Déclaration des ministres Bennett, Monsef, Lametti, Miller, Guilbeault et Blair à l’occasion du premier anniversaire du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Déclaration

Ottawa (Ottawa), le 3 juin 2020 — Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, Maryam Monsef, le ministre de la Justice et procureur général du Canada, David Lametti, le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, et le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair, ont fait la déclaration suivante aujourd’hui :

« Alors que nous soulignons le premier anniversaire du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles disparues et assassinées, nous nous souvenons des filles, mères, grand-mères, tantes et personnes LGBTQ et bispirituelles qui nous ont été enlevées, ainsi que des survivants et des membres des familles et des communautés, dont la vie a été changée à jamais, et leur rendons hommage.

La violence à l’égard des femmes et des filles inuites, métisses, des Premières Nations, des personnes LGBTQ et bispirituelles est une tragédie nationale qui se poursuit et sur laquelle tous les ordres de gouvernement doivent se pencher.

L’Enquête nationale a été mise en place grâce au travail soutenu et continu de familles, de survivants de la violence, d’alliés et d’organisations qui sont intervenus en faveur de la protection des femmes et filles autochtones et des personnes LGBTQ et bispirituelles. Il s’agit de la première enquête véritablement nationale dotée de pouvoirs d’enquête et ayant comme exigence que l’ensemble des administrations donne suite aux conclusions.

Notre gouvernement a fait de la sécurité et de la protection des femmes et filles autochtones, ainsi que des personnes LGBTQ et bispirituelles, une priorité. D’importantes initiatives fédérales  ont été mises en place pour commencer à régler les problèmes dont il est question dans le rapport provisoire et dans les appels à la justice. Parmi ces initiatives, soulignons :

  • des mesures législatives sur les langues autochtones;
  • des mesures législatives sur le soutien aux enfants, aux jeunes et aux familles inuits, métis et des Premières Nations;
  • l’élimination de la discrimination fondée sur les genres de la Loi sur les Indiens;
  • les Unités de liaison pour l’information à l’intention des familles et les sources de soutien communautaire;
  • le soutien aux communautés d’un océan à l’autre par des initiatives de commémoration;
  • des investissements importants dans des stratégies de logement fondées sur les distinctions pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis;
  • une série de projets de recherche indépendants sur les politiques et les pratiques policières prometteuses ont été menés à bien afin de favoriser des liens de confiance plus forts entre la police et les populations autochtones qu’elle sert;
  • dans le cadre de nos efforts élargis pour éliminer la traite des personnes, le gouvernement a financé 41 organisations qui servent les communautés autochtones.

Nous sommes conscients qu’il reste encore beaucoup de travail à faire et nous nous engageons à mettre en place des mesures concrètes pour assurer la sécurité des femmes, des filles et des personnes LGBTQ et bispirituelles autochtones, et pour inverser la perte d’autonomisation amenée par la colonisation. Nous continuerons à travailler avec tous les Canadiens pour dénoncer et combattre le sexisme et le racisme systémiques dans toutes nos institutions et dans la société en général.

La pandémie de COVID-19 a exposé et exacerbé bon nombre des problèmes mis en évidence dans le rapport final, notamment la violence familiale et le manque d’accès aux services. Nous reconnaissons que la nécessité pour les femmes, les personnes LGBTQ et bispirituelles, les enfants, les aînés et les jeunes de pouvoir tendre la main, surtout durant cette crise sanitaire, et d’avoir accès à des lieux sûrs. Nous sommes reconnaissants envers les dirigeants communautaires et autochtones qui travaillent dur chaque jour pour assurer la sécurité de leurs communautés pendant la pandémie de COVID-19.

L’émergence de la pandémie de COVID-19 a amené le besoin de trouver d’autres façons de travailler avec nos partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones pour se mobiliser dans le cadre d’un plan d’action national. Nous continuons à élaborer conjointement le plan au moyen de discussions virtuelles où des pratiques éprouvées sont échangées, les lacunes et les défis sont cernés et où il est possible d’apprendre les uns des autres tout en forgeant des partenariats qui appuient le changement transformateur nécessaire pour mettre fin à cette tragédie nationale.

Au fur et à mesure que nous progressons, pendant cette pandémie et après, nous continuerons à prendre des mesures pour aborder les problèmes cités dans le rapport final, et à reconnaître et honorer les femmes, les filles et les personnes LGBTQ et bispirituelles autochtones disparues ou assassinées. Nous favoriserons la guérison des familles, des survivants et des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis, nous continuerons à travailler avec nos partenaires provinciaux, territoriaux et municipaux pour répondre aux demandes de justice en mettant en place un plan d’action qui est basé sur des distinctions, pertinent sur le plan régional, pour lequel on est tenu de rendre des comptes, dont les résultats sont mesurés et qui est régulièrement adapté pour assurer le progrès.

En répondant à l'Enquête nationale, nous innovons avec nos partenaires provinciaux, territoriaux, municipaux et autochtones pour appuyer un changement transformateur afin d'assurer la sécurité des femmes et des filles autochtones, des personnes LGBTQ et bispirituelles, où qu'elles vivent. »

Si vous vivez de la violence familiale et que vous avez besoin d’une aide émotionnelle immédiate, nous vous invitons à utiliser la ligne d’écoute téléphonique de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, 24 heures par jour, sept jours par semaine, au 1-844-413-6649.

Liens connexes

Programmes et services

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Gillian Hanson
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable Carolyn Bennett,
Ministre des Relations Couronne-Autochtones
819-997-0002

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Marie-Pier Baril
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural
613-295-8123

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
1-855-969-9922

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568
rachel.rappaport@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Vanessa Adams
Conseillère principale en communications et attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Miller,
Ministre des Services aux Autochtones
343-543-7645

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Camille Gagné-Raynauld
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
camille.gagne@canada.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca

Mary-Liz Power
Attaché de presse
Cabinet du ministre de Sécurité publique et de la Protection civile
mary-liz.power@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Twitter : @CouronneAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :