Traitement systémique des membres des FC atteints du SSPT

Le bureau de l'Ombudsman a fait une enquête à la suite d'une plainte déposée par le caporal (cpl) Christian McEachern. Le cpl McEachern allègue que les Forces canadiennes (FC) traitent de façon injuste leurs membres qui sont atteints du syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Il est un ancien membre du 1 Princess Patricia's Canadian Light Infantry (1 PPCLI) basé à Edmonton, chez qui le syndrome de stress post-traumatique avait été diagnostiqué à l'automne de 1997. Il a été libéré des FC en juillet 2001.

Rapport


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :