Parc national et lieu historique national Kejimkujik -- Financement de projets relatifs à l’énergie solaire et achèvement de projets d’infrastructures  

Document d'information

Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Comptant 381 km2 de vallées et de cours d’eau, Kejimkujik est une région sauvage paisible où les familles campent, font du canot et profitent de la nature depuis des générations. En plus de contribuer à protéger l’unicité de la forêt acadienne, le parc permet de préserver et de mettre en valeur un patrimoine culturel exceptionnel, en honorant la présence des Mi’kmaq et en partageant l’histoire de leurs ancêtres et de cet endroit remarquable. D’ailleurs, le précieux héritage mi’kmaq, comme l’art rupestre (aussi connu sous le nom de pétroglyphes), les sites de campement traditionnels et les itinéraires de canot sont quelques-unes des richesses ayant mené à la désignation de Kejimkujik à titre de lieu historique national.


Fonds pour un gouvernement vert du gouvernement du Canada

Le Fonds pour un gouvernement vert (FGV), géré par le Centre pour un gouvernement vert au Secrétariat du Conseil du Trésor, a été créé dans le cadre de la stratégie d’écologisation du gouvernement. Cette initiative promeut et déploie des approches novatrices pour réduire les gaz à effet de serre (GES), en plus de financer les projets de réduction des émissions de GES des ministères et des organismes fédéraux. Le financement est principalement octroyé aux projets visant à réduire les émissions de GES découlant des activités fédérales, à évaluer ou à mettre en œuvre des approches novatrices qui peuvent être reprises ou adaptées au sein du ministère ou d’autres organismes, et à chercher des solutions dans les domaines où la réduction des GES se révèle particulièrement difficile.

Veuillez consulter le lien suivant pour obtenir plus d’information sur la stratégie pour un gouvernement vert du gouvernement du Canada.


Investissements dans une infrastructure d’énergie solaire

Grâce au financement du FGV, un système solaire photovoltaïque centralisé compensera les besoins en électricité des campeurs du terrain de camping de la baie Jeremy du parc national et lieu historique national Kejimkujik. Son installation débutera ce printemps et devrait être complétée au printemps 2022. Il sera situé près de la ligne électrique principale, sur un terrain dégagé et non utilisé, et sera relié au réseau de Nova Scotia Power par un compteur d’énergie nette.

La consommation en électricité mensuelle des terrains de camping avec électricité est de 12 000 kWh. Pour la pallier complètement, il faudra donc utiliser un système photovoltaïque de 100 kW, composé de 250 panneaux de 400 W, combiné à une moyenne de quatre heures d’ensoleillement direct par jour. Comme le terrain de camping n’est pas ouvert toute l’année, le réseau solaire compensera la consommation en électricité du parc en dehors de la saison touristique.

Selon la Régie de l’énergie du Canada, la Nouvelle-Écosse émet plus de 670 g de CO2 par kilowattheure, soit quatre fois plus que la moyenne nationale. La réduction d’utilisation du réseau électrique proposée diminuera les émissions de GES et les coûts d’exploitation du terrain de camping de Parcs Canada. Chaque panneau photovoltaïque a une durée de vie d’environ 35 ans. Par conséquent, grâce au compteur d’énergie nette, le projet devrait permettre d’économiser annuellement entre 22 000 $ et 33 000 $ en coûts énergétiques pendant 20 ans.


Achèvement des projets d’investissement dans l’infrastructure de Parcs Canada

Grâce au Programme d’investissement pour les infrastructures fédérales, des améliorations importantes, d’une valeur de plus de 10 M$, ont été réalisées dans le parc national et lieu historique national Kejimkujik.

Au terrain de camping de la baie Jeremy, les dix blocs sanitaires ont été remplacés par des installations comprenant également des douches. En favorisant l’inclusion, ces installations représentent une étape cruciale dans l’amélioration de l’accessibilité des lieux gérés par Parcs Canada. Elles font partie des premières installations non genrées aménagées dans un parc national canadien; elles répondront aux besoins des familles en matière de protection de la vie privée et d’accessibilité.

Cinq unités de camping Ôasis s’ajoutent également aux autres types d’hébergement offerts au terrain de camping. Perchées dans les arbres surplombant le lac Kejimkujik, ces unités sur pilotis en forme de gouttes d’eau offriront aux visiteurs une façon inusitée de passer la nuit dans le parc et aideront Parcs Canada à satisfaire aux besoins d’une nouvelle clientèle.

Ce projet comprend aussi le réaménagement des services d’égout et d’électricité ainsi que la construction d’une nouvelle station de traitement de l’eau, afin que ces installations soient conformes aux normes actuelles. Les travaux ont été conçus pour que les nouvelles installations aient une longue durée de vie, nécessitent peu d’entretien et soient efficaces sur le plan environnemental.

Le nouveau sentier Ukme’k, le premier aménagé à Kejimkujik depuis des dizaines d’années, relie les aires de fréquentation diurne du parc et le terrain de camping. Le projet a permis d’apporter des améliorations aux sentiers existants en plus d’aménager 6,5 km de nouveau sentier, dont la conception a été prévue de manière à en réduire l’impact écologique et à exiger peu d’entretien. Le sentier propose des options pour le vélo de montagne qui sauront plaire aux adeptes de tous niveaux. Cette nouvelle offre touristique permettra d’attirer de nouveaux visiteurs, plaira aux utilisateurs actuels et soutiendra l’économie locale. En offrant de nouvelles façons de profiter de Kejimkujik, Parcs Canada donne aux visiteurs encore plus de bonnes raisons de visiter le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, voire toute la province.

                                                                     – 30 –

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :