Mesures visant à soutenir les jeunes vulnérables à Montréal – une priorité pour le gouvernement du Canada

Communiqué de presse

Le 18 mars 2022 – Montréal (Québec) – Ministère de la Justice Canada

Dans tout le territoire canadien, des pouvoirs publics, des services de police, des avocats, des juges et des groupes communautaires collaborent étroitement avec les collectivités et les familles pour prévenir la criminalité chez les jeunes et pour garantir aux jeunes l’accès à un système de justice pour les jeunes efficace et équitable. Le gouvernement du Canada est fier d’appuyer les travaux novateurs que ses partenaires accomplissent pour aider les jeunes qui ont eu des démêlés avec la justice.

Aujourd’hui, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé le soutien du gouvernement du Canada à Chantier d’Afrique du Canada relativement à son projet Jeunes en actions positives (JENAP). Ce projet a pour but de promouvoir la réadaptation et la réintégration sociale des jeunes.

Dans le cadre de ce projet, Chantier d’Afrique du Canada offrira des interventions individualisées aux jeunes des minorités visibles, âgés de 12 à 17 ans, qui ont des démêlés avec le système de justice pénal et qui sont à risque d’être recrutés par un gang de rue. Afin d’accroître les chances de succès de ce projet, des efforts seront déployés pour faire participer les membres de la famille, l’école, la police, les pairs et d’autres partenaires communautaires pour améliorer la collaboration communautaire. Le projet JENAP contribuera également à la sensibilisation des jeunes qui n’ont pas encore la citoyenneté afin de les aider à comprendre les conséquences de leurs actions sur leur dossier d’immigration individuel et sur celui de leur famille.

Le ministère de la Justice accordera un financement de 637 000 $ sur une période de quatre ans, de 2021 à 2024, à ce projet grâce au Fonds du système de justice pour les jeunes.

Citations

« Nous nous employons à transformer nos institutions afin de lutter contre la surreprésentation des Autochtones, des Canadiens noirs et des membres d’autres communautés marginalisées dans notre système de justice pénale. Cela signifie soutenir les jeunes vulnérables. Cela signifie également soutenir des organismes qui peuvent les aider à bâtir un avenir meilleur, plus sûr et plus sain. Chantier d’Afrique du Canada dispose d’une excellente initiative, qui pourrait avoir une incidence durable et positive sur les jeunes et leur collectivité. »

L’honorable David Lametti, C.P., c.r., député
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Avec le projet JENAP, CHAFRIC veut offrir un espace d’inclusion aux jeunes des minorités visibles afin de leur rendre leur fierté identitaire et leur permettre de retrouver la confiance et développer un sentiment d’appartenance. Pour ce faire, le partenariat avec le ministère de la Justice et les intervenants du milieu nous permettra d’accompagner des centaines de jeunes dans leurs besoins particuliers et de leur offrir des alternatives pour éviter la délinquance. »

Henriette Kandula
Directrice générale, Chantier d’Afrique du Canada

Faits en bref

  • Le Fonds du système de justice pour les jeunes du ministère de la Justice vise à améliorer le système de justice pour les jeunes, à trouver des solutions aux problèmes émergents concernant la justice pour les jeunes et à favoriser la participation des citoyens et de la collectivité dans le système de justice pour les jeunes.

  • Le budget de 2021 a fourni un financement de 216,4 millions de dollars sur une période de cinq ans, à compter de 2021-2022, et 43,3 millions par la suite, au Programme de financement des services de justice pour les jeunes afin d’accroître les fonds versés aux provinces et aux territoires à l’appui des programmes de déjudiciarisation et de contribuer à réduire la surreprésentation des Autochtones, des Canadiens noirs et d’autres groupes racisés dans le système de justice pour les jeunes. Grâce à cette mesure, on pourra réduire le taux de criminalité et favoriser de meilleurs résultats pour les jeunes et leur collectivité en orientant les jeunes vers les bons services au bon moment et en s’attaquant aux causes profondes de la criminalité.

  • Le budget de 2021 a annoncé un financement de 21,5 millions de dollars pour soutenir la fourniture de renseignements et de ressources juridiques adaptés à la culture et pour mettre à l’essai des services de conseils juridiques pour les collectivités racisées partout au Canada. Cette initiative aidera les personnes et les collectivités à mieux comprendre la loi et leurs droits, à savoir comment exercer ces droits en matière juridique et à prendre des décisions éclairées. Elle permettra également aux personnes d’être des participants actifs dans le traitement de leurs affaires juridiques et d’avoir un accès significatif au système de justice.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice et procureur général du Canada
613-992-6568
Chantalle.Aubertin@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :