Santé Canada limite la teneur en alcool des boissons alcoolisées purifiées et aromatisées vendues en portions individuelles

Communiqué de presse

23 mai 2019                            Ottawa (Ontario)         Santé Canada

Les boissons alcoolisées purifiées et aromatisées, qui forment une nouvelle classe de boissons en pleine croissance au Canada, présentent un risque pour la santé des Canadiens, en particulier les jeunes, qui va en augmentant. Ces boissons ont une forte teneur en alcool, et un contenant à portion individuelle peut équivaloir à jusqu'à quatre verres standard. Elles sont souvent très sucrées; il est donc très facile pour les gens, surtout les jeunes, de consommer sans le vouloir de grandes quantités d'alcool dans un laps de temps très court, ce qui peut causer des méfaits graves liés à l'alcool.

L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui un nouveau règlement qui limite la teneur en alcool des boissons alcoolisées purifiées et aromatisées vendues en contenants à portion individuelle. Ce règlement a pour but de protéger les Canadiens, surtout les jeunes, contre les risques immédiats associés à ces boissons, notamment la surconsommation non intentionnelle et l'intoxication aiguë à l'alcool. Étant donné la gravité du risque, ce règlement entre en vigueur immédiatement, et il n'y aura aucune période de transition.

Selon le nouveau règlement, la teneur en alcool des boissons alcoolisées purifiées et aromatisées vendues en portions individuelles ne doit pas dépasser 25,6 mL (l'équivalent de 1,5 verre standard) si leur contenant a un volume de 1 000 mL ou moins. De nombreuses autres boissons alcoolisées offertes en portions individuelles sur le marché, comme les panachés et la bière, sont vendues dans des contenants de 1 à 1,5 verre standard. Le standard de consommation de 1,5 verre par jour est en dessous des limites recommandées pour les femmes et la consommation de deux portions reste toujours conforme aux recommandations lors des occasions spéciales, soit 3 boissons.  Ces quantités sont conformes aux Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada selon lesquelles les femmes ne devraient pas consommer plus de deux verres standard par jour et les hommes, plus de trois.

Le règlement annoncé aujourd'hui sera publié dans la Partie II de la Gazette du Canada le 29 mai 2019 et il est possible d'en obtenir un exemplaire en en faisant la demande auprès de Santé Canada.

Citations

« Au Canada, les boissons alcoolisées purifiées et aromatisées vendues en portions individuelles ont causé de nombreuses hospitalisations et au moins deux décès depuis un an et demi. C'est tout à fait tragique. Santé Canada est passé à l'action pour aider à protéger les Canadiens, en particulier les jeunes, contre la surconsommation non intentionnelle d'alcool, car une consommation excessive d'alcool peut causer des méfaits liés à l'alcool, y compris l'intoxication alcoolique aiguë et la mort. »

L'honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Le fait que la consommation problématique d'alcool soit répandue, surtout chez les jeunes Canadiens, est quelque chose qui continue de me préoccuper énormément. Ce règlement limitant la teneur en alcool des boissons alcoolisées purifiées et aromatisées vendues en portions individuelles aidera à réduire les éventuels méfaits liés à l'alcool et à assurer la sécurité des jeunes. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique du Canada

Faits en bref

  • Avant l'entrée en vigueur de ce règlement, un adulte pesant 82 kilogrammes (180 livres) aurait dépassé la limite légale de conduite avec facultés affaiblies après avoir consommé un seul contenant de boissons alcoolisées purifiées et aromatisées en une heure.

  • Les effets se faisaient encore plus sentir chez les jeunes. Par exemple, la consommation d'une seule boisson alcoolisée purifiée et aromatisée à portion individuelle par un jeune pesant 45 kilogrammes (100 livres) pouvait entraîner une intoxication grave. La consommation de deux de ces boissons pouvait mener à une hospitalisation et à un risque de décès.

  • Santé Canada a mené des consultations sur le projet de règlement du 22 décembre 2018 au 5 février 2019. Au total, 60 commentaires ont été soumis par la population (28), des organismes gouvernementaux (17), des acteurs du domaine de la santé (9) et des acteurs de l'industrie (6).

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :