Opioïdes et crise des opioïdes – Obtenez les faits

Les drogues illégales et la consommation problématique de substances ne datent pas d'hier au Canada. Cependant, la crise actuelle a mis en lumière les effets dévastateurs que les opioïdes peuvent avoir sur les familles et les collectivités du Canada.

Sur cette page

Qu'est-ce que la crise des opioïdes?

La crise des opioïdes est un problème de santé publique complexe. De nombreux facteurs sont à l'origine de l'augmentation importante du nombre de surdoses d'opioïdes que nous connaissons aujourd'hui. Ces facteurs incluent :

  • les taux élevés de prescription d'opioïdes;
  • l'apparition de puissants opioïdes synthétiques – comme le fentanyl et le carfentanil – sur le marché des drogues illégales.

Les opioïdes, c'est quoi exactement?

Les opioïdes, comme le fentanyl, la morphine, l'oxycodone et l'hydromorphone, sont des médicaments pouvant calmer la douleur.

Ces médicaments agissent sur votre esprit, votre humeur et vos processus mentaux. Vous pouvez éprouver un sentiment d'euphorie ou avoir l'impression de planer. C'est pourquoi ils peuvent comporter un risque de mauvais usage.

Opioïdes légaux ou illégaux

Les opioïdes légaux sont le plus souvent prescrits par un professionnel de la santé pour traiter la douleur découlant, par exemple, d'une blessure, d'une intervention chirurgicale, de soins dentaires ou d'un problème chronique.

Les opioïdes illégaux sont des substances fabriquées, vendues et distribuées illégalement. Entrent dans cette catégorie :

  • les drogues provenant d'un revendeur;
  • les opioïdes reçus d'une personne autre qu'un professionnel de la santé;
  • les opioïdes qui ne vous ont pas été prescrits, mais qui proviennent d'une autre personne.

Qu'est-ce que le fentanyl?

Le fentanyl est un puissant opioïde synthétique qui est prescrit pour traiter une douleur aiguë.

L'approvisionnement en drogues illégales au Canada est contaminés par du fentanyl. L'ajout de fentanyl est une façon peu coûteuse pour les revendeurs d'augmenter la puissance des drogues de rue.

Sans dispositif de vérification des drogues, il est impossible de savoir combien de fentanyl a été mêlé aux drogues illégales, car cette substance est incolore, inodore et insipide. À peine quelques grains de fentanyl suffisent pour vous tuer. Des dispositifs comme les bandelettes de détection du fentanyl peuvent aider les gens à savoir ce qui se trouve dans leurs drogues, mais ils ont d'importantes limites

Que faire en cas de surdose

Qu'est-ce qu'une surdose?

Les médicaments opioïdes ont des effets sur la régulation de la respiration par le cerveau. Si vous prenez plus d'opioïdes que votre corps ne peut supporter, vous commencerez à présenter des signes et des symptômes de surdose.

Sachez vous protéger d'une surdose

Si vous décidez de consommer des opioïdes :

  • n'en prenez pas en même temps que de l'alcool ou d'autres drogues;
  • ne consommez pas seul – restez avec un ami;
  • sachez reconnaître les signes d'une surdose;
  • munissez-vous d'une trousse de naloxone.

Signes d'une surdose

Il est important de connaître les signes et les symptômes d'une surdose d'opioïdes, qui comprennent une respiration lente et faible et l'incapacité de réveiller la personne. Savoir reconnaître ces signes peut sauver une vie.

La naloxone peut sauver une vie

La naloxone est un médicament à action rapide qui renverse temporairement les effets d'une surdose d'opioïdes. La naloxone peut rétablir la respiration en 2 à 5 minutes.

La naloxone n'est active dans le corps que pendant 20 à 90 minutes, mais les effets de la majorité des opioïdes durent plus longtemps. Les effets de la naloxone sont donc susceptibles de se dissiper avant que les opioïdes ne disparaissent du corps, ce qui cause un autre arrêt de la respiration. Il faudra peut-être redonner de la naloxone en fonction de la quantité ou du type d'opioïdes consommés ou selon leur mode d'administration (par voie orale, par injection, etc.).

Il est possible de se procurer de la naloxone sans ordonnance dans la majorité des pharmacies ou auprès des autorités sanitaires locales. Elle est offerte sous forme injectable ou en vaporisateur nasal.

Renseignez-vous sur la naloxone et sur les endroits où trouver des trousses dans votre province ou votre territoire.

Le saviez-vous?

Si vous avez pris des drogues ou si vous en avez sur vous, la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose vous protège contre des accusations de possession simple de stupéfiants. Cette loi s'applique à la personne qui fait une surdose, à celle qui demande de l'aide et à tous ceux présents sur place lorsque l'aide arrive.

Consommation problématique d'opioïdes

Qu'est-ce que la consommation problématique d'opioïdes?

La consommation problématique de substances se produit lorsqu'une personne consomme des drogues ou de l'alcool d'une manière qui a des effets nocifs sur sa santé et sa vie.

La consommation problématique d'opioïdes consiste à utiliser des opioïdes qui ne vous sont pas prescrits ou à ne pas suivre les directives de votre médecin et de votre pharmacien. Elle comprend aussi l'utilisation d'opioïdes illégaux.

À quel moment une consommation problématique devient-elle un trouble lié à l'utilisation de substances (dépendance)?

Lorsqu'une personne consomme régulièrement de la drogue ou de l'alcool malgré les conséquences négatives durables, elle peut souffrir d'un trouble lié à l'utilisation de substances.

C'est un problème médical qui doit être traité par des professionnels de la santé. Les troubles liés à l'utilisation de substances peuvent comprendre à la fois la dépendance psychologique et la dépendance physique.

Si une personne que vous connaissez a un ou plusieurs des comportements suivants, il se peut qu'elle souffre d'un trouble lié à la consommation de substances :

  • envies constantes de consommer de la drogue;
  • besoin compulsif de rechercher de la drogue;
  • usage continu malgré les torts causés par la drogue, comme :
    • les effets négatifs pour la santé;
    • les absences à l'école ou au travail;
    • la baisse des notes à l'école;
    • l'abandon des relations avec les amis et les membres de la famille;
    • les changements extrêmes dans les comportements et l'humeur.

Comment obtenir de l'aide

Chacun a sa propre interprétation de ce que veut dire « obtenir de l'aide » et cette aide peut prendre diverses formes. Pour certains, il peut s'agir d'une abstinence complète et pour d'autres, un traitement continu au moyen de traitements de substitution aux opioïdes, comme la méthadone ou la buprénorphine.

Il y a aussi beaucoup de services sociaux et de santé offerts partout au Canada, y compris des thérapies non médicales, dont des services de counseling ou du soutien donné par des personnes ayant une expérience concrète.

Renseignez-vous sur les ressources qui sont mises à votre disposition dans votre province ou votre territoire.

Comment aider? Un tout petit changement peut contribuer à briser le cycle de la stigmatisation

La stigmatisation entourant la consommation de substances peut empêcher certaines personnes d'obtenir l'aide dont elles ont besoin. Voici ce que vous pouvez faire :

Écouter sans jugement et en faisant preuve de compassion pour que la personne qui consomme des drogues se sente écoutée et comprise.

Intervenir quand une personne est traitée de façon irrespectueuse parce qu'elle consomme des substances.

Utiliser des mots respectueux, car les mots comptent. Utiliser un langage axé sur la personne d'abord.

  • Au lieu de « toxicomane », utiliser « personne atteinte d'un trouble lié à l'utilisation de substances »
  • Au lieu d'« accro », utiliser « personne qui consomme des drogues »
  • Au lieu d'« abus de drogues », utiliser « utilisation de substances »
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :