Examen de l’approche d’excellence ciblée de Sport Canada - Document d'information

Document d'information

Afin d’être les meilleurs, les athlètes et les entraîneurs doivent sans cesse revoir et adapter leur façon de s’entraîner et de compétitionner. Au cours de la dernière année, Sport Canada a procédé à une introspection de même nature pour vérifier si les investissements des Canadiens dans le sport de haut niveau permettaient aux athlètes pratiquant des sports olympiques et paralympiques de tendre vers le podium.

En juillet 2016, après un processus d’invitation ouverte à soumissionner, Sport Canada a embauché un entrepreneur externe, Goss Gilroy inc., pour procéder à un examen de l’approche de Sport Canada liée au financement de l’excellence ciblée ayant trait aux sports olympiques et paralympiques.

Objectifs

L’examen comportait les objectifs suivants :

  • déterminer la mesure dans laquelle l’approche d’excellence ciblée a atteint – ou est susceptible d’atteindre – les objectifs d’excellence ciblée de Sport Canada;
  • évaluer les retombées attendues et imprévues de l’approche d’excellence ciblée et les incidences sur le système sportif canadien;
  • fournir des données et présenter des observations et des conclusions afin de documenter l’approche de Sport Canada en matière de soutien à l’excellence.

Méthodologie

L’examen était fondé sur de multiples sources d’information et éléments probants.

  • La recension de documents et d’écrits traitant des domaines suivants :
    • le financement global de Sport Canada;
    • des rapports sur le sport à l’échelle internationale;
    • le financement lié à l’excellence ciblée;
    • les médailles olympiques et paralympiques remportées.
  • Des entrevues avec 80 intervenants clés représentant des partenaires dans le domaine du sport, entre autres :
    • des gouvernements provinciaux et territoriaux;
    • des organismes nationaux de sport;
    • des athlètes;
    • des entraîneurs;
    • des universitaires;
    • la communauté sportive autochtone;
    • les médias;
    • le secteur privé.   
  • Des sondages axés sur les questions suivantes :
    • des athlètes actuellement brevetés ou à la retraite (489 athlètes ont répondu – 397 étant des athlètes actuellement brevetés et 92 étant des athlètes à la retraite);
    • des présidents et des directeurs généraux, des directeurs et des chefs responsables du sport olympique et paralympique de haut niveau au sein d’organismes nationaux de sport financés, ainsi que des entraîneurs d’athlètes brevetés (184 réponses du secteur olympique, dont 138 provenaient d’entraîneurs, et 51 réponses du secteur paralympique, dont 32 provenaient d’entraîneurs);
    • la communauté en général souhaitant exprimer son point de vue (605 sondages dûment remplis).

Principales constatations

Les conclusions du rapport font état de sept grandes constatations :

  1. Le financement de l’excellence ciblée a aidé à remporter des podiums dans un domaine de plus en plus compétitif. Toutefois, il n’y a pas de fort consensus au sujet de l’efficacité de l’approche d’excellence ciblée.
  2. L’approche d’excellence ciblée a eu des retombées positives sur des athlètes et des sports ciblés, mais les athlètes et les sports non ciblés ont l’impression d’être laissés pour contre.
  3. Le coût pour connaître du succès sur la scène internationale est de plus en plus élevé.
  4. Dans la communauté du sport de haut niveau, on appuie fermement l’approche d’excellence ciblée et le programme À nous le podium en tant qu’organisme technique autonome.
  5. À plus long terme, on appuie fermement l’idée de peaufiner le système sportif de haut niveau.
  6. On a constaté un solide consensus au sujet de la nécessité de se concentrer sur la prochaine génération d’athlètes.
  7. Malgré le succès de l’approche d’excellence ciblée, environ la moitié des répondants estiment que nous devrions revoir l’approche actuelle.

Priorités et prochaines étapes

Notre attention se tourne maintenant vers les mesures à prendre pour régler les questions soulevées grâce aux constatations découlant de l’examen. Sport Canada a collaboré avec des partenaires clés du secteur du sport afin de définir les prochaines étapes. Les quatre priorités et les prochaines étapes suivantes ont été établies.

Priorité no 1 : Il faut établir un juste équilibre entre une approche ciblée et le développement du sport dans un système sportif de haut niveau

Le Canada doit soutenir le développement de systèmes sportifs de haut niveau, dans tous les sports olympiques et paralympiques, et ne pas s’en tenir aux sports et aux athlètes reconnus comme pouvant remporter des médailles aux Jeux. Les médailles seront toujours importantes pour le Canada, mais ce n’est pas l’unique mesure du succès. Parmi les divers indicateurs, citons des améliorations systémiques dans les domaines du coaching, du milieu d’entraînement quotidien de qualité, de la science du sport et de la médecine sportive.

En conséquence, nous collaborerons avec les partenaires du sport de haut niveau afin d’établir les bons indicateurs qui ont reçu l’appui de nos partenaires dans le domaine du sport pour nous informer de l’avancement du système sportif de haut niveau, et ce, pour tous les sports olympiques et paralympiques.

Priorité no 2 : Viabilité du système sportif de haut niveau

Le Canada doit acquérir et soutenir une expertise technique propre au milieu du sport au sein d’organismes nationaux de sport pour tous les sports olympiques et paralympiques. Sport Canada continuera de collaborer avec les représentants du programme À nous le podium, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et les partenaires clés du domaine du sport afin de déterminer les mesures à prendre pour améliorer l’expertise technique dans tous les sports olympiques et paralympiques.

Pour assurer une plus grande stabilité financière aux organismes nationaux de sport, nous travaillerons de concert avec les partenaires du sport de haut niveau afin de repérer des possibilités de financer les organismes nationaux de sport sur plusieurs années, au besoin.

Pour qu’un athlète de haut niveau connaisse du succès, nous devons veiller à ce qu’il reçoive le soutien requis. Sport Canada verra à la viabilité des centres et des instituts canadiens du sport et à leur capacité de fournir des services homogènes à tous les athlètes brevetés.

Priorité no 3 : Harmonisation du système sportif de haut niveau

Le système sportif de haut niveau actuel est complexe et repose sur de nombreux joueurs. Il est noté dans le rapport qu’il faut préciser les rôles et responsabilités respectifs des divers partenaires. Par conséquent, nous travaillerons à préciser les rôles et responsabilités de nos partenaires du sport de haut niveau. Pour ce faire, nous devons d’abord nous assurer que nous sommes tous inspirés par une vision commune bien concrète. De fait, nous collaborerons avec des partenaires afin d’élaborer une stratégie nationale du sport de haut niveau.

Sport Canada passera aussi en revue les modèles du Cadre de financement et de responsabilité en matière de sport afin de bien mettre en évidence ses programmes dans le cadre d’un système sportif de haut niveau viable et de les uniformiser.

Priorité no 4 : Pratiques non efficientes et problèmes liés au processus

Le rapport mettait en évidence le besoin de s’attaquer à des pratiques non efficientes et à d’autres problèmes découlant de l’approche actuelle. De fait, nous travaillerons avec des partenaires du sport de haut niveau afin de revoir le processus général des demandes de financement, d’examen, d’approbation et de surveillance. En particulier, voici certains des sujets qui seront à l’étude : des façons d’améliorer les processus de demande existants; le soutien des sports sur plusieurs années; la détermination à savoir s’il y a adéquation entre les enveloppes budgétaires; et la perception selon laquelle le programme À nous le podium est en situation de conflit pour jouer le rôle d’une agence technique et faire des recommandations de fonds.

Alors que nous continuons d’œuvrer afin d’apporter ces améliorations, nous travaillerons en étroite collaboration avec les partenaires financiers clés faisant partie de notre système sportif de haut niveau, notamment le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien, ainsi qu’avec d’autres partenaires clés. Ces améliorations visent à nous doter d’un système sportif canadien de haut niveau plus viable tout en nous assurant que le soutien ciblé est offert aux meilleurs athlètes et entraîneurs de notre pays.

Sport Canada remercie la communauté sportive d’avoir consacré du temps à formuler des commentaires de sorte que le gouvernement du Canada pourra continuer de peaufiner son approche afin de connaître du succès sur la scène internationale et de se doter d’un système sportif viable.

La version intégrale et accessible du rapport est affichée sur le site Web du gouvernement du Canada.

Recherche d'information connexe par mot-clés: Sport | Patrimoine canadien | Canada | grand public | documents d'information | L'hon. Carla Qualtrough
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :