Réponse et plan action de la direction - Évaluation horizontale du thème adaptation du programme sur la qualité de l’air

Réponse et plan d'action de la direction pour Santé Canada Note de bas de page 1 Évaluation du thème Adaptation du Programme sur la qualité de l'air
Recommandations Intervention Plan d'action Éléments livrables Date d'achèvement prévue Reddition de comptes Ressources

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

La direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI), une ancienne direction de Santé Canada, a été transférée par décret au ministère des Services aux Autochtones Canada (MSAC) le 30 novembre 2017. Par conséquence, toutes mesures de suivi reliées au mandat de la DGSPNI seront gérées par MSAC.

Retour à la référence de la note de bas de page 1 referrer

Recommandation formulée dans le rapport d'évaluation Indiquer si la direction du programme est en accord avec la recommandation, en accord sous certaines conditions, ou rejette la recommandation, et donner la raison Identifier les mesures qui seront prises par la direction du programme pour répondre à la recommandation Indiquer les éléments livrables clés Inscrire l'échéancier pour la mise en œuvre de chaque produit livrable Identifier le cadre de la haute direction ainsi que le cadre supérieur (niveau DG et SMA) qui seront responsables pour la réalisation de chacun des produits livrables Indiquer les ressources humaines et financières nécessaires pour la mise en œuvre de la recommandation, y compris la source des ressources (budget supplémentaire ou budget existant).

Recommandation 1 :
Examiner le programme d'adaptation actuel afin d'identifier des possibilités d'accroître la mobilisation des groupes d'intervenants nouveaux et existants et d'accroître la sensibilisation à l'égard de l'information, des produits ou des activités.

En accord

Depuis l'élaboration des recommandations incluses dans cette évaluation, Santé Canada (SC) s'est engagé activement à examiner les besoins des groupes d'intervenants et leur niveau de sensibilisation, et a pris les mesures nécessaires pour faire répondre à la recommandation.  

En particulier, il y a eu de la mobilisation des groupes d'intervenants du secteur de la santé pour  soutenir l'élaboration du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, ainsi qu'une recherche sur l'opinion publique afin de mieux comprendre les niveaux de sensibilisation actuels.  Certaines activités nouvelles ont déjà été mises en œuvre, notamment des activités supplémentaires de sensibilisation à la santé ayant eu lieu au cours du printemps et de l'été 2017. Parmi ces activités, citons les nouvelles publicités à la radio, les nouveaux articles d'actualité et l'établissement de la Communauté de pratique nationale sur les questions de santé liées à l'exposition à la chaleur, ce (qui facilite le partage d'information, d'expériences et de pratiques exemplaires en matière d'adaptation parmi les intervenants et les responsables du secteur de la santé à travers le pays.

SC, de plus, a élargi son Programme sur l'adaptation et la santé liée aux changements climatiques afin d'y inclure les Premières nations au sud du 60e parallèle.  Dans ce cadre, des ateliers de mobilisation et de sensibilisation ont été organisés dans toutes les régions au sud du 60e  parallèle, ainsi que des séances semblables dans les régions nordiques pour soutenir les activités antérieures et en cours. La région nordique a collaboré avec les Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) pour la planification et le déroulement des séances.

Pour soutenir l'amélioration continue, la DGSPNI a également fait l'examen de ses activités en cours pour identifier les diverses possibilités d'élargir la mobilisation et d'améliorer le niveau de sensibilisation, notamment par l'intermédiaire de sa présence sur Internet.

1. a) Organiser des ateliers avec les intervenants afin d'identifier leurs priorités, le niveau de sensibilisation et les besoins liés à la mobilisation.

b) Effectuer des analyses environnementales et revoir les besoins et les niveaux de mobilisation et de sensibilisation des intervenants.

c) Effectuer une recherche sur l'opinion publique afin de mieux comprendre les niveaux de sensibilisation actuels sur l'information liée aux changements climatiques et la santé.

1. a) Réalisé en juin 2016.

b) Réalisé en mars 2017.

c) Réalisé en mars 2017. 

1. Direction de la sécurité des milieux (DSM) Directeur générale (DG). 1. Aucune ressource  supplémentaire nécessaire (financement pris à même le budget 2016 et le budget 2017 pour les programmes d'adaptation aux changements climatiques).
2. Rapports des ateliers sur les séances de mobilisation. 2. Complété en octobre 2017 2. Directeur exécutif (DE) – DGSPNI, Bureau de santé de la population et santé publique (BSPSP) et DGSPNI - directeur régional pour la région du Nord.

2-3): Les ressources proviendront de la composante d'Adaptation du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques annoncé dans le budget de 2017. Un renouvellement des ressources pour l'élément Adaptation a été annoncé dans le budget de 2016.

3. Réussite du lancement du site Web climatetelling.info

3. Réalisé en juillet 2017.

3. DGSPNI-DE- BSPSP

Recommandation 2 :
Examiner les mécanismes de collaboration et de partage d'information entre les éléments du programme d'adaptation, et de partage avec les autres partenaires fédéraux et non fédéraux du programme afin de tirer parti des pratiques exemplaires et des ressources, tout en évitant le dédoublement des efforts.   

En accord

SC participe activement dans les forums dirigés par le gouvernement fédéral concernant l'adaptation aux changements climatiques, notamment la plateforme d'adaptation intersectorielle et les tables de gouvernance sur le Cadre pancanadien  récemment formées. SC travaille présentement à renforcer le processus de coordination et le partage d'information pour tous les programmes d'adaptation qui travaillant auprès  des  changements climatiques et la santé par la mise en œuvre de la mobilisation structurée à l'échelon opérationnel et au niveau de la haute direction.

Pour donner suite à cette recommandation, SC a également revu ses mécanismes de collaboration et de partage d'information auprès  de ses partenaires fédéraux dans l'objectif d'identifier  toute possibilité d'amélioration continue. 

1. a) Appuyer la mise en place des structures de gouvernance pour le Cadre pancanadien, ce qui inclura des membres de SC et MSAC.

b) Élaborer une ébauche des Cadres de références pour les Comités de coordination  sur les changements climatiques et la santé.  

1. a) Achevé en mai 2017.

b) 31 mars 2018

1.  DSM -DG 1. Aucune ressource supplémentaire nécessaire (financement pris à même le budget 2016 et le budget 2017 pour les programmes d'adaptation aux changements climatiques).
2. Amélioration du cadre de référence pour le Comité de sélection du Programme sur le changement climatique et l'adaptation du secteur de la santé en vue de tirer parti de l'expertise et des pratiques exemplaires des spécialistes des Premières Nations venant d'horizons différents dans le sud du Canada – p. ex. le travail social à la science de l'environnement. 2. Réalisé en août 2017. 2. DGSPNI -DE- BSPSP

2-3: Les ressources seront prises à même l'élément Adaptation du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques annoncé dans le budget de 2017. Un renouvellement des ressources pour l'élément Adaptation a été annoncé dans le budget 2016.

3. Nouveau principe d'entente entre SC-DGSPNI (maintenant MSAC) et AANC sur la prestation du programme d'adaptation afin d'éviter le dédoublement des efforts et tirer parti des ressources fédérales et non fédérales.

3. Un principe d'entente entre SC-DGSPNI (maintenant MSAC) et AANC a été signé en août 2017.

 3. DGSPNI - DE- BSPSP 

Recommandation 3 :
Examiner le cadre actuel de mesure du rendement ainsi que les données connexes afin d'améliorer le suivi et la communication des progrès relatifs à l'atteinte des résultats escomptés pour le thème Adaptation.

En accord

SC appuie une gamme d'initiatives fédérales sur la communication des résultats, notamment en fournissant une expertise dans le domaine de la santé au Secrétariat du Groupe d'experts sur les résultats de l'adaptation et de la résilience aux changements climatiques.

Pour donner spécifiquement suite à cette recommandation, dans le cadre des nouveaux investissements alloués aux programmes de lutte contre les changements climatiques, le système de mesure du rendement de 2011-2016 basé sur les thèmes a été remplacé par le Cadre de gestion horizontal en matière de croissance propre et de changements climatiques. Les indicateurs appropriés de SC, les résultats et les mesures ont été élaborés et approuvés par la haute direction. Le Cadre de gestion horizontal ayant été approuvé en septembre 2017 comprend les cibles applicables aux programmes d'adaptation.

1. Finaliser le cadre de gestion horizontal en matière de croissance propre et de changements climatiques.

1. Réalisé en septembre 2017 dans le cadre de la présentation au Conseil du Trésor.

1. DSM- DG avec le soutien de la DGSPNI - DE- BSPSP. 

1. Aucune  ressource supplémentaire nécessaire. (Financement pris à même le budget 2017 pour les programmes d'adaptation aux changements climatiques.)

Recommandation 4 :
En collaboration avec les dirigeants principaux des finances de chacun des ministères, examiner les processus actuels afin de cerner les possibilités d'amélioration du suivi des informations financières du programme et de présentation de rapports pour les éléments de programme du thème Adaptation.

En accord

SC dispose de solides mécanismes d'établissement de rapports et de suivi pour ses engagements financiers. Toutefois, dans le cadre de ses efforts d'amélioration continue, SC procédera à l'examen des processus actuellement en vigueur pour cerner les possibilités d'améliorer le suivi financier et l'établissement de rapports.

1. Revoir les processus actuels, notamment en cernant les possibilités d'amélioration à la mise en œuvre, selon l'échéancier fixé.

1. 31 mars 2018.

1. DSM-DG (responsable) en collaboration avec l'agent financier principal (AFPDG) pour la Direction générale de la santé environnementale et de la sécurité des consommateurs (DGSESC) et le bureau des finances du MSAC.

1. Aucune ressource supplémentaire nécessaire. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :