Le gouvernement du Canada signe des ententes sur l'indemnisation et la présentation d'excuses concernant la mine Giant avec la Première Nation des Dénés Yellowknives

Communiqué de presse

Le 13 août 2021 — Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest — Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

Pour favoriser la réconciliation avec les Premières Nations au Canada, il importe de corriger les torts du passé et de collaborer à renouveler notre relation. Le gouvernement du Canada et la Première Nation des Dénés Yellowknives travaillent ensemble pour enquêter sur le legs de la mine Giant et déterminer la voie à suivre vers la réconciliation.

Aujourd'hui, les parties ont signé trois ententes visant à renouveler notre relation et à aller de l'avant pour remédier au legs de la mine et offrir des avantages socioéconomiques découlant du projet d'assainissement de la mine Giant.

Les négociations ont débuté en janvier et février 2021 par un rassemblement communautaire ainsi que des réunions entre les chefs de la Première Nation des Dénés Yellowknives, la ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, et le ministre des Affaires du Nord, Daniel Vandal.

Les trois ententes, appelées entente de protocole de processus de collaboration, entente de coopération et entente sur les avantages communautaires, ont été élaborées conjointement par le Canada et la Première Nation des Dénés Yellowknives.

L'entente de protocole de processus de collaboration indique la façon dont le Canada et la Première Nation des Dénés Yellowknives collaboreront pour répondre à la demande d'excuses et d'indemnisation concernant l'exploitation passée du site de la mine Giant.

L'entente de coopération décrit la façon dont Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada et la Première Nation des Dénés Yellowknives travailleront ensemble, et avec d'autres partenaires fédéraux, pour répondre aux priorités environnementales, économiques et sociales découlant des répercussions de l'exploitation minière.

L'entente sur les avantages communautaires décrit la façon dont l'équipe du projet et les Dénés Yellowknives travaillent ensemble pour aider la Première Nation à tirer des avantages socioéconomiques du projet d'assainissement. L'entente prévoit un financement allant jusqu'à 20 millions de dollars sur dix ans pour appuyer le renforcement des compétences pendant la phase d'assainissement actif et de gestion adaptative du projet d'assainissement de la mine Giant. L'objectif de l'entente consiste à réduire l'incertitude concernant les engagements à long terme du projet pour la Première Nation.

Une entente supplémentaire, appelée accord-cadre d'approvisionnement, sera parachevée au cours des prochains mois et établira un consensus sur la façon dont le Canada et la Première Nation des Dénés Yellowknives travailleront ensemble par rapport aux questions d'approvisionnement.

Citations

« Lors de notre rencontre avec les députés et les ministres à Ottawa, bon nombre de ceux-ci n'avaient jamais entendu parler de l'histoire de la mine Giant, de ses répercussions sur les Dénés Yellowknives et des promesses non tenues du Canada. Après plus de 70 ans, notre message commence enfin à prendre écho partout au Canada et nous commençons à voir une certaine réconciliation prendre forme. Cependant, il s'agit du début et non de la fin. Nous poursuivrons les démarches nécessaires pour obtenir des excuses et une indemnisation, et permettre à nos aînés et à notre peuple de finalement réintégrer la terre et l'eau qui ont été guéries. »

Edward Sangris, chef de Dettah de la Première Nation des Dénés Yellowknives

« Nous ne pouvons pas réécrire l'histoire de la mine Giant et changer ses répercussions sur notre peuple, mais ces ententes constituent une étape importante vers la guérison et la prospérité pour l'avenir. Le financement dans le cadre de l'entente sur les avantages communautaires permettra d'accroître les possibilités de formation et d'emploi pour les membres des Dénés Yellowknives, en plus d'assurer la surveillance à long terme du site, qui, malgré tout, continuera de renfermer pour toujours 237 000 tonnes d'arsenic mortel. »

Lena Black, directrice générale, Première Nation des Dénés Yellowknives, au nom du chef de Ndilo de la Première Nation des Dénés Yellowknives

« Le Canada est conscient de l'énorme travail entrepris par la Première Nation des Dénés Yellowknives dans cet important dossier et se réjouit d'avoir la possibilité de continuer à travailler avec celle-ci sur la voie de la réconciliation et de la guérison. Nous sommes déterminés à aller de l'avant en collaboration avec la Première Nation. »

L'honorable Daniel Vandal, C.P., député,
Ministre des Affaires du Nord

« Nous renouvelons la relation entre la Couronne et les peuples autochtones au Canada en nous appuyant sur l'affirmation des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Par la signature de ces ententes importantes, nous reconnaissons l'incidence que la mine Giant a eue sur la Première Nation des Dénés Yellowknives et nous nous engageons à faire avancer ces questions ensemble. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée,
Ministre des Relations Couronne-Autochtones

« Grâce à ces ententes, le gouvernement du Canada et la Première Nation des Dénés Yellowknives renforcent leur engagement à travailler ensemble aux enjeux relatifs à la mine Giant. Je félicite les parties pour cette réalisation historique. »

Michael McLeod,
Député des Territoires du Nord-Ouest

Faits en bref

  • Entre 1948 et 2004, la mine Giant était un des principaux catalyseurs économiques de Yellowknife et des Territoires du Nord-Ouest. Lorsque la mine a cessé ses activités et que le Canada est devenu le gardien du site, l'attention s'est reportée sur les problèmes environnementaux hérités de cette activité, en particulier sur les 237 000 tonnes de trioxyde de diarsenic stockées dans des chambres souterraines.

  • Le 18 septembre 2020, le ministre des Affaires du Nord a approuvé le permis d'utilisation des eaux de type A et le permis d'utilisation des terres pour le projet d'assainissement de la mine Giant. Il a fallu des années de travail acharné à l'équipe du projet, aux partenaires communautaires, aux détenteurs de droits, aux intervenants, aux experts techniques et à la population pour obtenir ces permis.

  • L'assainissement du site de la mine Giant a commencé en juillet 2021.

  • Le projet a pour objectif principal de protéger la santé et la sécurité de la population et l'environnement. Pour ce faire, il faut confiner et gérer à long terme la poussière de trioxyde de diarsenic, et procéder au traitement des eaux et au nettoyage du site en surface.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Ryan Cotter
Directeur des communications
Cabinet de l'honorable Daniel Vandal
Ministre des Affaires du Nord
819-953-1153

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Lena Black
Directrice générale
Première Nation des Dénés Yellowknives
867-873-4307, poste 2009
lblack@ykdene.com

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation sur le Nord :

Twitter : GouvCan_Nord
Facebook : GouvCan – Nord

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :