Message du ministre de la Santé et de la ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé – Journée mondiale de prévention du suicide

Déclaration

Le 10 septembre 2022 | Ottawa (Ontario) | Santé Canada

Aujourd'hui, c'est la Journée mondiale de prévention du suicide, une occasion de réitérer notre engagement à soutenir la santé mentale et la prévention du suicide. Le suicide est un problème de santé publique qui touche tragiquement des personnes de tous les âges et de tous les milieux au pays, et demeure la deuxième cause de décès chez les jeunes au Canada. Chaque jour, environ12 personnes meurent par suicide. Leur mort laisse des membres de leur famille et des êtres chers aux prises avec un deuil et une perte inimaginables.

Le thème de cette année - Créer l'espoir par l'action - nous rappelle que chaque geste compte, lorsqu'il s'agit de la prévention du suicide. Qu'il s'agisse d'écouter quelqu'un en situation de crise, ou d'apprendre à réduire la stigmatisation en changeant la façon dont nous parlons du suicide, nous avons tous un rôle à jouer pour soutenir les personnes qui vivent une crise suicidaire ou celles qui sont endeuillées par le suicide.

Au cours des deux dernières années, de nombreuses personnes au Canada ont signalé une augmentation de leur niveau de stress, leur l'anxiété, de leurs sentiments de dépression ou de solitude. Nous savons également que la prévalence des pensées suicidaires était nettement plus élevée en 2021 qu'en 2019, avant le début de la pandémie de la COVID-19. Nous reconnaissons les effets du suicide sur les personnes, les familles et les communautés, et nous sommes déterminés à veiller à ce que du soutien adéquat soit accessible.

Notre gouvernement a fait plusieurs investissements qui appuient l'accès accru à du soutien immédiat en matière de prévention du suicide dans des situations de crise, comme l'investissement de 25 millions de dollars prévu dans le budget de 2019 pour soutenir la création d'un service pancanadien de prévention du suicide.

Le budget de 2022 prévoit également 100 millions de dollars sur trois ans pour soutenir la santé mentale des Canadiens qui ont été les plus touchés par la COVID-19, ainsi que 50 millions de dollars supplémentaires pour aider les personnes qui souffrent d'un TSPT en raison de la pandémie.

La semaine dernière, nous avons partagé la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes de lancer un numéro national de prévention du suicide à trois chiffres au Canada afin que toutes les personnes au pays aient un numéro de téléphone facile à retenir à appeler en cas de crise. Une fois mis en place le 30 novembre 2023, ce numéro permettra aux gens d'accéder à un soutien communautaire immédiat et adapté à la culture en cas de crise, offert en tout temps, en anglais et en français. Nous avons également annoncé que le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) dirigera la coordination de la prestation du service téléphonique 9-8-8, s'appuyant sur l'expérience acquise dans le cadre de la prestation de Parlons Suicide Canada.

Tandis que nous collaborons à la mise en œuvre de la ligne d'écoute téléphonique 9-8-8, les Canadiens ont également accès à Parlons suicide Canada, qui offre du soutien bilingue en matière de prévention des crises et du suicide, 24 heures par jour, sept jours par semaine, au 1-833-456-4566 et des textos (en soirée) au 45645. Pour les résidents du Québec, composez le 1-866-(APPELLE) 277-3553 ou visitez suicide.ca pour obtenir du soutien par message texte et clavardage en ligne.

La Ligne d'écoute d'Espoir pour le mieux-être demeure également accessible à tous les Peuples Autochtones du Canada, et on peut la joindre au 1-855-242-3310.

Pour obtenir de l'aide gratuite et en tout temps en matière de santé mentale, les Canadiens ont accès au portail Espace mieux-être Canada et à son application d'accompagnement Mieux-être; ils y trouveront du contenu éducatif, de la thérapie autoguidée, du soutien par les pairs modéré et du soutien individuel avec des professionnels chevronnés en matière de santé mentale et de dépendance.

Il y a encore beaucoup à faire et le soutien de la santé mentale et du bien-être des Canadiens demeure une priorité pour notre gouvernement.

Si vous avez des pensées suicidaires en ce moment ou des préoccupations au sujet d'un proche qui pense au suicide, nous voulons vous rappeler que vous n'êtes pas seul. Vous pouvez obtenir de l'aide par le biais du site Web Parlons suicide Canada.

Passez à l'action et apprenez-en davantage sur la façon de prendre soin de votre santé mentale et de soutenir les autres dans votre vie. En travaillant ensemble, nous créons de l'espoir et des changements positifs dans nos collectivités, nos écoles et nos milieux de travail.

L'honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député

L'honorable Carolyn Bennett, C.P., députée

Personnes-ressources

Marie-France Proulx
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé
613-957-0200

Maja Staka
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett
Ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé
343-552-5568

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
media@hc-sc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :