Une évaluation du gouvernement du Canada conclut que le talc pourrait être nocif pour la santé humaine

Communiqué de presse

Des mesures sont proposées pour aider à gérer les risques liés à l’inhalation de poudres libres de talc et à l’usage de certains produits contenant du talc

Le 22 avril 2021 - Ottawa (Ontario) - Santé Canada

Le gouvernement du Canada est résolu à protéger la santé des Canadiens et l’environnement. Grâce au Plan de gestion des produits chimiques, le gouvernement évalue les substances chimiques utilisées au Canada et prend des mesures contre celles qui sont jugées nocives pour la santé humaine ou pour l’environnement.

Dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques, Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada ont terminé l’évaluation préalable finale du talc, un minéral présent dans de nombreux produits de consommation.

La majorité des usages du talc ne présente aucun risque pour la santé humaine. Cependant, le gouvernement du Canada conclut, en fonction des dernières données scientifiques connues et l’évaluation préalable finale effectuée en 2021, que le talc pourrait être nocif pour les poumons si certains produits de poudres libres de talc sont inhalés et qu’il pourrait causer le cancer de l’ovaire si certains produits de soins personnels contenant du talc sont utilisés sur les parties génitales féminines. Par conséquent, le gouvernement propose des mesures qui visent à gérer les risques associés à l’usage du talc dans un nombre limité de types de produits, notamment dans certains cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre dans un nombre limité. Le talc n’est pas dangereux pour l’environnement.

L’évaluation n’a révélé aucun risque pour la santé humaine découlant de l’exposition au talc présent dans le papier, le plastique, la peinture, la céramique, les mastiques et les aliments, ainsi que de nombreux cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre.

Le rapport final d’évaluation préalable et l’approche de gestion des risques ont été publiés sur Canada.ca. L’évaluation préalable finale tient compte des commentaires et des nouvelles données reçus pendant la consultation qui a suivi la publication de l’ébauche d’évaluation préalable. L’approche de gestion des risques est soumise aux commentaires du public pour une période de 60 jours, soit jusqu’au 23 juin 2021. 

Au Canada, tous les ingrédients médicinaux et non médicinaux contenus dans les cosmétiques, les produits de santé naturels et les médicaments en vente libre doivent figurer sur l’étiquette des produits. Les Canadiens qui s’inquiètent de leur exposition au talc peuvent vérifier la liste des ingrédients sur l’étiquette des produits, éviter d’utiliser des poudres libres contenant du talc qui peut être inhalé et éviter d’utiliser les produits contenant du talc sur les parties génitales féminines.

Produits connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson

Cabinet de l’honorable Patty Hajdu

Ministre de la Santé

613-957-0200

Relations avec les médias

Agence de la santé publique du Canada

613-957-2983

hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

613-957-2991

1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :