AU TOTAL – Environ 15,3 millions de dollars financeront 15 projets par le biais du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS), le Fonds de la réduction des méfaits et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Document d'information

PUDS – 9,6 millions pour sept projets

Bien que les sept projets soient basés en Colombie-Britannique, ils produiront des résultats qui pourront être appliqués partout au pays. Ces projets mettront l’accent sur l’acquisition et le partage de connaissances sur les traitements efficaces des troubles liés à l’utilisation des opioïdes, y compris dans les régions rurales et éloignées de la Colombie-Britannique et du Yukon, et chez les femmes et les hommes précédemment incarcérés.

St. Paul’s Foundation de Vancouver

La St. Paul’s Foundation de Vancouver recevra plus de 930 000 $ sur quatre ans pour mettre sur pied un réseau de fournisseurs de traitements aux agonistes des opioïdes en Colombie-Britannique et au Yukon. L’organisme St. Paul’s travaillera avec le British Columbia Centre on Substance Use, en collaboration avec des intervenants de la Colombie-Britannique et du Yukon, pour établir un réseau qui répond au besoin d’un traitement fondé sur des données probantes pour les troubles liés à l’utilisation de substances, en mettant particulièrement l’accent sur les fournisseurs ruraux et éloignés.

Université Simon Fraser

L’Université Simon Fraser recevra plus de 2,3 millions de dollars sur trois ans pour créer des ateliers visant à enrichir les connaissances des décideurs et à accroître la compréhension des enjeux liés à la consommation de substances dans les collectivités.

Université de la Colombie-Britannique (trois projets)

L’Université de la Colombie-Britannique recevra plus de 1,2 million de dollars sur trois ans pour créer une plateforme en ligne afin d’aider les personnes qui utilisent des opioïdes et leurs réseaux de soutien à déterminer les facteurs de risque de surdose et à gérer les comportements à risque élevé.

L’Institute of Mental Health de la faculté de médecine de l’UBC recevra plus de 1,5 million de dollars sur cinq ans pour étudier deux nouveaux programmes de rétablissement au Canada qui offrent un traitement aux personnes ayant de graves problèmes de consommation de substances ou ayant des problèmes de consommation de substances en plus d’être aux prises avec des troubles de santé mentale.

Le Collaborating Centre for Prison Health and Education de l’Université de la Colombie-Britannique recevra 558 180 $ sur quatre ans pour mettre au point une trousse complète de traumatologie qui appuie l’intégration de pratiques tenant compte des traumatismes dans les établissements correctionnels et les organismes communautaires, offrant des services aux hommes actuellement incarcérés et aux anciens détenus.

Dr. Peter AIDS Foundation

La Dr. Peter AIDS Foundation recevra plus de 2,6 millions de dollars sur deux ans et demi pour aider le Dr. Peter Centre à mettre en œuvre et à évaluer un programme de thérapie aux agonistes des opioïdes par voie intraveineuse dans un contexte de santé intégré pour les personnes qui consomment des drogues injectables.

Les services de santé intégrés offrent de nombreux services médicaux et psychosociaux, offrant des options aux personnes qui font la transition vers d’autres traitements pour les troubles liés à l’utilisation d’opioïdes.

Centre of Excellence for Women’s Health (CEWH)

Le CEWH recevra environ 225 000 $ sur un an et demi pour recueillir et résumer des données probantes sur la stigmatisation vécue par les femmes qui consomment des opioïdes pendant leurs interactions avec des organismes de protection de l’enfance.

Le CEWH utilisera également le financement pour créer, avec le soutien de partenaires collaborateurs, une trousse de ressources à composantes multiples pour guider les planificateurs et les praticiens du système de protection de l’enfance et des systèmes de toxicomanie partout au Canada.

Fonds de la Réduction des méfaits – 1,3 million de dollars pour quatre projets

Les quatre projets aideront à contrôler les maladies infectieuses pouvant être associées à la consommation de drogues, tout en reliant les gens aux services de traitement et de soutien.

Atira Women’s Resource Society

L’Atira Women’s Resource Society recevra environ 250 000 $ pour créer un service d’inhalation supervisée dans une halte-accueil qui s’adresse aux femmes qui

consomment de la drogue à Surrey.

Peers Victoria Resource Society

La Peers Victoria Society recevra plus de 264 000 $ pour former et embaucher un coordonnateur des services de santé par les pairs afin d’aider les personnes qui consomment des drogues et qui travaillent dans le commerce du sexe à Esquimalt, Victoria, Langford et Saanich.

AIDS Vancouver Island Health and Community Services Society

La AIDS Vancouver Island Health and Community Services Society recevra environ580 364 $ pour des équipes de sensibilisation par les pairs dirigés par des Autochtones, établies en collaboration avec le conseil du district de Kwakaitl. Ces équipes offriront de la prévention, de l’éducation et des ressources aux pairs adaptées à la culture, ainsi que de la formation aux fournisseurs de services de santé et de services sociaux afin de réduire les préjugés à l’égard des personnes qui consomment des drogues à Campbell River. Les équipes de sensibilisation par les pairs offriront également des services de prévention, d’éducation et de ressources à leurs pairs de Courtney et de Comox Valley, ainsi que de la formation aux fournisseurs de services de santé et de services sociaux afin de réduire les préjugés à l’égard des personnes qui consomment des drogues.

Lower Mainland Purpose Society for Youth and Families

La Lower Mainland Purpose Society for Youth and Families recevra environ 239 000 $ pour un coordonnateur des pairs afin de former d’autres intervenants externes dans le but d’améliorer la portée de son programme de sensibilisation dans la région de Fraser North.

IRSC – 4,4 millions de dollars pour quatre projets

Pour veiller à ce que les traitements et les mesures visant à réduire les méfaits soient fondés sur des données probantes et efficaces, les Instituts de recherche en santé du Canada versent environ 4,4 millions de dollars à quatre projets de recherche axés sur les opioïdes.

Université de la Colombie-Britannique (deux projets)

L’Université de la Colombie-Britannique recevra environ 145 000 $ pour effectuer une analyse des différentes options de traitement qui peuvent être utilisées pour aider les personnes qui consomment des opioïdes illégaux.

L’Université de la Colombie-Britannique recevra environ 1,1 million de dollars pour un projet de trois ans visant à étudier un programme de thérapie aux opioïdes injectables chez un plus grand nombre de personnes qui cherchent un traitement pour un trouble lié à l’utilisation d’opioïdes.

BC Centre on Substance Use (BCCSU)

Le BCCSU recevra environ 650 632 $ pour examiner comment les environnements de logement peuvent influer sur les interventions liées à la toxicomanie chez les personnes qui consomment des drogues dans le contexte d’une crise du logement.

Régie de la santé des Premières Nations de West Vancouver

La Régie de la santé des Premières Nations de West Vancouver recevra environ 2,5 millions de dollars pour un projet quinquennal (2018-2023) visant à améliorer les initiatives de réduction des méfaits et à mieux soutenir les Autochtones qui consomment des opioïdes.

Université de la Colombie-Britannique (UBC)

L’UBC recevra environ 1,1 million de dollars pour un projet de trois ans visant à étudier un programme de thérapie aux opioïdes injectables chez un plus grand nombre de personnes qui cherchent un traitement pour un trouble lié à l’utilisation d’opioïdes.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :