Premier Rapport sur l’état de la jeunesse au Canada : pour les jeunes, avec les jeunes, par les jeunes

Communiqué de presse

OTTAWA, le 11 août 2021

Le gouvernement du Canada tient à faire en sorte que les voix et les opinions des jeunes soient non seulement entendues, mais véritablement écoutées, car nous savons que les jeunes travaillent activement à façonner un avenir meilleur pour notre pays. Il est essentiel de faire participer les jeunes, de les encourager et de leur donner l’autonomie voulue pour assurer le succès continu du Canada d’aujourd’hui et de demain.

Aujourd’hui, l’honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse, et Adam van Koeverden, secrétaire parlementaire de la ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse et du ministre du Patrimoine canadien (Sport), ont publié le premier Rapport sur l’état de la jeunesse au Canada. Ce rapport donne un aperçu précieux du bien-être des jeunes au Canada et de leurs réflexions sur des questions qui comptent le plus pour eux.

Le rapport a été rédigé en grande partie par 13 jeunes, et il a été alimenté par des consultations auprès d’environ 1 000 jeunes d’un bout à l‘autre du pays. Au cours de ces consultations, les jeunes ont discuté de leurs points de vue au sujet des 6 domaines prioritaires relevés dans la politique jeunesse du Canada, soit : la vérité et la réconciliation; l’environnement et l’action pour le climat; la santé et le bien-être; le leadership et l’impact; l’emploi; l’innovation, les compétences et l’apprentissage.

Le gouvernement du Canada donnera suite au rapport par l’entremise d’une approche pangouvernementale fondée sur les enjeux et les recommandations soulevés par les jeunes. Le gouvernement reste déterminé à mobiliser les jeunes Canadiens afin de définir les priorités et les défis, et de proposer des politiques visant à améliorer les résultats pour les jeunes du pays.

Citations

« Depuis 2015, le gouvernement du Canada s‘est engagé à faire entendre la voix des jeunes pour guider et donner forme à nos actions et politiques. Grâce au tout premier Rapport sur l’état de la jeunesse, les jeunes Canadiens ont mis en lumière les possibilités et les défis auxquels ils font face au quotidien. Je reste déterminée à faire en sorte que toutes les voix des jeunes continuent d‘être entendues par le gouvernement fédéral, et à offrir aux jeunes des possibilités qui leur permettront de réaliser leur plein potentiel. Je tiens à remercier les jeunes participants de partout au pays qui ont pris part au tout premier Rapport sur l’état de la jeunesse et je me réjouis de construire un Canada consciemment plus inclusif. »

– L’honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse et députée de Waterloo

« Les jeunes Canadiens et Canadiennes ont fait face à de nombreux défis pendant la pandémie, y compris des pertes d’emplois et moins de possibilités de formation. Aujourd’hui, nous sommes fiers de publier le tout premier Rapport sur l’état de la jeunesse. Ce rapport nous permettra, en tant que gouvernement, d’orienter nos efforts pour aider les jeunes à se remettre de la pandémie, et ce, non seulement pour les soutenir aujourd’hui, mais également pour leur assurer un bel avenir. J’aimerais remercier tous ceux qui ont participé à la préparation de ce rapport. Les jeunes sont au cœur du plan de relance de notre gouvernement alors que nous rebâtissons notre société d’une façon encore meilleure.

– Adam van Koeverden, secrétaire parlementaire de la ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse et du ministre du Patrimoine canadien (Sport) et député de Milton

Faits en bref

  • Le gouvernement s’était engagé à élaborer un rapport sur l’état de la jeunesse dans le cadre de la politique jeunesse en 2019. Un rapport sur l’état de la jeunesse sera préparé et publié tous les quatre ans en étroite collaboration avec les jeunes d’un océan à l’autre. 

  • Pour alimenter ce rapport, des séances de mobilisation ont été organisées avec des jeunes d’un bout à l’autre du pays, y compris des jeunes des Premières Nations, des Inuits et des Métis, des jeunes noirs et d’autres jeunes racisés, des jeunes des communautés LGBTQ2 et des jeunes ayant des identités croisées, dont beaucoup font face à des obstacles. Au total, près de 1 000 jeunes ont contribué à l’élaboration du rapport. 

  • Dans la mesure du possible, le rapport comprend des données précises sur les jeunes Autochtones pour reconnaître les défis particuliers auxquels ils font face ainsi que la nécessité de combler l’écart entre les résultats observés chez les jeunes Autochtones et non-Autochtones.

  • Afin d’honorer le principe « pour les jeunes, avec les jeunes, par les jeunes », un groupe consultatif composé de 13 jeunes de différents milieux, âges, identités de genre, communautés ethniques et étapes de la vie a été convoqué pour analyser et valider les données recueillies lors des séances de mobilisation, ainsi que pour rédiger une partie du Rapport sur l’état de la jeunesse.

  • Six jeunes artistes ont créé des interprétations visuelles des domaines prioritaires relevés par les jeunes et des répercussions de la COVID-19 dans le Rapport sur l’état de la jeunesse. Les visuels figurent tout au long du rapport et illustrent les domaines prioritaires définis par les jeunes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Riyadh Nazerally
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse
riyadh.nazerally@canada.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :