Information à l'intention des personnes allergiques au blé - graine d'alpiste des Canaries

Qu'est-ce que la graine d'alpiste des Canaries?

La graine d'alpiste des Canaries est une céréale issue des panicules de la plante Phalaris canadiensis L., laquelle fait partie de la famille des graminacées. Les autres céréales communément consommées, soit le blé, l'orge, le seigle et l'avoine font également partie de cette famille. Il existe divers cultivars de graine d'alpiste des Canaries, mais aucun n'a déjà été utilisé dans les aliments au Canada. Toutefois, des variétés à enveloppe glabre (dépourvues de poils) des graines d'alpiste des Canaries brunes et jaunes ont été mises au point récemment dans l'intention de transformer les grains mondés (gruau) en divers ingrédients (p. ex., en farine complète et en flocons) destinés à l'alimentation humaine.

Pourquoi Santé Canada évalue-t-il l'innocuité de la graine d'alpiste des Canaries?

Puisque la graine d'alpiste des Canaries n'a jamais été utilisée dans l'alimentation humaine, elle est dépourvue d'antécédents d'innocuité à titre d'aliment et assimilée à un « aliment nouveau ». Les aliments nouveaux, tels que définis dans le Règlement sur les aliments et drogues en vigueur au Canada, doivent faire l'objet d'une évaluation complète de l'innocuité démontrant qu'ils sont sans danger avant d'être vendus au pays. L'évaluation de l'innocuité des variétés à enveloppes glabres (dépourvues de poils) de couleur brune et jaune de graines d'alpiste des Canaries annuelle n'a révélé aucune préoccupation en matière d'innocuité relative à leurs utilisations. La graine d'alpiste des Canaries ne contient pas de gluten. Par conséquent, elle peut être utilisée dans les aliments composites commercialisés à titre de produits sans gluten destinés aux personnes atteintes de la maladie cœliaque. Néanmoins, bien que les graines d'alpiste des Canaries soient considérées comme sans danger pour la population générale, quiconque en vend doit veiller à ce que la mention suivante figure sur l'étiquette de ces produits : « Ce produit pourrait ne pas convenir aux personnes allergiques au blé. »

Pourquoi la mention « Ce produit pourrait ne pas convenir aux personnes allergiques au blé. » doit-elle figurer sur l'emballage des produits contenant des graines d'alpiste des Canaries?

L'information présentée au cours de l'évaluation de l'innocuité avant la vente de cet aliment nouveau a indiqué qu'une protéine particulière qui s'y trouve est semblable à une protéine présente dans le blé. Bien que rien ne permette de conclure qu'une personne allergique au blé subirait une réaction indésirable provoquée par la consommation de graines d'alpiste des Canaries, cette possibilité ne peut être entièrement écartée. Pour cette raison, afin d'informer les personnes allergiques au blé, la mention « Ce produit pourrait ne pas convenir aux personnes allergiques au blé. » devra figurer sur l'étiquette des graines d'alpiste des Canaries et des produits préemballés qui en contiennent à titre d'ingrédient. En conséquence, les graines d'alpiste des Canaries et les aliments qui en contiennent ne peuvent faire l'objet d'une allégation sans blé.

Quelle est la différence entre sans gluten et sans blé?

Les aliments sans gluten sont destinés aux personnes atteintes de la maladie cœliaque ou à celles qui doivent éviter le gluten pour tout autre motif médical. Une allégation sans gluten qui figure sur un aliment indique qu'il a été fabriqué de manière à ce qu'il ne contienne aucun gluten ou qu'il n'en contienne qu'une faible teneur (20 ppm ou moins) et à ce qu'il soit inoffensif pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque. Ce faisant, l'intention de la réglementation canadienne encadrant les produits sans gluten (article B.24.018 du Règlement sur les aliments et drogues en vigueur au Canada) visant la santé et la sécurité est respectée.

Par exemple, dans certaines conditions particulières, l'avoine peut faire l'objet d'une allégation sans gluten. Les conditions en question figurent dans le document de Santé Canada intitulé Allégations sans gluten pour l'étiquetage des produits contenant de « l'avoine sans gluten » spécialement produite.

Les aliments sans blé sont commercialisés à l'intention des personnes allergiques au blé. Une allégation sans blé qui figure sur un aliment indique que l'aliment peut être consommé sans danger par une personne allergique au blé. Santé Canada n'a pas déterminé de concentrations seuils de blé dans les aliments qui pourraient faire en sorte que les personnes allergiques au blé puissent les consommer sans danger. Par conséquent, on s'attend d'un aliment faisant l'objet d'une allégation sans blé qu'il ne contienne aucune protéine de blé détectable.

Un aliment conforme aux conditions permettant qu'il fasse l'objet d'une allégation sans gluten n'est pas nécessairement exempt de blé, car d'autres protéines du blé (autres que le gluten) peuvent toujours s'y trouver. De la même manière, un aliment sans blé n'est pas nécessairement sans gluten, car un aliment sans blé pourrait contenir des sources de gluten autres que le blé.

Pourquoi est-il permis de formuler une allégation sans gluten au sujet des graines d'alpiste des Canaries alors qu'elles risquent de ne pas convenir à une personne allergique au blé?

Les données probantes obtenues au cours de l'évaluation avant la vente de l'innocuité de l'aliment nouveau ont indiqué que ces graines ne contiennent aucune protéine semblable aux protéines de gluten qui se trouvent dans le blé, le seigle et l'orge. La protéine semblable à une protéine du blé qui se trouve dans les graines d'alpiste des Canaries n'a rien en commun avec le gluten du blé, mais s'apparente plutôt à une autre protéine présente dans le blé.

Vu l'absence de protéines de gluten dans les graines d'alpiste des Canaries, il est possible pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque de les consommer sans danger dans la mesure où elles sont produites de manière à éviter toute contamination croisée par une source de gluten.

Par conséquent, il est permis de formuler une allégation sans gluten sur l'étiquette de graines d'alpiste préemballées vendues à titre d'ingrédient dans la mesure où elles satisfont les exigences établies à l'article B.24.018 du Règlement sur les aliments et drogues (l'article en question régit le recours aux allégations sans gluten au Canada). Pour obtenir plus de renseignements au sujet de l'application de l'article B.24.018, il est possible de consulter le document intitulé Position de Santé Canada au sujet des allégations sans gluten.

Quelle est la différence entre l'allergie au blé et la maladie cœliaque?

Bien que le système immunitaire soit en cause à l'égard de l'allergie au blé et de la maladie cœliaque, la différence est importante entre une réaction au gluten chez une personne atteinte de la maladie cœliaque et une réaction allergique au blé.

Chez une personne allergique au blé, le système immunitaire réagit anormalement aux protéines du blé. Une fois exposée aux protéines du blé, la personne allergique subira une réaction à médiation IgE qui provoque des symptômes aigus, potentiellement aussi graves que ceux qui se manifestent dans le cas d'autres réactions allergiques aux aliments. Les protéines présentes dans le blé qui peuvent provoquer cette réaction sont l'albumine, la globuline, la gliadine et la gluténine (ces deux dernières constituent le gluten). Le type de réaction allergique le plus grave est appelé anaphylaxie, et cette réaction peut entraîner la mort.

La maladie cœliaque, aussi appelée entéropathie au gluten, est une affection héréditaire provoquée par la consommation de céréales qui contiennent des protéines de gluten.Le système immunitaire d'une personne atteinte de la maladie cœliaque réagit négativement à la présence de gluten dans l'alimentation, ce qui se traduit par des atteintes inflammatoires de la paroi intérieure de l'intestin grêle. Ces atteintes réduisent la capacité de la personne d'absorber des éléments nutritifs tels que le fer, le folate, le calcium, la vitamine D, les protéines, les lipides et d'autres constituants des aliments. Les grains contenant du gluten qui provoquent des effets négatifs chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque comprennent les diverses espèces de blé (p. ex., le blé dur, l'épeautre et le kamut), l'orge, le seigle et leurs lignées hybrides (p. ex., le triticale qui est le résultat d'un croisement entre le blé et le seigle).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :