Le gouvernement fédéral accorde du financement à un organisme de Regina qui vient en aide aux familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées

Communiqué de presse

Le gouvernement fédéral accorde du financement à un organisme de Regina qui vient en aide aux familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées

Le 13 janvier 2022 – Ottawa (Ontario) – ministère de la Justice Canada

La violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes bispirituelles, lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queers, en questionnement, intersexes et asexuelles (2ELGBTQQIA+) autochtones au Canada est une tragédie nationale constante à laquelle il faut mettre fin. Le gouvernement du Canada s’est donc donné comme priorité de soutenir les familles de femmes, de filles et de personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées sur le sentier de la guérison. En veillant à ce que les organisations communautaires disposent des outils et ressources nécessaires pour offrir des services aux familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées, le gouvernement contribue à combler les lacunes là où les besoins sont importants, en mettant à profit les réalisations d’organisations autochtones et de programmes de services spécialisés d’aide aux victimes.

Depuis 2016, le ministère de la Justice Canada a consacré 37,68 millions de dollars au fonctionnement des unités de liaison pour l’information à l’intention des familles et à la prestation de services communautaires adaptés à la culture et tenant compte des traumatismes aux familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées. Grâce à ce financement, 30 projets dirigés par des Autochtones ont bénéficié de soutien en vue de fournir des services communautaires.

Aujourd’hui, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, annonce que le gouvernement du Canada accordera du soutien financier à l’organisme de counseling Caring Hearts de Regina, en vue de l’élaboration d’un modèle d’éducation adapté à la culture à l’intention des familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées, afin de les aider sur le sentier de la guérison. L’autorisation a été donnée de verser, par l’intermédiaire du Fonds d’aide aux victimes du ministère de la Justice Canada, une somme de 332 270 dollars à l’organisme de counseling Caring Hearts pour une période de trois exercices financiers ayant débuté le 24 septembre 2020.

Se fondant sur les enseignements culturels transmis par les partenaires autochtones et les connaissances cliniques sur la perte, le projet vise à concevoir et à offrir des programmes, des services et de l’aide destinés aux familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées, sous forme d’éducation, de counseling et de soutien communautaire. Le projet met en outre l’accent sur la promotion de solides partenariats avec les Autochtones, qui fourniront des perspectives culturelles et favoriseront une approche tenant davantage compte de la culture de manière à mieux refléter les besoins des familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées.

En Saskatchewan, l’organisme de counseling Caring Hearts intervient en faveur de la guérison des personnes en deuil et de la prestation de soins à ces personnes en fournissant des services d’éducation, de défense des droits, de counseling et d’accompagnement. L’organisme propose également du soutien et des services directs aux personnes et aux familles, en plus de fournir des soins, de l’information et de la formation tenant compte des expériences traumatisantes aux professionnels et aux bénévoles qui œuvrent auprès des personnes et des familles qui ont subi une perte similaire dans leur vie.

Citations

« Nous devons continuer les efforts visant à mettre un terme à la violence infligée aux femmes, aux filles et aux personnes bispirituelles et LGBTQQIA+ autochtones au Canada, ce qui signifie entre autres d’aider les familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées à poursuivre leur cheminement sur la voie de la guérison à la suite de cette tragédie. Les fonds octroyés à l’organisme de counseling Caring Hearts permettront d’offrir à ces personnes et à leurs familles du soutien et des services communautaires adaptés à la culture et aux traumatismes dont elles ont tant besoin. »

L’honorable David Lametti, C.P., c.r., député
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Caring Hearts tient à remercier le ministère de la Justice Canada et le ministre Lametti de nous donner l’occasion d’élaborer un modèle d’éducation adapté à la culture pour les personnes et les organismes qui travaillent avec les familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées en Saskatchewan. Le financement a permis à Caring Hearts de communiquer avec des aînés de nombreuses régions différentes, lesquels ont accepté de bonne grâce de nous transmettre leurs connaissances, histoires et enseignements traditionnels pour que nous puissions concevoir une « boîte à outils » et accroître le soutien dont ont tant besoin les familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées. »

Dwayne Yasinowski, Directeur de l’éducation, Caring Hearts Inc.

Faits en bref

  • Le Fonds d’aide aux victimes fournit un financement au moyen de subventions et de contributions pour appuyer des projets et des activités qui visent à mettre au point de nouvelles approches, facilitent l’accès à la justice, améliorent la capacité des fournisseurs de services, favorisent l’établissement de réseaux d’aiguillage et sensibilisent aux services offerts aux victimes d’actes criminels et aux membres de leur famille.

  • Le Fonds d’aide aux victimes vise à améliorer l’accès à la justice et les services pour toutes les victimes d’actes criminels, l’accent étant mis plus particulièrement sur les besoins des victimes les plus vulnérables, notamment les enfants et les jeunes.

  • Qu’ils soient victimes, délinquants ou membres de la famille, les Autochtones font face à des obstacles systémiques considérables au chapitre de l’accès à la justice. Des changements en profondeur s’imposent au sein du système de justice, de même que dans les collectivités, pour améliorer l’accès à la justice des femmes, des filles et des personnes bispirituelles et LGBTQQIA+ autochtones.

  • Dans le cadre du budget de 2021, le gouvernement du Canada a annoncé d’importants investissements en soutien aux familles autochtones qui doivent se retrouver dans le système de justice familiale, ainsi qu’à celles qui cherchent à obtenir des services communautaires de médiation familiale. Ces investissements incluent une somme de 27,1 millions de dollars sur trois ans pour aider les familles autochtones à s’y retrouver dans le système de justice familiale et à obtenir des services communautaires de médiation familiale par le truchement du Programme d’assistance parajudiciaire aux Autochtones et du Programme de justice autochtone.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :