Lancement aujourd’hui de l’Enquête canadienne sur la consommation de tabac, d’alcool et de drogues chez les élèves de 2016-2017

Communiqué de presse

Les résultats obtenus nous aideront à veiller à ce que les politiques visent les secteurs de préoccupation. 

Le 12 juin 2018      Ottawa (Ontario)       Santé Canada 

Des données fiables et à jour sont essentielles à l’élaboration de politiques et de programmes fondés sur des données probantes qui aideront les Canadiens à réduire les risques de consommations de substances. Aujourd’hui, Santé Canada a diffusé les résultats de l’Enquête canadienne sur la consommation de tabac, d’alcool et de drogues chez les élèves de 2016-2017 (ECCTADJ)

L’enquête nationale - qui évalue les taux de tabagisme et de consommation d’alcool et de drogues chez les étudiants canadiens de la 7e à la 12e année (du secondaire 1 au secondaire 5 au Québec) - fournit de précieux renseignements qui contribueront aux approches adoptées pour s’attaquer à des problèmes sociaux et de santé complexes, tels que la consommation problématique de tabac, d’alcool et de drogues, y compris les opioïdes et le cannabis.

L’Enquête a été menée au nom de Santé Canada par le Centre pour l’avancement de la santé des populations Propel de l’Université de Waterloo. L’Enquête a permis de recueillir de l’information auprès de plus de 52 000 étudiants qui est un échantillon représentatif de plus de 2 millions d’étudiants de ce groupe d’âge au Canada. 

Le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures pour s’attaquer aux problèmes liés à la consommation de substances chez les Canadiens. Cela comprend :

  • l’amélioration continue de la Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances
  • des investissements prévus au budget de 2018 pour un éventail de mesures, sur cinq ans, visant à améliorer le traitement, à contrer la stigmatisation et à élargir la base de données probantes sur la consommation problématique de substances; 
  • des investissements prévus au budget de 2018 pour améliorer la Stratégie de lutte contre le tabagisme du Canada, un programme complet, intégré et soutenu de lutte contre le tabagisme visant à réduire les maladies et les décès liés au tabac; 
  • d’importants investissements pour veiller à ce que les Canadiens aient accès à de l’information pour comprendre les risques pour la santé et la sécurité liés à la consommation de cannabis.

Citations

« Nous accordons tous beaucoup d’importance à la santé des jeunes du Canada. Comme militante de longue date, je comprends les défis associés au fait d’encourager les jeunes à tenir compte des bonnes habitudes de santé. Cette enquête nous aide à comprendre où nous devons en faire davantage pour appuyer les jeunes afin de favoriser des choix plus sains. Elle fournit une base solide de données probantes pour nos politiques et mesures à venir pour traiter des problèmes de consommation de substances chez les jeunes canadiens. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Tous les Canadiens - particulièrement nos jeunes - méritent d’avoir la chance d’avoir un état de santé optimal et d’avoir leur mot à dire quant à leur propre mieux-être. C’est pourquoi la santé et le mieux-être des jeunes sont une priorité pour moi. Les résultats de l’Enquête ont fait la lumière sur ce que nous pouvons faire pour aider les jeunes à relever leurs défis uniques en matière de santé et à vivre longtemps en bonne santé. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique du Canada 

Faits en bref

  • Il y a eu un déclin général chez les étudiants de l’usage de produits du tabac au cours de 30 derniers jours. Cette réduction, de 12 à 10 %, représente un déclin important et un résultat encourageant. Le Canada s’affaire à réduire le taux de tabagisme à moins de 5 % d’ici 2035.

  • Dix (10) % des étudiants ont déclaré avoir utilisé une cigarette électronique au cours des 30 derniers jours - une hausse de 6 % comparativement à 2014-2015.

  • La prévalence de la consommation d’alcool à risque élevé (c.-à-d. prendre au moins 5 boissons alcoolisées en une seule occasion) au cours des 12 derniers mois est demeurée inchangée comparativement à 2014-2015; elle est de 24 %. Toutefois, le pourcentage d’étudiants ayant déclaré avoir bu au moins une fois au cours des 12 derniers mois a augmenté en passant de 40 à 44 %.

  • La consommation de cannabis chez les étudiants est demeurée stable à 17 %, soit aucun changement comparativement à 2014-2015.

  • La perception globale des étudiants à l’égard des risques de fumer du cannabis a diminué : seulement 19 % des étudiants croient que fumer occasionnellement du cannabis est un « grand risque », comparativement à 25 % en 2014-2015. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés: HE Santé et sécurité | Santé Canada | Canada | Vie saine | grand public | médias | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :