Le gouvernement du Canada annonce un appui financier à Judo Canada

Communiqué de presse

GATINEAU, le 9 décembre 2022

Le gouvernement du Canada s’est engagé à soutenir les Canadiens et Canadiennes pour les aider à être actifs, du terrain de jeu jusqu’au podium. Un appui à la pratique du sport incite les jeunes à bouger tout en contribuant à rassembler les communautés de partout au pays dans un esprit de saine compétition.

Aujourd’hui, l’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, a annoncé l’octroi de 1 751 100 dollars à Judo Canada pour 2022-2023, dont 12 500 dollars seront consacrés à la sécurité dans le sport.

Cet investissement aidera l’organisme à mener ses activités quotidiennes, à promouvoir le judo auprès de la population canadienne, et à appuyer les athlètes de haut niveau qui nous représentent sur les scènes nationales et internationales. De cette somme, 50 000 dollars serviront à accueillir les Championnats panaméricains 2022 de l’IBSA à Edmonton, du 9 au 11 décembre.  

L’investissement en faveur du sport sécuritaire s’inscrit dans le cadre du travail continu du gouvernement avec les organismes de sport afin d’assurer un milieu sportif sécuritaire aux athlètes partout au Canada.

À titre de plus important bailleur de fonds du système sportif au pays, le gouvernement du Canada est fier d’investir dans le développement des athlètes canadiens et les organismes nationaux et multisports qui les soutiennent, ainsi que dans la tenue de rencontres sportives internationales.

Citations

« À titre de ministre des Sports, je suis fière de soutenir nos organismes nationaux de sport pour qu’ils puissent mieux servir leurs athlètes et leurs membres. Grâce à notre appui, Judo Canada sera en mesure d’offrir des milieux d’entraînement plus sécuritaires pour tout le monde. Quand nos athlètes ont plus d’occasions de mettre leurs habiletés à l’épreuve sur la scène internationale, c’est tout le monde qui en profite. Voilà exactement ce qu’accomplira le rassemblement sportif des prochains jours, en plus d’inciter les jeunes à tendre vers l’excellence et à rester actifs. »

– L’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

« Edmonton est une ville sportive de calibre mondial, et nous sommes prêts à accueillir les judokas d’ici et d’ailleurs, leur famille, leurs équipes de soutien et les visiteurs du monde entier aux Championnats panaméricains 2022 de l’IBSA. Bonne chance à tous les athlètes qui prennent part à cette compétition, et bravo à tous ceux et celles qui ont attiré ces championnats dans notre ville. »

– L’honorable Randy Boissonnault, ministre du Tourisme, ministre associé des Finances et député d’Edmonton-Centre

« Le soutien de notre gouvernement est essentiel dans tous les aspects de notre sport et, surtout, pour la sécurité de nos athlètes. Nos membres sont le fondement de notre organisation. C'est sans aucune hésitation et avec fierté que nous appliquons et intégrons le Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport. »

- Michael Tamura, président, Judo Canada

Faits en bref

  • Judo Canada est l’organisme officiel qui régit le judo au Canada. L’organisme compte 15 000 membres inscrits

  • Les fonds versés aux organismes de sport nationaux proviennent principalement du Programme de soutien au sport de Sport Canada. Une partie de l’investissement de cette année provient du Fonds de relance pour les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport, qui est administré par divers programmes existants et sera notamment mis à contribution à hauteur de 300 millions de dollars sur 2 ans pour aider les organismes à se remettre de la pandémie. Quant à la somme consacrée à l’organisation des Championnats panaméricains 2022 de l’IBSA, elle est rattachée au Programme d’accueil de Sport Canada

  • Pour pouvoir bénéficier d’un financement, tous les organismes de sport doivent avoir une politique en matière de harcèlement, d’abus et de discrimination, offrir une formation obligatoire sur ces questions, et donner accès à un tiers indépendant pour recevoir et gérer les plaintes. Progressivement, les organismes que finance le gouvernement fédéral devront avoir recours aux services du Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport, qui est le mécanisme tiers indépendant désigné

  • À compter du 1er avril 2023, Sport Canada modifiera les accords de contribution avec les organismes qui satisfont aux nouvelles exigences d’admissibilité du Cadre de financement en matière de sport. Le but est de s’assurer que les organismes de sport subventionnés par le gouvernement fédéral respectent des normes précises en matière de gouvernance, de reddition des comptes et de sport sécuritaire

  • Le Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport est responsable d’appliquer le Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport au moyen de processus qui tiennent compte des traumatismes, et qui sont compatissants et efficaces, en plus de traiter toutes les parties concernées de façon juste, respectueuse et équitable

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Ariane Joazard-Bélizaire
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec
ariane.joazard-belizaire@pch.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca

Recherche d'information connexe par mot-clés: Financement | Patrimoine canadien | Canada | Sport | grand public | communiqués de presse | L'hon. Pascale St-Onge

Détails de la page

Date de modification :