Le gouvernement du Canada annonce des nominations à la magistrature de l’Alberta

Communiqué de presse

Le 6 avril 2020 – Ottawa (Ontario) – Ministère de la Justice Canada

L’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé aujourd’hui les nominations suivantes dans le cadre du processus de nomination des juges établi en 2016. Ce processus met l’accent sur la transparence, le mérite et la diversité, et continuera de garantir la nomination de juristes qui incarnent les plus hautes normes d’excellence et d’intégrité.

Jane Sidnell, c.r., associée chez Rose LLP à Calgary, est nommée juge de la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta. Madame la juge Sidnell remplace madame la juge S. Hunt McDonald (Calgary), qui a choisi de devenir juge surnuméraire à compter du 9 septembre 2019.

Barbara Johnston, c.r., associée chez Dentons à Calgary, est nommée juge de la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta. Madame la juge Johnston remplace monsieur le juge J.T. McCarthy (Calgary), qui a choisi de devenir juge surnuméraire à compter du 6 janvier 2020.

Biographies

La juge Jane Sidnell, c.r., a obtenu son diplôme de premier cycle en sciences architecturales de ce qui était alors l’Institut polytechnique Ryerson. Après avoir travaillé dans un cabinet d’architectes, agi comme responsable de l’application du code du bâtiment et exploité sa propre entreprise d’architecture intérieure, elle a obtenu son diplôme de la Faculté de droit de l’Université de Calgary en 1992.

Après avoir fait un stage auprès des tribunaux de l’Alberta, madame la juge Sidnell s’est jointe au bureau de Calgary d’un cabinet, devenu par la suite Miller Thomson LLP. Elle y a achevé ses stages et y a ensuite pratiqué par la suite, à titre d’associée, jusqu’en 2007. De 2007 à 2013, elle a été associée au sein du bureau de Calgary de Fraser Milner Casgrain LLP (maintenant Dentons). En 2013, elle a été associée fondatrice du cabinet d’avocats Rose LLP de Calgary. Forte de plus de 25 années d’expérience, la juge Sidnell a comparu devant tous les paliers de tribunaux de l’Alberta et devant la Cour suprême du Canada, en plus d’avoir eu l’occasion de défendre les droits des parties et d’être l’auteure de décisions dans le cadre de dossiers en arbitrage.

La juge Sidnell est membre et ancienne administratrice du Collège canadien des avocats en droit de la construction, une association d’avocats vouée à l’excellence dans la pratique du droit de la construction. Elle est membre du conseil d’administration du Fonds pour le droit de demain de l’Association du Barreau canadien et du comité exécutif pour l’Alberta de la section canadienne de la Chartered Institute of Arbitrators. Au cours des 25 dernières années, elle a eu le plaisir de participer aux activités de nombreux organismes de bienfaisance et d’associations de l’industrie et communautaires.

Outre la pratique du droit, la juge Sidnell est passionnée par les arts et aime faire du kayak de mer et de la plongée sous-marine avec sa famille.

La juge Barbara Johnston, c.r., est titulaire d’un baccalauréat ès arts (histoire et économie) de l’Université de l’Alberta, d’un baccalauréat en droit de l’Université Queen’s et d’une maîtrise en droit de la Faculté de droit Osgoode Hall. Elle a été présidente de l’Association canadienne des avocats d’employeurs et membre du College of Labor and Employment Lawyers. Elle est vice-présidente du Queen’s Alberta Alumni Council for the Faculty of Law.

La pratique de madame la juge Johnston a porté surtout sur le droit du travail et de l’emploi, les droits de la personne, le droit en matière de santé et de sécurité, ainsi que le droit constitutionnel, administratif et de la protection des renseignements personnels. Elle a représenté des clients devant des tribunaux de tous les paliers et de nombreux tribunaux administratifs, notamment la Cour suprême du Canada, la Cour d’appel de l’Alberta, la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta, l’Alberta Labour Relations Board, des comités des droits de la personne, des conseils d’arbitrage et des organismes fédéraux d’arbitrage en droit du travail.

La juge Johnston a été reconnue par le répertoire Chambers Global (avocate de niveau 1), Best Lawyers in Canada, Acritas Star Lawyers, Legal 500, le répertoire Canadian Legal Lexpert, Who’s Who Legal : Canada et le Lexpert Guide to the Leading US/Canada Cross-Border Litigation Lawyers in Canada – « Canadian Litigation Lawyers to Watch », et Lexpert Rising Star. Elle a également reçu le prix Lexpert Zenith pour son excellence en milieu de carrière.


Faits en bref

  • Depuis novembre 2015, plus de 350 juges ont été nommés à une cour supérieure. Ces juristes exceptionnels témoignent de la diversité qui renforce le Canada. Plus de la moitié de ces juges sont des femmes, et ces nominations font état d’une représentation accrue des minorités visibles, des Autochtones, des membres de la communauté LGBTQ2S et des personnes qui s’identifient comme handicapées.

  • Le gouvernement du Canada est déterminé à favoriser l’accès à la justice pour tous les Canadiens. Afin d’améliorer les résultats pour les familles canadiennes, le budget de 2018 prévoit un financement de 77,2 millions de dollars sur quatre ans pour appuyer l’élargissement des tribunaux unifiés de la famille à compter de 2019-2020. Cet investissement dans le système de justice familiale créera 39 nouveaux postes de juges en Alberta, en Ontario, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

  • De plus, le budget de 2018 a proposé de financer sept autres postes de juges en Saskatchewan et en Ontario, ce qui coûtera 17,1 millions de dollars sur cinq ans.

  • Les nominations à la magistrature fédérale sont faites par le gouverneur général, agissant selon l’avis du Cabinet fédéral et sur les recommandations du ministre de la Justice.

  • Les comités consultatifs à la magistrature de partout au pays jouent un rôle essentiel dans le processus d’évaluation des candidatures à la magistrature. Il y a 17 comités consultatifs à la magistrature, qui représentent toutes les provinces et tous les territoires.

  • Des réformes importantes du rôle et de la structure des comités consultatifs à la magistrature ont été annoncées le 20 octobre 2016 afin d’accroître l’indépendance et la transparence du processus.

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568
rachel.rappaport@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :