La lutte contre le harcèlement sexuel en milieu de travail dans les Territoires du Nord-Ouest, une priorité pour le gouvernement du Canada

Communiqué de presse

La lutte contre le harcèlement sexuel en milieu de travail dans les Territoires du Nord-Ouest, une priorité pour le gouvernement du Canada

Le 29 juin 2022 – Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) – Ministère de la Justice Canada

Chacun a droit à un milieu de travail sécuritaire et à un traitement équitable. Le harcèlement sexuel a des répercussions sur la santé et le bien-être des personnes concernées ainsi que sur leur capacité de bien exécuter leurs tâches. La création et le maintien de milieux de travail sécuritaires où chacun – quelle que soit son identité ou expression de genre – peut se sentir en sécurité et respecté et se concentrer sur son travail est une priorité pour le gouvernement du Canada.

Aujourd’hui, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, en compagnie de Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest, a annoncé l’aide accordée par le gouvernement du Canada au Conseil sur la condition de la femme des Territoires du Nord-Ouest pour son projet « Education & Information on Workplace Sexual Harassment ».

Le projet « Education & Information on Workplace Sexual Harassment » contribuera à lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail dans l’ensemble des Territoires du Nord-Ouest en accentuant la sensibilisation à l’aide de ressources éducatives et informatives. À cette fin, de l’information sera fournie aux employeurs et aux employés sur le harcèlement sexuel en milieu de travail, sur les obligations juridiques des employeurs, sur les droits des employés et sur la façon d’accéder aux services pertinents.

Le ministère de la Justice Canada octroie une somme de plus de 1,56 million de dollars sur cinq ans au Conseil sur la condition de la femme des Territoires du Nord-Ouest. Le financement est accordé dans le cadre du Programme juridique de partenariats et d’innovation, qui appuie des initiatives contribuant à l’atteinte de notre objectif d’assurer un système de justice accessible, efficace et équitable pour tous.

L’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre du financement de 50 millions de dollars sur cinq ans prévu dans le budget de 2018 pour lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail. De ce montant, 25 millions de dollars sont consacrés à des organismes afin qu’ils puissent accroître leur capacité à fournir des conseils et des renseignements juridiques pour aider les victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail. L’autre partie de ce montant, soit 25 millions de dollars, est destinée à des organismes pour leur permettre de fournir des services de vulgarisation et d’information juridiques aux travailleurs.

Citations

« Chacun a le droit de se sentir en sécurité dans son milieu de travail. Je suis heureux de soutenir le projet “Public Education & Information on Workplace Sexual Harassment”, qui vise à offrir de la formation sur le harcèlement sexuel en milieu de travail partout dans les Territoires du Nord-Ouest et à sensibiliser le public à cet égard. Nous avons tous un rôle important à jouer dans la création et le maintien de milieux de travail où chaque personne se sent en sécurité et respectée. »

L’honorable David Lametti, C.P. c.r., député
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Ce financement contribuera à soutenir l’excellent travail que fait le Conseil sur la condition de la femme des Territoires du Nord-Ouest en matière de harcèlement sexuel en milieu de travail. Nous sommes convaincus que ce financement aidera véritablement les personnes qui sont victimes de harcèlement sexuel dans leur milieu de travail. »

Michael McLeod
Député, Territoires du Nord-Ouest

« Le harcèlement sexuel en milieu de travail est trop fréquent. Les personnes ne connaissent ni leurs droits, ni leurs obligations et devoirs. Ce projet vise à outiller les employeurs et les employés à acquérir des connaissances et développer des outils afin de prévenir le harcèlement sexuel, et y remédier, et à créer des milieux de travail sécuritaires. »

Louise Elder,
Directrice générale, Conseil sur la condition de la femme des Territoires du Nord-Ouest

Faits en bref

  • L’objectif principal du Conseil sur la condition de la femme des Territoires du Nord-Ouest est d’y faire progresser l’égalité des femmes aux Territoires du Nord-Ouest grâce à la sensibilisation du public, à la promotion auprès de la population et au dialogue.

  • Selon une enquête menée en 2018 par Satistique Canada, 37 % des femmes et 12 % des hommes des Territoires du Nord-Ouest ont été victimes d’agression sexuelle depuis l’âge de 15 ans. Les données issues de la même enquête révèlent que les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de déclarer avoir subi des comportements sexuels non désirés dans leur milieu de travail, comme des blagues sexuelles inappropriées, une attention sexuelle non désirée, un contact physique non désiré, des insultes et de la maltraitance, ou encore d’avoir été ignorées en raison de leur genre ou de leur orientation sexuelle. Selon Satistique Canada, 31 % des femmes et 16 % des hommes des territoires ont déclaré avoir subi au moins un de ces types de comportements sexuels non désirés au travail durant l’année qui a précédé l’enquête.

  • En 2021, la moitié (50 %) des travailleurs des Territoires du Nord-Ouest étaient des femmes et, dans un sondage mené par Emploi et Développement social Canada en 2017, 94 % des répondants qui ont déclaré avoir subi du harcèlement sexuel en milieu de travail étaient des femmes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice et procureur général du Canada
613-992-6568
Chantalle.Aubertin@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :