Le gouvernement du Canada lance une initiative pilote pour appuyer davantage les étudiantes et étudiants autochtones à la maîtrise

Communiqué de presse

Le 1er septembre 2022 – Ottawa, Ontario – Conseil de recherches en sciences humaines

Pour que le Canada jouisse d’un milieu de recherche représentatif et diversifié il est essentiel d’éliminer les obstacles à l’éducation postsecondaire. De même, pour faire progresser la formation des Autochtones et renforcer leur capacité de recherche au Canada, il est essentiel d’appuyer les étudiantes et étudiants des Premières Nations et des communautés inuites et métisses.

Aujourd’hui, l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a annoncé le lancement de l’Initiative pilote de bourses et suppléments pour universitaires autochtones. Cette nouvelle initiative vise à offrir un soutien financier aux étudiantes et étudiants autochtones menant des études de maîtrise en sciences sociales, en sciences humaines, en sciences naturelles ou en génie. Les candidates et candidats autochtones admissibles recevront une bourse de 17 500 $ ainsi qu’un supplément de 5 000 $ par le biais du Programme de bourses d’études supérieures du Canada (maîtrise) actuellement offert par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG).

Cette initiative pilote a été mise sur pied en réponse à l’engagement du gouvernement fédéral visant à renforcer la capacité de recherche autochtone et à fournir un financement réservé pour aider les étudiantes et étudiants des cycles supérieurs à l’avenir prometteur, favoriser le mentorat de jeunes chercheures et chercheurs et offrir plus de possibilités aux Autochtones fréquentant un établissement d’enseignement postsecondaire canadien. Au moyen de son plan stratégique intitulé Établir de nouvelles orientations à l’appui de la recherche et de la formation en recherche autochtone au Canada, le Comité de coordination de la recherche au Canada s’est donné pour priorité de créer de nouvelles occasions de financement, de nouveaux outils et de nouvelles ressources pour les étudiantes et étudiants autochtones et de simplifier ses processus administratifs. Ce plan stratégique a été élaboré en partenariat avec les Premières Nations, les Inuit et les Métis.

Ce lancement fait suite à un engagement soutenu et à des discussions poussées menés à l’échelle du pays auprès des organismes autochtones, des organes consultatifs autochtones des organismes fédéraux de financement de la recherche, ainsi que du corps étudiant, du corps professoral et du personnel administratif autochtones au sein des universités de tout le pays qui ont de l’expertise dans le soutien aux étudiantes et étudiants autochtones.

Le CRSNG et le CRSH s’engagent à respecter les valeurs d’équité, de diversité et d’inclusion. Ils espèrent que ce financement supplémentaire encouragera plus d’étudiantes et étudiants autochtones à s’inscrire à des études de maîtrise et à poursuivre des recherches en sciences humaines ou en sciences naturelles et en génie.

Citations

« Le Canada doit disposer d’une communauté de recherche diversifiée, inclusive et équitable pour atteindre son plein potentiel. C’est pourquoi il doit fournir un soutien qui aide à lever les obstacles auxquels se heurtent les étudiantes et étudiants autochtones de talent. Accroître l’accessibilité à l’enseignement supérieur pour les étudiantes et étudiants des Premières Nations et des communautés inuites et métisses augmentera l’impact de la recherche et mènera à un niveau supérieur en sciences et à un pays meilleur. »

– L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Chaque grand progrès en sciences et en génie est possible grâce à la poursuite de nouvelles connaissances et à l’adoption de nouvelles perspectives. Le CRSNG s’est engagé à appuyer et à renforcer les expériences de formation en recherche des étudiantes et étudiants autochtones afin qu’elles et ils puissent développer leurs compétences et leur talent en sciences, en technologie, en génie ou en mathématiques. Le financement annoncé aujourd’hui crée des possibilités pour les étudiantes et étudiants des Premières Nations et des communautés inuites et métisses – des personnes qui renforceront les capacités de la prochaine génération de chefs de file en recherche et amélioreront la qualité de la découverte et de l’innovation au Canada. »

– Alejandro Adem, président, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie

« Renforcer la capacité de recherche autochtone et travailler activement à la réconciliation sont des priorités absolues pour le CRSH, tout comme investir dans la formation en recherche et le développement du talent en sciences humaines. Grâce à cette initiative pilote, le CRSH prend des mesures pour combler l’écart en matière d’accès à l’éducation postsecondaire et au financement offert aux étudiantes et étudiants des Premières Nations et des communautés inuites et métisses ainsi que pour bâtir une culture et un système de recherche postsecondaire inclusifs au Canada. »

– Ted Hewitt, président, Conseil de recherches en sciences humaines

Faits en bref

  • Renforcer la capacité de recherche autochtone figure parmi les priorités officielles du Comité de coordination de la recherche au Canada, dont le mandat est de faire avancer les priorités de recherche fédérales et de coordonner les politiques et les programmes des organismes fédéraux de financement de la recherche et de la Fondation canadienne pour l’innovation.

  • L’initiative pilote s’adresse à l’ensemble des étudiantes et étudiants admissibles appartenant aux Premières Nations ou aux communautés inuites ou métisses qui mènent des recherches en sciences humaines ou en sciences naturelles et en génie.

  • L’Initiative pilote de bourses et suppléments pour universitaires autochtones est liée au concours actuel du Programme de bourses d’études supérieures du Canada (maîtrise) du CRSNG et du CRSH. Elle permet de compléter l’appui accordé à celles et ceux qui recevront une bourse et d’offrir un appui supplémentaire aux chercheures et chercheurs autochtones qui le méritent.

  • Les suppléments de 5 000 $ offrent une certaine souplesse aux étudiantes et étudiants autochtones, qui peuvent les utiliser pour se rendre dans des communautés nordiques et éloignées, couvrir les honoraires des Aînées et Aînés, payer la garde d’enfants et les soins prodigués aux Aînées et Aînés, etc.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
media@ised-isde.gc.ca

Relations avec les médias
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie
media@nserc-crsng.gc.ca

Relations avec les médias
Conseil de recherches en sciences humaines
medias@sshrc-crsh.gc.ca


Suivez le CRSNG et le CRSH sur Twitter : @CRSNG_NSERC, @CRSH_SSHRC

Pour être au courant de l’actualité scientifique canadienne, suivez @ScienceCDN dans les médias sociaux : TwitterInstagramFacebook

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :