Aider les communautés à contrer la mésinformation et la désinformation

Communiqué de presse

Programme de contributions en matière de citoyenneté numérique, Initiative de citoyenneté numérique, Patrimoine canadien, gouvernement du Canada, arrière-plan bleu avec des éléments de communication graphiques

VANCOUVER, le 15 mai 2024

Pour mettre en valeur l’information fiable, il faut commencer à l’échelle locale en aidant la population à comprendre les conséquences de la désinformation en ligne et à connaître les moyens de la contrer.

L’honorable Pascale St-Onge, ministre du Patrimoine canadien, a annoncé l’octroi d’une aide financière à l’Université de la Colombie-Britannique pour réaliser son projet sur la mésinformation et la désinformation auprès des municipalités. Le projet porte sur les défis qui se posent à l’échelle locale à cause de la mésinformation et la désinformation sur le climat publiées en ligne. La ministre a fait cette annonce pendant son passage sur le campus de l’Université de la Colombie‑Britannique.

La désinformation et la mésinformation sur le climat ont des conséquences réelles. Soutenir les gouvernements locaux, les groupes communautaires et les groupes sans but lucratif pour prévenir et gérer ce défi existentiel aidera la population canadienne à faire face aux conséquences de manière réelle et personnelle. Compte tenu des catastrophes climatiques, comme les incendies de forêt qui s’aggravent chaque année et mettent en danger les gens et leur foyer, notamment en Colombie-Britannique et dans le Nord du Canada, la nécessité d’avoir des renseignements fiables, factuels et sûrs revêt une grande importance.

De plus, les responsables du projet se pencheront sur le rôle de l’intelligence artificielle générative dans la propagation de la mésinformation et de la désinformation. Pour ce faire, ils étudieront les possibilités et les risques liés à cette technologie naissante. Les recherches, le partage du savoir et les consultations prévus dans le cadre du projet serviront à outiller les communautés canadiennes pour qu’elles puissent relever ce défi ainsi qu’à leur transmettre les connaissances essentielles pour s’attaquer à la mésinformation et à la désinformation.

Une aide de 129 375 dollars sera octroyée par l’entremise du Programme de contributions en matière de citoyenneté numérique. Ce programme vise à appuyer les organismes de la société civile et les chercheurs qui font la promotion d’un écosystème d’information sain pour aider la population canadienne et le gouvernement à comprendre la désinformation en ligne et ses conséquences sur la société canadienne. L’objectif est de créer une base de données probantes qui permettra de recenser des mesures éventuelles et d’élaborer des mesures politiques à venir.

Citations

« Les gouvernements du monde entier étudient les défis que posent la mésinformation et la désinformation en ligne. Or, les administrations municipales, les organismes de la société civile et les groupes communautaires sont parmi les premiers à être touchés. Le projet sur la mésinformation et la désinformation auprès des municipalités de l’Université de la Colombie-Britannique porte sur les mesures à prendre pour atténuer les dommages causés par la désinformation sur les changements climatiques à l’échelle locale. Les recherches ainsi menées joueront un rôle essentiel dans la lutte mondiale contre la mésinformation et la désinformation. Pour la sécurité de la population et la santé de notre démocratie, il est essentiel d’avoir de l’information et des nouvelles fiables, indépendantes et sûres. L’aide que nous accordons à ce projet de recherche inestimable est une avancée significative. »

– L’honorable Pascale St-Onge, ministre du Patrimoine canadien

« Une population résiliente est notre meilleure ligne de défense contre la désinformation et l’ingérence étrangère. Nous continuerons à travailler avec des partenaires de la société civile et du monde universitaire, comme l’Université de la Colombie-Britannique, afin de soutenir un écosystème d’information sain et de veiller à ce que la démocratie canadienne reste forte. »

– L’honorable Dominic LeBlanc, ministre de la Sécurité publique, des Institutions démocratiques et des Affaires intergouvernementales

Faits en bref

  • L’Initiative de citoyenneté numérique appuie les chercheurs et les organismes de la société civile canadiens qui font la promotion d’un écosystème d’information sain et aide la population et le gouvernement à comprendre la désinformation en ligne et ses conséquences sur la société canadienne. L’Initiative a pour but de créer une base de données probantes qui permettra de recenser des mesures éventuelles et d’élaborer des politiques à venir.

  • Le Programme de contributions en matière de citoyenneté numérique appuie les priorités de l’Initiative en fournissant une aide financière pour la recherche et les activités axées sur les citoyens. Ce programme améliore et soutient les efforts de lutte contre la désinformation en ligne et les autres menaces à la démocratie et à l’inclusion sociale au Canada.

  • En février 2024, le gouvernement du Canada a présenté un projet de loi sur les préjudices en ligne, lequel vise à rehausser la protection des enfants en ligne et à mieux protéger tout le monde au Canada contre la propagande haineuse et d’autres types de contenu préjudiciable en ligne.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Ariane Joazard-Bélizaire
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Patrimoine canadien
ariane.joazard-belizaire@pch.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
media@pch.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :