Mois de la sensibilisation au radon et Mois de la sensibilisation au cancer du poumon – Novembre 2019

Déclaration

L’air que nous respirons a une incidence sur notre santé tous les jours. En novembre, le gouvernement du Canada souligne le Mois de la sensibilisation au radon et le Mois de la sensibilisation au cancer du poumon afin de rappeler aux citoyens que leurs habitudes de vie et des facteurs environnementaux peuvent nuire à la santé de leurs poumons.  

Mois de la sensibilisation au cancer du poumon 

Au Canada, le cancer du poumon a un effet dévastateur sur des individus et leur famille. C’est en fait l’un des quatre types de cancer représentant près de 50 % des cas de cancer diagnostiqués au pays (les autres sont le cancer colorectal, le cancer du sein et le cancer de la prostate). Le Mois de la sensibilisation au cancer du poumon offre l’occasion d’en apprendre plus sur les signes et les symptômes de cette maladie et de prendre des mesures préventives.

Les symptômes du cancer du poumon n’apparaissent qu’une fois que la maladie a atteint un stade avancé et peuvent comprendre de la difficulté à respirer (essoufflement, respiration sifflante ou toux persistante et qui s’aggrave), une douleur à la poitrine (surtout lorsque la personne respire profondément ou tousse), des crachats de sang, des infections pulmonaires fréquentes ou persistantes, de la fatigue et une perte de poids ou d’appétit inexpliquée.

Même si un grand nombre de ces symptômes pourraient être causés par une maladie autre que le cancer du poumon, vous devriez consulter un professionnel de la santé si vous ressentez souvent l’un d’entre eux ou si le symptôme persiste. Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs recommande par ailleurs le dépistage du cancer du poumon au moyen de la tomodensitométrie (TDM) à faible dose chez les adultes de 55 à 74 ans ayant fumé plus que 30 paquets-année.

Mois de la sensibilisation au radon

Bon nombre de Canadiens ignorent les risques pour la santé liés au radon. L’exposition à ce gaz constitue en fait la principale cause de cancer chez les non-fumeurs. Elle coûte malheureusement la vie à plus de 3 200 Canadiens par année. Dans le cadre du Mois de la sensibilisation au radon, le gouvernement du Canada sensibilise la population à cette menace pour la santé souvent négligée.

Le radon est un gaz radioactif naturel qui provient du sol et se retrouve dans toutes les maisons. Il est incolore, inodore et insipide. Lorsque les concentrations sont faibles, il ne présente pas un risque important pour la santé. Or, le gaz peut s’accumuler au fil du temps, et une exposition prolongée à des concentrations élevées peut causer le cancer du poumon.

Heureusement, il est possible de détecter le radon au moyen d’une simple trousse peu coûteuse, que vous pouvez acheter en ligne ou auprès de certains détaillants dans votre région, d’un organisme de santé communautaire ou d’un professionnel reconnu.

Dans la plupart des maisons où il y a de fortes concentrations de radon, une baisse de plus de 80 % peut être réalisée pour une somme équivalente au prix d’un appareil de chauffage ou d’un climatiseur. Un spécialiste de l’atténuation du radon détenant un certificat du Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C) peut vous aider à trouver le meilleur moyen de réduire les concentrations de radon dans votre domicile.

Prévention du cancer du poumon

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, conseille à tous les Canadiens de se protéger contre le cancer du poumon. « Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour réduire le risque », affirme‑t-elle. « Le meilleur moyen de prévenir le cancer du poumon consiste à ne pas fumer. Pour ceux qui fument, l’abandon du tabac peut diminuer le risque. La fumée secondaire constitue également un important facteur de risque. Les fumeurs devraient s’abstenir de fumer à l’intérieur ou dans des espaces clos, et les non-fumeurs devraient éviter les endroits où des gens fument. »

Enfin, vous devriez mesurer les concentrations de radon dans votre maison et, si elles sont élevées, les réduire. Consultez le site Web de Santé Canada pour en savoir plus sur le cancer du poumon ou le radon. Vous trouverez aussi des renseignements et des ressources sur le site Occupe-toi du radon.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :