Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse octroient plus de 1,3 million de dollars à l’Université Sainte-Anne

Communiqué de presse

POINTE-DE-L’ÉGLISE (Nouvelle-Écosse), le 11 août 2022

Le gouvernement du Canada soutient les communautés de langue officielle en situation minoritaire afin qu’elles accèdent à une éducation de qualité dans leur langue, de la petite enfance jusqu’au postsecondaire.

Aujourd’hui, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, annonce l’octroi de 1,2 million de dollars sur 2 ans à la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, l’Université Sainte-Anne, pour permettre la modernisation de son système d’information étudiant. À cette somme s’ajoute la contribution de la province de la Nouvelle-Écosse à ce projet, soit 104 573 dollars sur deux ans. Pour l’occasion, la ministre était accompagnée de l’honorable Colton LeBlanc, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse.

Concrètement, les fonds appuieront la stabilisation et le renforcement de la capacité de l’Université Sainte-Anne et l’aideront à migrer vers un nouveau système d’information qui lui permettra d’optimiser la gestion des dossiers de sa population étudiante. Ce nouveau système permettra aussi d’augmenter et d’optimiser les moyens de communication entre le personnel de recrutement et les étudiants intéressés à poursuivre des études postsecondaires à l’Université Sainte-Anne.

Ce projet est financé dans le cadre de l’Entente Canada–Nouvelle-Écosse relative à l’enseignement dans la langue de la minorité et à l’enseignement de la seconde langue officielle 2020-2021 à 2022-2023.

Citations

« En tant qu’Acadienne ayant eu la chance d’étudier en français dans un milieu minoritaire, c’est un réel plaisir de soutenir le dynamisme de la francophonie en Nouvelle-Écosse. Grâce au financement annoncé aujourd’hui, de nombreux étudiants et étudiantes, venus des quatre coins du pays et de l’étranger, pourront bénéficier d’une institution francophone modernisée et se rassembler dans un milieu d’enseignement postsecondaire de qualité. »

– L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique

« L’Université Sainte-Anne est demeurée un lieu accueillant pour les étudiants francophones et en immersion du monde entier, tout en promouvant, en préservant et en encourageant la langue française. Ce nouveau système d’information permettra d’améliorer les communications, les connexions et la vitalité de ses cinq campus. Et nous sommes fiers de soutenir ceci. »

– L’honorable Colton LeBlanc, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie, Nouvelle-Écosse

« Nous sommes très reconnaissants de l’investissement significatif de la part du gouvernement fédéral dans notre nouveau système d’information estudiantin. C’est un projet majeur ponctuel qui revêt une importance cruciale au fonctionnement de notre institution et qui multipliera ainsi nos efforts d’application du numérique dans la gestion de notre institution. »

– Allister Surette, recteur, Université Sainte-Anne

Faits en bref

  • L’Université Sainte-Anne est la seule institution d’enseignement postsecondaire de langue française en Nouvelle-Écosse. Elle joue un rôle capital pour la promotion du français partout dans la province avec ses cinq campus.

  • Le budget de 2021 prévoit un investissement de 121 millions de dollars sur 3 ans (de 2021-2022 à 2023-2024) afin de soutenir l’éducation postsecondaire de haute qualité dans la langue de la minorité. Ces nouveaux investissements seront octroyés principalement dans le cadre des mécanismes de collaboration intergouvernementale actuels en vue d’aider les provinces et territoires à répondre aux besoins pressants pour aider à stabiliser le secteur postsecondaire dans la langue de la minorité.

  • Le gouvernement du Canada accorde ce financement par l’entremise des Programmes d’appui aux langues officielles, dont l’objectif global est de favoriser l’épanouissement des communautés francophones et anglophones qui vivent en situation minoritaire et de promouvoir le français et l’anglais dans la société canadienne.

  • Le 1er mars 2022, le gouvernement du Canada a présenté un projet de loi bonifié visant l’égalité réelle entre les langues officielles du Canada pour adapter la Loi sur les langues officielles à une société en évolution. Ce projet de loi vise, entre autres, à répondre au déclin du français au pays; à clarifier et à renforcer la partie de la Loi sur les langues officielles concernant la promotion des langues officielles; et à appuyer les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Marianne Blondin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique
marianne.blondin@acoa-apeca.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
media@pch.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :