De nouvelles lignes directrices donnent des conseils aux médecins pour éviter la prescription abusive des opioïdes

Communiqué de presse

La mise à jour des lignes directrices a été financée par le gouvernement du Canada dans le cadre de l’intervention contre la crise des opioïdes


Le 8 mai 2017             Ottawa (Ontario)                     Santé Canada

Les surdoses d’opioïdes coûtent la vie à des milliers de Canadiens de tous âges et de tous les milieux. La crise des opioïdes continue d’avoir des conséquences dévastatrices pour les individus, les familles et les collectivités. En raison de la prescription inappropriée d’opioïdes, certaines personnes en sont devenues dépendantes et se sont ensuite tournées vers les drogues de la rue. La toxicomanie est une maladie qui nécessite des soins et de la compassion au même titre que les autres problèmes de santé.

Pour combattre la consommation problématique de médicaments d’ordonnance, Santé Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada ont versé 618 248 $ à l’Université McMaster pour qu’elle mette à jour les Lignes directrices canadiennes sur l’utilisation sécuritaire et efficace des opioïdes pour la douleur chronique non cancéreuse, ainsi que les outils de formation connexes pour les prescripteurs.

Les lignes directrices actualisées, publiées aujourd’hui dans le Journal de l’Association médicale canadienne, recommandent que les patients souffrant de douleurs chroniques non cancéreuses privilégient des solutions qui ne nécessitent pas l’utilisation d’opioïdes avant d’essayer un traitement aux opioïdes. Les lignes directrices comptent aussi des recommandations précises relativement à la réduction progressive des opioïdes chez les patients qui en reçoivent de fortes doses, s’il s’agit de l’option choisie par le prescripteur de concert avec son patient. Comme ils le font pour tous les médicaments, les prescripteurs continueront d’évaluer au cas par cas les besoins de chacun de leurs patients, conformément à la pratique de la médecine.

Le gouvernement du Canada est déterminé à mettre en œuvre une intervention exhaustive, collaborative, compatissante et fondée sur des données probantes face à la crise des opioïdes. Pour en savoir plus sur ce que fait Santé Canada pour lutter contre cette crise, veuillez consulter le site Canada.ca/Opioïdes.

Citation

« L’épidémie de surdoses d’opioïdes a de graves conséquences pour les familles et les collectivités de partout au Canada. Nous sommes résolus à travailler de concert avec nos partenaires pour offrir une réponse globale à cette crise de santé publique, y compris aider les médecins à améliorer les pratiques de prescription. Je salue les efforts déployés pour mettre à jour les lignes directrices de prescription des opioïdes, et j’exhorte les professionnels de la santé à appliquer les recommandations lorsqu’ils prescrivent ce type de médicaments. »

L’honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

Les faits en bref

  • Le projet mené par l’Université McMaster fait partie des nombreux projets financés par le Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada qui visent à examiner les moyens de prévenir et de traiter la consommation problématique de substances au Canada.
  • Les lignes directrices actualisées résultent d’une collaboration avec les collèges des médecins de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada.

Liens associés

Personnes-ressources

Andrew MacKendrick
Cabinet de Jane Philpott
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

 



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :