Déclaration de la ministre de la Santé au sujet de mesures visant à réduire davantage les obstacles au don de sang pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes 

Déclaration

Le 8 mai 2019 - Ottawa (Ontario) - Santé Canada

Aujourd’hui, le Canada a fait un grand pas pour réduire les obstacles qui empêchent les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HRSH) de donner du sang.

Santé Canada a approuvé une demande de la Société canadienne du sang et d’Héma-Québec pour faire passer d’un an à trois mois la période d’exclusion du don de sang pour les HRSH. C’est un pas important vers l’élimination complète de la période d’exclusion. De plus, la Société canadienne du sang et Héma-Québec poursuivent leurs démarches pour que la sélection des donneurs soit basée sur le comportement.

Jusqu’en 2013, le Canada imposait une restriction à vie aux HRSH, c’est-à-dire qu’ils ne pouvaient pas donner de sang s’ils avaient eu des rapports sexuels avec un autre homme après 1977. Depuis, Santé Canada a approuvé trois demandes distinctes de réduction de la période d’attente, qui a été ramenée à cinq ans en 2013, puis à un an en 2016, et maintenant à trois mois.

Ces réductions, qui sont fondées sur des données probantes, n’ont pas fait augmenter le nombre de dons de sang séropositif, et nous savons que nous pouvons poursuivre sur cette voie en ayant pleinement confiance dans le système canadien d’approvisionnement en sang. Ce changement, qui harmonise la situation au Canada avec celle d’autres pays ayant une période d’exclusion de trois mois pour les HRSH, à savoir l’Angleterre, l’Écosse et le pays de Galles, fait en sorte que le Canada reste un chef de file mondial en matière d’approches sûres et non discriminatoires relativement au don de sang.

Je suis heureuse que la Société canadienne du sang et Héma-Québec, de concert avec Santé Canada, continuent d’envisager des changements en s’appuyant sur des données scientifiques. C’est grâce en partie à l’engagement du gouvernement du Canada à verser 3 millions de dollars aux deux organismes pour faire progresser la recherche sur cette question et une somme supplémentaire de 2,4 millions pour la recherche sur la réduction des obstacles au don de plasma.

Personnes-ressources :

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
(613) 957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public :

613) 957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés: Santé | Santé Canada | Canada | grand public | médias | déclarations | L'hon. Ginette Petitpas Taylor
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :