Équipe Daoust

Pour en apprendre davantage sur le monument, veuillez visiter la page du Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan.

Images du concept de design

Membres de l’équipe

  • Luca Fortin, artiste en art public
  • L’honourable Louise Arbour, conseillère stratégique
  • Daoust Lestage Lizotte Stecker, architectes, urbanistes, architectes paysagistes

Esprit du design

There is a crack, a crack in everything - That’s how the light gets in (Il y a une fissure en toute chose, c’est ainsi qu’entre la lumière), cette citation de Léonard Cohen a inspiré notre approche conceptuelle.

Nous proposons pour la formalisation du monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan : un mur mémoire évocateur, stratégiquement ouvert par le passage de l’axe symbolique de la démocratie canadienne, défini entre le Musée de la guerre et la tour de la Paix.

Entrelaçant le destin d’Ottawa et des villes afghanes, le monument fait référence à la matérialité calcaire du Parlement et au pouvoir évocateur des paysages rencontrés.

La résille de pierres inscrite au cœur du cadre offre de multiples perspectives; vu de loin se profilent les montagnes caractéristiques des régions où les Canadiens ont joué un rôle de premier plan. De près, le cadrage réfère à une vue à travers le motif magnifié d’une burqa, entrouvert par l’axe de la démocratie.

Transcription de la vidéo de l’équipe Daoust pour le Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan

Durée de la vidéo : 1:30 minutes

Les éléments visuels sont des photographies et de l’animation 3D.

[Lecture de musique douce]

[Texte à l’écran: Le Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan

Luca Fortin/Louise Arbour/Daoust Lestage Lizotte Stecker

Art public/droits humains/design urbain/architecture de paysage/architecture]

[Photographies de la mission canadienne en Afghanistan]

Voix de L’honorable Louise Arbour : « Se battre pour la démocratie et les droits humains représente une, sinon la plus noble des causes, particulièrement pour les Forces armées canadiennes. Chaque guerre possède sa spécificité propre, celle en Afghanistan nous a révélé un territoire géographique particulier, une société complexe affligée par des décennies de conflits, caractérisée par des droits humains particulièrement bafoués à l’égard des femmes.

Avec l’aide des Forces armées canadiennes, la mission a favorisé une ouverture vers des principes de démocratie applicable au monde afghan; il s’agit indubitablement d’une page d’histoire à commémorer. »

[Rendu conceptuel du mur mémoire éclairé contre un ciel nocturne]

Voix de L’honorable Louise Arbour : « There is a crack, a crack in everything - That’s how the light gets in, cette citation de Léonard Cohen a inspiré notre approche conceptuelle. »

[Rendu d’une vue rapprochée de la lumière passant à travers le mur mémoire créant des ombres sur le sol]

[Rendu d’une vue aérienne du mur mémoire avec la plaza environnante et l'aménagement paysager]

Voix de L’honorable Louise Arbour : « À cet effet nous proposons pour la formalisation du monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan, un mur mémoire évocateur, stratégiquement ouvert par le passage de l’axe symbolique de la démocratie canadienne, défini entre le musée de la guerre et la tour de la Paix. »

[Rendus du mur mémoire, l'un avec le Musée canadien de la guerre en arrière-plan, l'autre la tour de la Paix]

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :