aux employeurs les ressources nécessaires pour lutter efficacement contre le harcèlement sexuel en milieu de travail. »

L’honorable David Lametti, C.P., c.r., député
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Nous sommes ravis d’appuyer les gens d’affaires en partageant notre expertise dans la lutte contre le harcèlement et la violence sexuels. Notre objectif consiste à créer des milieux de travail locaux plus sécuritaires et plus équitables pour les employés féminins, transgenres et non binaires. Nous aurons comme priorité de sensibiliser les gens d’affaires qui œuvrent dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes, car les femmes qui travaillent dans ces milieux ont tendance à déclarer davantage de cas de discrimination fondée sur le genre. Il nous tarde de collaborer avec des dirigeants qui souhaitent être à l’avant-garde et montrer qu’ils sont déterminés à encourager l’égalité des genres dans leur milieu de travail. Nous remercions de tout cœur le gouvernement du Canada de financer ce travail important dans notre communauté. »

Sara Casselman, directrice générale
Centre de soutien aux victimes d’agression sexuelle de la région de Waterloo

Faits en bref

  • L’annonce faite aujourd’hui s’inscrit dans le financement de 50 millions de dollars sur cinq ans prévu dans le budget de 2018 afin de lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail. De ce total, un montant de 25 millions de dollars est consacré à des organismes afin qu’ils puissent accroître leur capacité à fournir des conseils et des renseignements juridiques pour aider les victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail. L’autre partie de ce montant, soit 25 millions de dollars, est destinée à des organismes pour leur permettre de fournir des services de vulgarisation et d’information juridiques aux travailleurs. Grâce à ces deux initiatives, le gouvernement du Canada aide les organismes à appuyer les victimes et à prendre position contre le harcèlement sexuel en milieu de travail.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Recherche d'information connexe par mot-clés: LW Droit | Ministère de la Justice Canada | Canada | Justice | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :