Variétés Gen2-W8, Gen2-X17 et Gen2-Y9 de pommes de terre à commercialiser sous la marque Simplot InnateMD

En 2016, Santé Canada a reçu une demande de préavis de vente des lignées de pommes de terre Gen2-W8, Gen2-X17 et Gen2-Y9 de la marque Simplot InnateMD. La faible teneur en asparagine, en acide aminé, en glucose et en fructose de ces trois lignées de tubercules génétiquement modifiées a pour but de réduire la formation d’acrylamide lorsque ces pommes de terre sont cuites à haute température (p. ex., au four, frites, etc.). De plus, on note chez ces lignées, une réduction des tâches noires causées par les meurtrissures, ce qui leur permet  de  résister à la maladie  mildiou provoquée par  le Phytophthora infestans, l’agent pathogène  des  pommes de terre.

Afin de déterminer si les lignées de pommes de terre Gen2-W8, Gen2-X17 et Gen2-Y9 pourraient être vendues au Canada comme un aliment, les scientifiques de Santé Canada ont évalué l’innocuité des aliments proposés. Cette évaluation scientifique consiste à vérifier que les produits conservent toute leur valeur nutritive et qu’ils ne diffèrent pas des autres variétés de pommes de terre offertes sur le marché. Elle consiste aussi à évaluer la façon dont ces lignées ont été mises au point et le potentiel risque de toxicité ou d’allergénicité associé à leur consommation.

Des scientifiques, des experts de la biologie moléculaire, de la microbiologie, de la toxicologie, de la chimie et de la nutrition ont réalisé une analyse approfondie des données et des protocoles présentés par le requérant dans le but de s’assurer de la validité des résultats soumis.

A l’issu de cette évaluation, il a été établi que les modifications apportées aux lignées de pommes de terre Gen2-W8, Gen2-X17 et Gen2-Y9 ne font pas en sorte qu’elles représentent un risque de santé humaine plus important que les variétés de pommes de terre actuellement en vente sur le marché canadien. De plus, Santé Canada a conclu que les lignées de pommes de terre Gen2-W8, Gen2-X17 et Gen2-Y9 ne posent pas de problème d’allergénicité et qu’il n’existe aucune différence entre leur valeur nutritive et celle des autres variétés traditionnelles de pommes de terre habituellement consommées au Canada.

L’évaluation de Santé Canada a été réalisée conformément aux Lignes directrices sur l’évaluation de l’innocuité des aliments nouveaux dérivés des végétaux et des microorganismes. La démarche adoptée par Santé Canada  en matière de l’évaluation de l’innocuité des aliments génétiquement modifiés est fondée sur des principes scientifiques qui ont été développés  au cours des 20 dernières années en consultation avec des experts internationaux de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Organisation de la coopération et de développement économiques (OCDE). Cette démarche adoptée par le  Canada est actuellement appliquée par d’autres organismes de réglementation  à travers  le monde, dont ceux des pays membres de l’Union européenne, du Japon, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande ainsi que des États-Unis.

Contenu connexe :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :