Le gouvernement du Canada renforce son soutien aux communautés autochtones pour qu'elles puissent faire face aux séquelles continues des pensionnats et en guérir

Communiqué de presse

10 août 2021 - Ottawa, territoire traditionnel de la Nation algonquine Anishinaabeg, Ontario - Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

Le gouvernement du Canada prend de nouvelles mesures pour améliorer le soutien aux peuples et aux communautés autochtones qui continuent à réagir au traumatisme intergénérationnel des pensionnats et à en guérir. Le Canada écoute et continuera d'écouter les Survivants des Premières Nations, inuits et métis, ainsi que leurs familles. Pour créer un dossier historique des enfants qui ne sont pas retournés à la maison après avoir fréquenté les pensionnats, le Canada continue de soutenir les communautés dans la localisation des lieux de sépulture et dans la commémoration des vies innocentes perdues.

Aujourd'hui, l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, et l'honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, ont annoncé l'octroi d'un soutien supplémentaire d'environ 320 millions de dollars à des initiatives et à des investissements dirigés par des Autochtones, axés sur les Survivants et adaptés à la culture, afin d'aider les communautés autochtones à réagir aux séquelles continues des pensionnats et à en guérir. 

De ce financement, 83 millions de dollars viendront s'ajouter aux investissements existants pour les processus menés par les communautés pour chercher et localiser les sites d'inhumation, ainsi que pour commémorer les enfants qui sont décédés dans les pensionnats et leur rendre hommage. Ces ressources s'ajoutent aux 27,1 millions de dollars faisant partie des 33,8 millions de dollars engagés dans le budget 2019 pour mettre en œuvre les appels à l'action 72 à 76 de la Commission de vérité et réconciliation, ce qui porte l'engagement du gouvernement du Canada à 116,8 millions de dollars pour soutenir cet important travail.

De plus, des travaux sont en cours par Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada pour établir un comité consultatif national afin de conseiller les communautés et le gouvernement du Canada sur le travail de localisation des lieux de sépulture. En consultation avec les organisations autochtones nationales, le comité sera composé de gardiens du savoir autochtones et d'experts dans des domaines tels que l'archéologie, les sciences judiciaires, la pathologie et la santé mentale.

Les bâtiments des pensionnats sont chargés de souvenirs douloureux, et de nombreuses communautés discutent actuellement de ce qu'elles voudraient faire de ces structures à l'avenir. Le Canada continuera d'appuyer les plans communautaires visant à gérer ces bâtiments - que ces plans prévoient la démolition, la remise en état ou la construction de nouvelles installations dans les réserves afin que les activités qui se déroulent actuellement dans ces bâtiments puissent se poursuivre. Le Canada fournira 100,1 millions de dollars sur deux ans pour soutenir ce travail. Pour avoir accès à ce soutien, ainsi qu'à un soutien pour la localisation et la commémoration des dépouilles, les communautés peuvent présenter une demande par l'entremise du Programme de financement des pensionnats pour enfants disparus - soutien communautaire.

Le gouvernement du Canada reste déterminé à faire en sorte que l'histoire tragique et l'héritage permanent des pensionnats ne soient jamais oubliés. Pour appuyer ces efforts, 9,6 millions de dollars sur trois ans sont fournis en plus des 13,4 millions de dollars sur cinq ans déjà annoncés dans le budget 2021. Ces fonds appuieront les initiatives qui commémorent l'histoire et l'héritage continu des pensionnats, y compris les événements et les activités marquant la Journée nationale de vérité et de réconciliation, qui sera observée pour la première fois cette année le 30 septembre. En outre, 20 millions de dollars de nouveaux fonds seront réservés à la construction d'un monument national à Ottawa pour rendre hommage aux Survivants et à tous les enfants qui ont été enlevés à leurs familles et leurs communautés. 

Le ministre de la Justice et procureur général du Canada annonce l'intention du gouvernement de choisir un interlocuteur spécial qui travaillera avec les peuples autochtones, les gouvernements provinciaux et territoriaux et les communautés pour déterminer les mesures nécessaires et formuler des recommandations concernant les lois, les règlements, les politiques et les pratiques fédérales entourant les tombes et les lieux d'inhumation non marqués et non documentés dans les pensionnats. L'interlocuteur spécial et le comité consultatif national collaboreront, tireront parti de leur expertise respective et mobiliseront les provinces et les territoires, ainsi que d'autres institutions, comme les églises.

Les pensionnats ont laissé des traumatismes durables et des préjudices intergénérationnels. Pour beaucoup, la confirmation récente des lieux de sépulture a fait remonter des souvenirs douloureux et a eu des répercussions sur leur santé mentale. Pour s'assurer que les Survivants bénéficient d'un soutien émotionnel et culturel pendant cette période, le Canada a fait un investissement de trois ans dans le cadre du budget 2021 afin de renouveler les soutiens essentiels en matière de santé mentale, de culture et d'émotions pour les Survivants des pensionnats et leurs familles, ainsi que pour les personnes touchées par les externats fédéraux. Le Canada investit également 107,3 millions de dollars supplémentaires en 2021-2022 pour soutenir l'expansion de ces services afin de s'assurer que les personnes touchées par les traumatismes intergénérationnels aient accès à ces soutiens. Les investissements prévus dans le budget 2021 permettront également de maintenir la ligne d'écoute téléphonique des pensionnats indiens pour les Survivants et leurs familles. 

Comme en témoignent les nombreuses expositions commémoratives de chaussures, d'animaux en peluche et d'autres artefacts dont des affiches, des photos et des messages, qui ont été installées à travers le Canada en l'honneur des enfants qui ont fréquenté les pensionnats, y compris sur la Colline du Parlement, les Canadiens prennent connaissance des répercussions des pensionnats et des nombreux enfants qui ne sont jamais rentrés chez eux. Ce sont des vérités avec lesquelles les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis vivent depuis de nombreuses générations et qui étaient documentées dans le Rapport final de la Commission de vérité et de réconciliation, ainsi que dans ses Appels à l'action. S'attaquer aux séquelles des pensionnats prendra du temps, et le Canada entreprendra ce travail en partenariat avec les peuples et les communautés autochtones.

Citations

« Nos pensées accompagnent les enfants autochtones qui ne sont jamais rentrés chez eux, les Survivants, les familles et les communautés dans leur deuil et leur guérison. Nous sommes engagés et axés sur la collaboration avec les partenaires des Premières Nations, inuits et métis. Nous serons là pour soutenir leur difficile et important travail de localisation et de commémoration des enfants perdus. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée
Ministre des Relations Couronne-Autochtones

« Nous savons que les communautés, les familles et les amis autochtones souffrent. Il n'y a pas une seule communauté qui ne soit pas en deuil aujourd'hui. Nous savons également que les communautés de tout le pays ont besoin de soutien et nous sommes déterminés à travailler avec les dirigeants autochtones pour y parvenir, en partenariat avec eux. Pendant des mois et des années, nous avons entendu des anecdotes atroces qui ne font que nous rappeler que le fait d'appeler ces établissements "écoles" ne peut être qu'un euphémisme. Il est maintenant temps de commencer à remplir notre devoir d'aider les Premières Nations, les Inuits et les Métis à retrouver la vérité. L'annonce d'aujourd'hui est le premier pas dans cette direction. »

L'honorable Marc Miller, C.P., député
Ministre des Services aux Autochtones

« La Journée nationale pour la vérité et la réconciliation et un monument national rendront hommage aux Survivants et à tous les enfants perdus pour leurs familles et leurs communautés, sensibiliseront tous les Canadiens et les générations futures à l'histoire et à l'héritage des pensionnats, et donneront l'occasion aux peuples autochtones et aux Canadiens non autochtones de se réunir pour soutenir la guérison et les réconciliations. »

L'honorable Steven Guilbeault, C.P., député 
Ministre du Patrimoine canadien

« Nous continuerons à travailler avec les Survivants, les familles, les communautés et les dirigeants autochtones, afin que justice soit rendue à tous les enfants qui ne sont jamais rentrés chez eux. Nous devons agir maintenant pour que les droits humains des peuples autochtones soient respectés. »

L'honorable David T. Lametti, C.P., C.R., député. 
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« L'héritage du système des pensionnats nous rappelle douloureusement, en tant que Canadiens, les torts du passé et nous devons nous rassembler sur la voie commune de la réconciliation. Il faut d'abord s'informer des répercussions de ces établissements sur des milliers de membres les plus vulnérables de notre société, des enfants innocents, et des traumatismes intergénérationnels qui continuent d'affecter les personnes et les familles. Aujourd'hui, nous franchissons une étape importante en partenariat avec les peuples autochtones. »

L'honorable Daniel Vandal, C.P., député
Ministre des Affaires du Nord

Faits en bref

  • Une ligne de crise nationale sur les pensionnats indiens est disponible pour apporter un soutien aux anciens élèves des pensionnats. Des services d'aide psychologique et d'orientation en cas de crise sont disponibles en appelant la ligne nationale de crise ouverte 24 heures sur 24 : 1-866-925-4419.

  • La ligne d'écoute Espoir pour le mieux-être est également à la disposition de tous les Autochtones et offre un soutien immédiat et gratuit par téléphone et en ligne, ainsi qu'une intervention en cas de crise, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, en anglais, en français et, sur demande, en cri, en ojibway et en inuktitut. Des conseillers formés sont disponibles par téléphone au 1-855-242-3310 ou par clavardage en ligne à Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être.

  • Une Journée nationale de la vérité et de la réconciliation sera observée pour la première fois le 30 septembre 2021. Cette nouvelle journée nationale rendra hommage aux Survivants, à leurs familles et à leurs communautés. Elle permettra également de veiller à ce que la commémoration publique de l'histoire tragique et douloureuse et de l'héritage des pensionnats demeure une composante essentielle du processus de réconciliation.

  • Pour aider les communautés à commémorer l'histoire et l'héritage des pensionnats, le gouvernement du Canada offre également un soutien aux projets nationaux et communautaires visant à éduquer et à sensibiliser les gens à ce sombre chapitre de l'histoire canadienne.

  • Pour accéder au soutien pour la démolition ou la remise en état des bâtiments des pensionnats ou la construction de nouvelles installations dans les réserves pour que les activités qui ont lieu actuellement dans ces bâtiments puissent se poursuivre, les communautés devraient communiquer avec aadnc.enfants_disparus-missing_children.aandc@canada.ca

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour plus d'informations et pour recevoir une copie de ce communiqué dans une langue autochtone, veuillez contacter le service des relations avec les médias :

Ani Dergalstanian
Attachée de presse et conseillère en communication
Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett
Ministre des Relations Couronne-Autochtones 
819-997-0002

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302 
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Marie-Emmanuelle Cadieux 
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones 
marie-emmanuelle.cadieux@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca 

Camille Gagné-Raynauld
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
camille.gagne@canada.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice et procureur général du Canada
(613) 992-6568
Chantalle.Aubertin@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice du Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter: @GCAutochtones
Facebook: @GCAutochtones
Instagram: @gcAutochtones
Twitter: @CouronneAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez https://www.cirnac.gc.ca/fra.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :