ARCHIVÉE - Enquête sur la migration potentielle de bisphénol A dans les préparations liquides en conserve pour nourrissons selon leur durée d'entreposage à la température ambiante - sommaire

Récemment, Santé Canada a mené une enquête intitulée Enquête sur la migration potentielle de bisphénol A dans les préparations liquides en conserve pour nourrissons selon leur durée d’entreposage à la température ambiante. Cette recherche visait à permettre de mieux comprendre l’effet du temps d’entreposage sur la concentration de bisphénol A (BPA) qui peut passer du revêtement des boîtes dans le lait maternisé.

Les résultats ont montré qu’il n’y a pas d’augmentation ni de diminution constante avec le temps. Dans certains cas, on a constaté une augmentation des concentrations de BPA, tandis qu’elle diminuait dans d’autres produits. Les résultats de cette étude ne sont pas concluants et n’ont pas démontré de tendance constante, mais de telles études demeurent importantes, car elles visent à déterminer comment le BPA pénètre dans les aliments.

Le BPA sert dans la production de résines époxydes utilisées dans le revêtement intérieur de boîtes d’aliments et de boissons afin d’éviter les aliments entre en contact direct avec le métal.

On ne s’attend pas à ce que l’exposition alimentaire courante au BPA causée par l’emballage des aliments représente un risque pour la santé de la population générale, y compris les nouveau-nés et les nourrissons. Comme précaution supplémentaire, Santé Canada collabore avec des représentants de l’industrie pour assurer que l’exposition des nouveau-nés et des nourrissons est aussi faible que possible.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :